Ultra-triathlon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ultra-triathlon
Image illustrative de l’article Ultra-triathlon

Sigle IUTA
Sport(s) représenté(s) Ultra-triathlon
Création 1985
Licenciés 222
Site internet IUTA

L'ultra-triathlon est une sous-discipline récente du triathlon qui se pratique sur de très longues distances, multiples de celles de l'Ironman, la plus longue distance en triathlon (3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course à pied). L'ultra-triathlon regroupe toutes les épreuves consistant à effectuer x fois ces distances. Le préfixe « ultra » est en effet utilisé dans certains sports pour désigner les distances d'endurance extrême. La discipline est encadrée par l'Association internationale d'ultra-triathlon (IUTA)[1] qui comptait 222 licenciés au niveau mondial en 2012[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'idée d'organiser une épreuve d'endurance longue au triathlon date de la fin des années 1970 et se concrétise avec le premier Ironman à Honolulu (Hawaï) en 1978. En 1985 naît le Double Ironman à Huntsville aux États-Unis et en 1988 le Triple Ironman voit le jour avec le Défi mondial de l'endurance à Fontanil-Cornillon (France)[3].

Format des épreuves[modifier | modifier le code]

Les compétitions comportent trois catégories d'âge : 21-39 ans, 40-49 ans et plus de 50 ans. Les distances à parcourir à la suite sont un multiple entier (généralement 1[4], 2, 3, 4, 5 et 10) de l'enchaînement 3,8km de natation, 180km de vélo et 42,2km de course à pied. Le nom officiel des courses sont ultra-triathlon, double ultra-triathlon, triple ultra-triathlon, etc.[4]. Les termes de « double, triple Ironman » utilisés dans le langage commun n'ont pas d'usage officiel car Ironman est une marque déposée[5]. Ils ne servent qu'a situer la distance à parcourir, le nom Ironman étant également employé pour définir un format et une distance de course en triathlon. En anglais, les termes de « double, triple iron distance » sont aussi employés[6].

À tout moment, les concurrents peuvent suspendre la compétition pour se reposer ou dormir et reprendre du même endroit plus tard ; le temps de repos est partie intégrante du temps total. L'assistance extérieure pour le ravitaillement est autorisée.

L'IUTA fixe des temps maxima pour l'exécution du parcours, qui peuvent être raccourcis par les organisateurs des compétitions[7].

Formats des ultra-triathlons[4] et temps limites de complétion de l'épreuve[8].
Multiple Distance (km) Temps
limite
Natation Vélo Course
Double 7,6 360 84,4 1 j 08 h
Triple 11,4 540 126,6 2 j 04 h
Quadruple 15,2 720 168,8 3 j 00 h
Quintuple 19,0 900 211,0 4 j 04 h
Déca 38,0 1800 422,0 14 j 00 h
15x[9] 57,0 2700 633,0 ND
20x[10] 76,0 3600 844,0
30x 114,0 5400 1260,0

Natation[modifier | modifier le code]

En cas de natation en eaux ouvertes, ce qui est autorisé jusqu'aux distances triples, la distance est allongée de 1,8x km par m/s de courant favorable. L'eau doit être comprise entre 21° et 30° en règle générale, la limite inférieure est relevée pour les plus longues distances[11].

Cyclisme[modifier | modifier le code]

Comme lors d'un contre-la-montre, les compétiteurs n'ont pas le droit de bénéficier de l'effet d'aspiration d'un concurrent (drafting) ; il est possible de rouler en compagnie d'un autre concurrent sur les distances supérieures ou égales au quintuple. L'assistance mécanique extérieure est autorisée[12].

Course à pied[modifier | modifier le code]

Le compétiteur peut être suivi de deux accompagnateurs dont un à vélo. La marche est autorisée[13].

