Ulrich von Liechtenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait d'Ulrich du Codex Manesse (vers 1300).

Ulrich von Liechtenstein, né vers 1200 - mort le , était un seigneur, chevalier, homme politique et poète lyrique en moyen haut allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né vers l'an 1200 dans le duché de Styrie, en actuelle Autriche. Ses ancêtres étaient au service des ducs de la dynastie de Babenberg en tant que ministériaux et s'appelèrent d'après leur château fort de Liechtenstein près de Judenburg. On ne peut noter aucune parenté avec la maison de Liechtenstein provenant du duché d'Autriche.

Ulrich lui-même, après la formation nobiliaire habituelle comme page et écuyer auprès du margrave Henri IV d'Istrie, a été fait chevalier par le duc Léopold VI en 1223. Il recouvre la charge de sénéchal en 1244-1255 et de maréchal de 1267 à 1272.

Ulrich célèbre l'idéal courtois (Minne) dans son œuvre, comme Au service de la belle dame (Vrowen dienest), sorte d'autobiographie entrecoupée d'une soixantaine de poèmes d'amour. Ses poésies lyriques ont eu une grande renommée parmi ses contemporains et ont été intégrées dans les manuscrits du Codex Manesse.

Ulrich édifia sa propre demeure à Frauenburg dans la Haute-Styrie où il soit inhumé. La ville de Judenburg en Styrie garde le souvenir de ce seigneur.

Fictions[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ulrich von Liechtenstein » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]