Ulysse Parent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ulysse Parent
Ulysse Parent.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Pierre Ulysse Parent, né à Paris le et mort à Veulettes-sur-Mer (Seine-Maritime) le [1], est un peintre et illustrateur français. Il fut une personnalité de la Commune de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'horloger, Ulysse Parent est l'élève de Michel Martin Drolling et Victor Florence Pollet. Peintre, illustrateur et dessinateur en objets d'art, il expose au Salon de 1870 à 1879[2].

Il milite au sein de l'opposition républicaine au Second Empire. Pendant le siège de Paris par les Allemands (septembre 1870-mars 1871), il est nommé maire adjoint du 9e arrondissement. Le 26 mars, il est élu au conseil de la Commune par le 9e arrondissement, mais il en démissionne le 5 avril. Il continue à militer dans la franc-maçonnerie en faveur de la Commune. Arrêté pendant la Semaine sanglante le 27 mai[3], il est accusé d'avoir incendié le quartier de la Bourse, mais est acquitté en septembre 1871. À sa mort, il était conseiller municipal de la Ville de Paris.

Il meurt le chez son ami Jacques-Albert-Eugène Bayeux-Dumesnil[4] qui était administrateur délégué à la mairie du 9e arrondissement pendant la Commune, il se baignait et il fut foudroyé par une congestion pulmonaire quelques minutes après être entré dans l'eau[5],[6].

Il est inhumé à Paris au cimetière de Montmartre[7],[8],[9], avec son épouse Julie-Anastasie Coyard et Jacques-Albert-Eugène Bayeux-Dumesnil, qui meurt le .

Il avait une fille et deux fils, Paul qui moura le et Pierre. La tombe est au nom des familles Ulysse Parent et Bayeux-Dumesnil.

Ulysse Parent fut un actif soutien du sculpteur et ancien communard Jules Dalou lors du concours pour le Monument à la République en 1879, remporté par les frères Morice. Parent réussit cependant à convaincre le jury de réaliser également le projet de Dalou, Le Triomphe de la République, sur la place de la Nation à Paris. Au retour de son exil en Angleterre, Dalou réalisa le Buste d'Ulysse Parent en 1880[10]. Pierre Parent le légua en 1935 au musée d'art et d'histoire de Saint-Denis[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de Seine-Maritime, état-civil numérisé de Veulettes-sur-Mer, acte no 14 de l'année 1880, vue no 7 de la numérisation.
  2. Dictionnaire Bénézit.
  3. « Une arrestation en mai 1871 ; Ulysse Parent ; 1876 ».
  4. Mariage de Jacques-Albert-Eugène Bayeux-Dumesnil, acte no 605 sur le site des archives de Paris (en ligne). Ulysse Parent est son témoin.
  5. « La mort d’Ulysse Parent », Le Figaro, 20 août 1880 (en ligne).
  6. « La mort d’Ulysse Parent », Le Gaulois, 20 août 1880 (en ligne).
  7. « Obsèques d’Ulysse Parent », Le Figaro, 22 août 1880 (en ligne).
  8. « Obsèques d’Ulysse Parent », Le Petit Parisien, 22 août 1880 (en ligne).
  9. « Obsèques d’Ulysse Parent », La Justice, 23 août 1880 (en ligne).
  10. « Jules Dalou, 1838-1902 Portrait d'Ulysse Parent (1828-1880) », notice d'un des trois exemplaires en bronze connus, Lehmann Frères fondeur, vente du 17 juin 2015, Sotheby's Paris, lot n° 212, sur sothebys.com (en ligne).
  11. Bertrand Tillier, La Commune de Paris, révolution sans images ? Politique et représentations dans la France républicaine (1871-1914), Éditions Champ Vallon, 2013 (extrait en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Bernard Noël, Dictionnaire de la Commune, Flammarion, collection « Champs », 1978.

Liens externes[modifier | modifier le code]