Performances[modifier | modifier le code]

Classement IUTA[modifier | modifier le code]

L'IUTA (International ultra triathlon association) met en place un classement annuel des ultra-triathlètes depuis 1990[14]. Ce classement accorde un certain nombre de points à l'issue de chaque compétition, en fonction du format (multiple de l'ironman) et de l'importance de l'épreuve (championnat du monde, championnat continental ou autre compétition). Des points sont donnés de manière cumulative :

  • pour un parcours terminé dans les temps
  • pour un classement dans les 50 premiers[15]

Le tableau représente la liste des vainqueurs de la coupe du monde au classement général depuis la création[14]

Année Hommes Femmes
2021 Josh Kiecker Drapeau des États-Unis États-Unis Melissa Paurowski Drapeau des États-Unis États-Unis
2020[16] Epreuve annulée Epreuve annulée
2019 Norbert Lüftenegger Drapeau de l'Autriche Autriche Marie Veslestaul Drapeau de la Norvège Norvège
2018 Henning Olsrud Drapeau de la Norvège Norvège Alexandra Meixner Drapeau de l'Autriche Autriche
2017 Konstantinos Zemadanis Drapeau de la Grèce Grèce Shanda Hill Drapeau du Canada Canada
2016 Goulwenn Tristant Drapeau de la France France Alexandra Meixner Drapeau de l'Autriche Autriche
2015 Norbert Lüftenegger Drapeau de l'Autriche Autriche Sarka Kolbova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
2014 Kamil Suran Drapeau de la Tchéquie Tchéquie Katrin Burow Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2012 Steve Harvey Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Sarka Kolbova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
2011 Paul Thompson Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Vicki Würfl Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2010 Antal Vőneki Drapeau de la Hongrie Hongrie Sarka Kolbova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
2009 Ferenc Szõnyi Drapeau de la Hongrie Hongrie Sarka Kolbova Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
2008 Marcel Heinig Drapeau de l'Allemagne Allemagne Anikó Hoor Drapeau de la Hongrie Hongrie
2007 Tamás Zsolt Drapeau de la Hongrie Hongrie Susanne Beisenherz Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2006 Pascal Jolly Drapeau de la France France Susanne Beisenherz Drapeau de l'Italie Italie
2005 Erwann Guillerm Drapeau du Brésil Brésil Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2004 Giacomo Maritati Drapeau de l'Italie Italie Suraya Oliver Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
2003 Martin Schytil Drapeau de l'Autriche Autriche Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2002 Martin Schytil Drapeau de l'Autriche Autriche Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2001 Christoph Eggenberger Drapeau de la Suisse Suisse Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2000 Beat Knechtle Drapeau de la Suisse Suisse Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1999 Guy Rossi Drapeau de la France France Silvia Wieneke Drapeau de la Suisse Suisse
1998 Vidmantas Urbonas Drapeau de la Lituanie Lituanie Silvia Wieneke Drapeau de la Suisse Suisse
1997 Guy Rossi Drapeau de la France France Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1996 Vidmantas Urbonas Drapeau de la Lituanie Lituanie Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1995 Erik Seedhouse Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1994 Soren Hojbejerre Drapeau du Danemark Danemark Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1993 Guy Rossi Drapeau de la France France Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1992 Wito De Meulder Drapeau de la Belgique Belgique Astrid Benöhr Drapeau de l'Allemagne Allemagne
1991 Wolfgang Erhard Drapeau de l'Autriche Autriche Angelika Castaneda Drapeau des États-Unis États-Unis
1990 Wolfgang Erhard Drapeau de l'Autriche Autriche Silvia Andonie Drapeau du Mexique Mexique

Records[modifier | modifier le code]

Formats des ultra-triathlons et records. Pour les distances jusqu'au triple décatriathlon, les records sont indiqués sur le site de la fédération[17]. Les distances supérieures ne sont pas agréées.

