Un homme à part

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un homme à part
Titre original A Man Apart
Réalisation F. Gary Gray
Scénario Christian Gudegast
Paul Scheuring
Sociétés de production New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
Durée 109 minutes
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un homme à part (A Man Apart) est un film américain réalisé par F. Gary Gray, sorti en 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lorsqu'après sept ans d'enquête, Sean Vetter et Demetrius Hicks, agents de la brigade des stupéfiants, capturent enfin le baron de la drogue, Memo Lucero, ils portent un coup sévère au trafic qui salit l'image de la Californie. Mais un mystérieux individu, nommé Diablo, est déterminé à reprendre le cartel en main. En représailles, il n'hésite pas à faire tuer la propre femme de Sean. Entre les deux hommes, la guerre devient personnelle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Un homme à part, en version originale A man apart, s'intitulait initialement Diablo. Mais des problèmes de droit se posèrent, ce nom étant déjà déposé pour un célèbre jeu vidéo, et la compagnie éditrice du jeu souhaitait en conserver les droits pour pouvoir éventuellement en faire un film. Le projet a dû être ainsi renommé.
  • L'idée de développer un film sur le trafic de drogue est venue aux trois producteurs, Joseph Nittolo, Tucker Tooley et Vincent G. Newman, en constatant la recrudescence des couvertures du Los Angeles Times consacrées aux cartels et à la corruption croissante au Mexique six ans auparavant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]