Un, deux, trois (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Un, deux, trois.
Drapeau de la France Un, deux, trois
Description de cette image, également commentée ci-après
Catherine Ferry interprète Un, deux, trois lors de l'Eurovision 1976 à La Haye.
Chanson de Catherine Ferry au
Concours Eurovision de la chanson 1976
Sortie 1976
Langue Français
Genre Chanson française
Auteur Jean-Paul Cara
Compositeur Tony Rallo
Classement 2e (147 points)

Chansons représentant la France au Concours Eurovision de la chanson

Un, deux, trois ou, en chiffres, 1, 2, 3 est une chanson composée par Tony Rallo sur des paroles de Jean-Paul Cara et interprétée par la chanteuse française Catherine Ferry et qui a été choisie pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 1976 qui se déroulait à La Haye aux Pays-Bas.

Catherine Ferry a également enregistré la chanson en allemand (Eins, zwei, drei), anglais (One, Two, Three) et espagnol (Un, dos, tres).

Genèse[modifier | modifier le code]

La chanteuse Catherine Ferry étant à l'époque la petite amie de l'auteur-compositeur-interprète Daniel Balavoine dont le style musical était plutôt pop-rock, ne voyait pas d'un très bon œil sa participation à l'Eurovision avec cette chanson, au style très variété.

Cependant, elle accepte d'enregistrer la chanson et de participer au concours à condition que la face B du 45 tours sur tous les pressages soit une composition de Daniel Balavoine, Petit Jean, et même que ce dernier puisse modifier quelques phrases du texte de 1, 2, 3.

Finalement, lors de sa prestation à l'Eurovision, Catherine Ferry sera accompagnée aux chœurs par Daniel Balavoine et l'un de ses frères.

Concours Eurovision de la chanson[modifier | modifier le code]

Elle est intégralement interprétée en français, langue nationale, le choix de langue étant toutefois libre entre 1973 et 1976. L'orchestre est dirigé par Tony Rallo.

Un, deux, trois était passée dix-septième du concours, après Toi, la musique et moi de Mary Christy qui représentait le Monaco et avant Ne mogu skriti svoju bol (en) de Ambasadori (en) qui représentait la Yougoslavie. À l'issue du vote, elle a obtenu 147 points, se classant 2e sur dix-huit chansons.

La chanson suivante qui représente la France, en 1977, est L'Oiseau et l'Enfant, interprétée par Marie Myriam qui remportera le Concours de cette année par la suite.

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1976) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[1] 17
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[2] 3
Drapeau de la France France (IFOP)[3] 2
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[4] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[5] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[6] 5
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[7] 13
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[8] 9

Notes et références[modifier | modifier le code]