Ultra Magnus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ultra Magnus est un personnage de l'univers de fiction des Transformers.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Fonction : Commandant de ville
« La détermination donne la victoire »
Ultra Magnus est un soldat à 100 %. Il n'est heureux que lorsqu'il obéit aux ordres d'Optimus Prime. Superbes qualités de combat et de courage, et don de l'improvisation sur le lieu du combat. Ne se sent pas à l'aise dans un rôle de chef mais a le profil d'un solide commandant. Équipé de lance-missiles capables d'atteindre une cible à 50 km de distance. Résolu, loyal et courageux, sans reproches. Toujours prêt à se sacrifier pour le bien des hommes et le succès de sa mission.
Bio-carte, 1987, France/Belgique[1]

Une de ses caractéristiques est sa ressemblance avec Optimus Prime qui lui vaut une puissance quasi-égale voire supérieure en fonction des séries.

Transformers[modifier | modifier le code]

Dans le film d'animation La Guerre des robots (1986), Ultra Magnus est le leader d'Autobot city sur Terre, c'est à lui qu'Optimus Prime lègue la Matrice de Commandement avant de mourir, ce qui fait alors de lui le nouveau leader des Autobots. Mais plus tard dans le film, il se rend compte que la matrice revient à Hot Rod, qui devient alors Rodimus Prime. Il lègue sa place de leader à ce dernier. Lorsque Rodimus doutera de lui, Magnus sera toujours le premier à lui rappeler qu'il est digne de la matrice, et de la place de leader des Autobots. Il développe une rivalité avec Cyclonus, le second de Galvatron par la suite. Il fut infecté par la "hate plague" durant les derniers épisodes mais guérit quand Optimus ressuscite et libère l'énergie de la Matrice du commandement.

Bien qu'aux États-Unis l'histoire se termine par les trois épisodes « La Renaissance », au Japon elle fut poursuivie avec la série Transformers: The Headmasters, dans laquelle Magnus est donc toujours présent. Il meurt lors d'un combat face au Decepticon SixShot et les autres Autobots décident de le faire reposer sur Terre, puisqu'Ultra Magnus en était le protecteur.

Transformers: Robots in Disguise[modifier | modifier le code]

Dans Transformers: Robots in Disguise, Ultra Magnus est décrit comme une tête brûlée à cause de son tempérament agressif, il est armé d'un canon double; une mitrailleuse et un canon plasma, il se transforme en camion transporteur, et possède un propulseur à réaction pour voler dans les airs. Ultra Magnus est le frère d'Optimus Prime, et en veut à ce dernier pour avoir pris le poste de chef des autobots et de la possession de la matrice. C'est en effet à Optimus qu'Alpha Trion choisit de léguer l'artefact, plutôt qu'à Magnus. Malgré le fait qu'il soit un autobot, il attaque Optimus et ses alliés pour se venger. Plus tard, après s'être infiltré avec les decepticons pour déjouer les plans de Megatron, Ultra Magnus décide de s'allier avec Optimus Prime pour former Omega Prime un robot ultra puissant.

Transformers: Animated[modifier | modifier le code]

Dans Transformers: Animated, il est le chef suprême des Autobots depuis des millions d'années, et bien que son caractère rigide ne soit pas du goût de tous, il est respecté par les autres Cybertroniens. Lorsque Megatron déclare la guerre à la tête de son armée de Decepticons, c'est Ultra Magnus qui mène les siens sur le champ de bataille, remportant l'affrontement final face au tyran. Il exile alors les Decepticons loin de Cybertron. On apprend également dans la série qu'il était assez proche d'Optimus, faisant office de figure paternelle pour ce dernier. Il est convaincu qu'il a les qualités requises pour devenir un futur leader, et ce malgré son exclusion de l'académie Autobot. L'arme caractéristique du personnage est un immense marteau nommé le marteau de Magnus. À la suite de la découverte du Allspark par l'équipe d'Optimus, lui et la garde d'élite arrivent sur Terre pour le récupérer. Il adopte alors pour mode alternatif un véhicule militaire semblable à un HEMTT. Plus tard, une fois revenu sur Cybertron, il fut gravement blessé par Shockwave, espion Decepticon infiltré depuis de nombreuses années. Il est alors en état de stase, entre la vie et la mort. Le grade de Magnus revient alors à Sentinel Prime, ce qui ne fit pas l'unanimité, surtout au vu du caractère de ce dernier. Son état est inconnu à la fin de la série, mais l'un des réalisateurs de celle-ci a révélé que si une 4ème saison était sortie, Ultra Magnus aurait fini par succomber à ses blessures.

Transformers: Prime[modifier | modifier le code]

Dans Transformers: Prime, Magnus était par le passé le chef des Wreckers, une unité d'élite Autobots aux méthodes peu conventionnelles, Optimus l'avait choisi pour discipliner les Wreckers. Il est très semblable à Optimus, et fut son principal lieutenant pendant la guerre. Il est donc l'un des Autobots les plus haut placés.

De caractère très rigide et très attaché aux règlements et au protocole militaire, Magnus n'hésite pas à rappeler à l'ordre ses soldats quand ces derniers ne font pas les choses selon les règles. Il arrive sur Terre après la destruction de la base des Autobots, et y rencontre Jack et Arcee. Optimus étant porté disparu, il prend le commandement et dirige une opération contre Megatron et sa forteresse Darkmount. Il affronte le chef des Decepticons en duel singulier mais est vaincu, ne devant la vie qu'à l'intervention d'Optimus.

Par la suite, il reprend sa place de second d'Optimus, mais a du mal à s'intégrer à l'équipe, son caractère rigide étant à l'origine de certaines tensions, notamment avec Wheeljack. Il apprit cependant progressivement à considérer les autres autobots comme une famille plus que comme de simples soldats. Il perdra une main face à Predaking, ce qui ne l'empêcha pas de continuer à se battre.

Transformers : La trilogie de la Guerre pour Cybertron[modifier | modifier le code]

Dans Transformers : La trilogie de la Guerre pour Cybertron, Ultra Magnus est le second d'Optimus Prime et le détenteur du Protocole Alpha Trion, l'ensemble des archives autobots; il fut également un élève d'Alpha Trion aux cotés de Megatron et d'Optimus Prime. Face à la défaite de plus en plus inévitable des Autobots, il suggèrera à Optimus de signer un traité proposé par Megatron, mais Prime refuse parce qu'un tel traité signerait l'asservissement des Autobots et de Cybertron. Il se rendra finalement à Megatron dans l'espoir d'arriver à négocier la fin de la guerre civile, mais le chef des Decepticons le jette en cellule. Apprenant que Megatron veut utiliser l'Allspark pour reformater les Autobots, il préviendra Optimus, ce qui lui vaudra d'être torturé. Ne pouvant plus supporter les tortures, il accepte de mener Megatron à la base des Autobots; mais ce sera un leurre, et il sera exécuté par Megatron. Sa mort entrainera le transfert du Protocole Alpha Trion à Bumblebee, ce qui poussera le jeune trafiquant à rejoindre les Autobots.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La fiche technique de 1987, traduit chez Hasbro SA (France).