Ulf Söderblom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ulf Söderblom
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Ulf Arne Söderblom (5 février 1930 à Turku4 février 2016 à Helsinki) est un chef d'orchestre et un pédagogue finlandais. Il a été le chef principal de l'Opéra national de Finlande de 1973 à 1993 et a été un personnage clé dans la relance du Festival d'opéra de Savonlinna. Söderblom a dirigé les premières mondiales de plusieurs œuvres de compositeurs finlandais, dont Les Dernières Tentations, de Joonas Kokkonen et Kullervo et Le Cavalier, d'Aulis Sallinen[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Söderblom est né à Turku en Finlande en 1930. Il a étudié à l'Académie d'Åbo à Turku avec Otto Andersson de 1950 à 1952 et à l'Académie de musique de Vienne avec Hans Swarowsky, de 1954 à 1957.

Il fait ses débuts comme chef d'orchestre en 1957 dans une production de La Flûte enchantée à Turku. Il a commencé à diriger à l'Opéra National de Finlande en 1957, d'abord comme chef de chœur, puis en 1973, il en devient le chef principal et le directeur musical, un poste qu'il occupera durant vingt ans. Il a également contribué à la renaissance du Festival d'opéra de Savonlinna en 1967, après cinquante ans de sommeil. La réouverture a été célébrée par Söderblom dans Fidelio de Beethoven au château d'Olavinlinna[1],[2].

En tant que professeur de musique, Söderblom a enseigné l'orchestration à l'Académie Sibelius et en a dirigé l'orchestre de 1965 à 1968, et à l'Académie d'Åbo à partir de 1991. L'Université lui a décerné un doctorat honorifique en 1998[2].

Söderblom est mort le 4 février 2016, la veille de son 86e anniversaire[4].

Créations[modifier | modifier le code]

Söderblom a dirigé les premières représentations mondiales des œuvres suivantes :

En plus de ces représentations scéniques, Söderblom a également effectué l'enregistrement en première mondiale de Juha, d'Aarre Merikanto en 1972[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Hillila, Ruth-Esther; Hong, Barbara Blanchard (1997). "Söderblom, Ulf." Dictionnaire historique de la musique et des musiciens finlandais, p. 283. Greenwood Publishing Group
  2. a b et c Dahlström, Fabian (2011). "Söderblom, Ulf." Biografiskt lexikon för Finland. Version en ligne du 17 février 2015 (sv).
  3. Ulf Söderblom in memoriam, yle.fi
  4. (sv) Hufvudstadsbladet, 4 février 2016.
  5. a b c d et e Casaglia, Gherardo (2005). "Ulf Söderblom". Almanacco Amadeus. Version en ligne du 17 février 2015 (it).
  6. Lascelles, George Henry Hubert (1997). The New Kobbé's Opera Book, p. 704. Random House

Liens externes[modifier | modifier le code]