Ulster Volunteers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le groupe paramilitaire créé en 1966, voir Ulster Volunteer Force.

Les Ulster Volunteers (français : Volontaires de l'Ulster) sont une milice unioniste irlandaise créée en 1912 par Edward Carson. En janvier 1913, ils se rebaptisent en Ulster Volunteer Force (français : Force volontaire de l'Ulster, UVF)[1].

L'UVF, soutenue par la bourgeoisie protestante (Rudyard Kipling fait partie des soutiens financiers de l'organisation), était opposée au Home Rule[2]. En réaction, les républicains fondent le Volunteer Movement en juillet 1913[2]. L'UVF, dirigée par le lieutenant-général George Richardson[1], compte jusqu'à 90 000 membres[2]. En 1914, l'organisation reçoit la livraison de 25 000 fusils et cinq millions de cartouches peut être grâce à Guillaume II[1]. En septembre 1914, la 36e Division (Ulster) de la New British Army est fondée, composé quasi exclusivement de membres de l'UVF. Ce régiment participe à la bataille de la Somme en juillet 1916[1].

En 1966, un groupe paramilitaire loyaliste reprendra l'appellation d'Ulster Volunteer Force.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Pierre Joannon, Histoire de l’Irlande et des Irlandais, Paris, Perrin,‎ 2006, 685 p. (ISBN 2286020183), p. 366-370-373-386
  2. a, b et c Roger Faligot, La résistance irlandaise (1916-1992), Terre de Brume,‎ 1992, 277 p. (ISBN 2908021110), p. 15