Umayya ibn Abd Shams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Umayya ibn Abd Shams
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
La MecqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Abd Shams ibn Abd Manaf (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Aminah bint Aban (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Abu al-'As ibn Umayyah (en)
Harb ibn Umayya (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Umayya ibn `Abd Shams[1], Omayya ou Omeyya, est le grand-oncle de Mahomet et l'ancêtre et l'éponyme de la dynastie des Omeyyades (661-750). Umayya est un cousin germain de d'Abd al-Muttalib le grand-père paternel de Mohamad, il est aussi l'arrière-grand-père du calife Othmân ibn Affân.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Abû Umayya ibn Al-Mughîra père d'Umm Salama. Umm Salama est l'une des épouses et cousines de Mahomet et sa mère est Barra fille d'Abd al-Muttalib. Abû Umayya était célèbre pour sa générosité, on le surnommait Azwâd ar-Rakb[2] « provisions de la caravane »[3]. Abû Umayya ibn Al-Mughîra fait partie des Banû Makhsum.
  • Umayya ibn al-Ghâfir homme politique de Séville au IXe siècle auquel s'est opposé un des ancêtres d'Ibn Khaldoun[4].
  • Umayya ibn Abî as-Salt poète arabe de l'époque anté-islamique « qui se voulait être prophète[5]. »
  • Umayya ibn Khalaf ancien propriétaire (ou simplement voisin) de Bilal qui se plaint d'avoir été maltraité par lui. Bilal le tue au cours de la bataille de Badr[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. en arabe : ʿumayya ʾibn ʿabd šams ben ʿabd al-manāf ben quṣay ben kilāb, أمية إبن عبد شمس بن عبد مناف بن قصي بن كلاب
  2. en arabe : ʾazwād al-rakb, أزواد الركب « provisions de la caravane »
  3. Tabari, op. cit., « Mohammed, sceau des prophètes / Femmes du prophète », p. 328
  4. Ibn Khaldoun, op. cit., « Autobiographie / Mes ancêtres en Andalous », p. 53-54
  5. Ibn Khaldoun, op. cit., « Muqaddima, I / De la révélation et des visions », p. 342
  6. Tabari, op. cit., « Mohammed, sceau des prophètes / Histoire du grand combat de Bedr », p. 160

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tabari (trad. du persan par Hermann Zotenberg), La Chronique. Histoire des prophètes et des rois, vol. II, Actes Sud / Sindbad, coll. « Thésaurus », (ISBN 978-2742-73318-7).
  • Ibn Khaldoun (trad. Abdesselam Cheddadi), Le Livre des exemples, vol. I, Paris, Gallimard, , 1560 p. (ISBN 2070114252)