Records féminins
UT Année Lieu Pays Athlète Temps
2x 2016 Panevezys Lituanie Sirlet Viilas 23 h 31 min 38 s
3x 2019 Lensahn Lituanie Mareile Hertel 37 h 18 min 17 s
4x 1993 Székesfehérvár Hongrie Astrid Benöhr 59 h 15 min 0 s
5x 2018 Buchs Suisse Alexandra Meixner 84 h 44 min 29 s
10x 2018 New Orleans États-Unis Christine Couldrey 247 h 7 min 21 s
15x 1995 Monterrey Mexique Silvia Andonie 403 h 1 min 54 s
20x 2019 León Mexique Laura Knoblach 633 h 41 min 39 s
30x
Records masculins
UT Année Lieu Pays Athlète Temps
2x 2019 Panevezys Lituanie Robert Karas 18 h 44 min 38 s
3x 2018 Lensahn Lituanie Robert Karas 30 h 48 min 57 s
4x 1993 Székesfehérvár Hongrie Sören Hojbjerre 53 h 41 min 0 s
5x 2021 Manuel Doblado Mexique Robert Karas 67 h 58 min 1 s
10x 2022 Buchs Suisse Kenneth Vanthuyne 182 h 43 min 43 s
15x 1995 Monterrey Mexique Jaroslav Pavelka 312 h 22 min 45 s
20x 1998 Monterrey Mexique Vidmantas Urbonas 437 h 21 min 40 s
30x

Certaines performances sont également établies sous d'autres multiples de la distance et sans être homologuées par la fédération internationale. Ils constituent néanmoins sous une forme non chronométrée des records de distance. C'est le cas par exemple du français Didier Woloszyn qui entre le et le , a réalisé l'équivalent de 33 Ironmans en 33 jours[18] ou encore celui d'un autre sportif français Ludovic Chorgnon qui réalise en 2015, 41 Ironmans en 41 jours[19].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Les compétitions sont encadrées par la Fédération internationale d'ultra-triathlon, qui fixe notamment un maximum des frais d'inscription aux compétitions, des minima pour les récompenses en championnat du monde, ainsi que l'égalité homme-femme dans l'attribution des prix[20].

Des ultra-triathlons sur des distance de 2x à 10x l'Ironman étaient régulièrement organisés au complexe Multi-sport Andonie à Monterrey au Mexique[21]. Un Triple Iron Distance Triathlon est organisé chaque année à Lensahn en Allemagne[22].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Site de la Fédération internationale d'ultra-triathlon
  2. (en) Liste des licenciés sur le site de la fédération internationale.
  3. (en) Chris Kostman, « France's Triple Ironman Triathlon: Multi-Sport Meets Ultra Distance », .
  4. a b et c (fr) Règles, p. 4 classe la distance de l'Ironman parmi les ultra-triathlons, mais la distance 1x ne compte pas dans le classement IUTA des triathlètes donné sur le site officiel de l'association (Point System)
  5. Voir l'article World Triathlon Corporation.
  6. (en) [1] sur le site de l'IUTA
  7. (fr) Règles, p. 16
  8. Règles, 16
  9. Distance non officielle, parfois nommée « quindéca »
  10. Distance implicitement reconnue via le Point System de l'IUTA ; souvent nommé « double déca »
  11. (fr) Règles, p. 10-13
  12. Règles, p. 13-15
  13. (fr) Règles, p. 15-16
  14. a et b « World Cup Winners - IUTA | International Ultra Triathlon Association », sur www.iutasport.com (consulté le )
  15. (en) Classification sur le site de l'IUTA
  16. https://www.iutasport.com/world-cup/world-cup-2020
  17. https://www.iutasport.com/records/world-records
  18. « 33 Ironmans en 33 jours », sur http://leplus.nouvelobs.com (consulté le ).
  19. « L'autre saga Ironman », sur https://www.lequipe.fr (consulté le ).
  20. Règles, p. 16-19
  21. (es) http://www.multisport.com.mx Site du Multisport]
  22. (de) Site du Triple Iron Distance de Lensahn