Ulf Langheinrich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ulf Langheinrich
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
(58 ans)
Wolfen, Sachsen Anhalt, Allemagne
Nationalité
Activité
Artiste visuel, compositeur de musique

Ulf Langheinrich, né en 1960 à Wolfen, est un artiste visuel et compositeur de musique, dont l'œuvre principalement non narrative révèle une approche spécifique du temps, de l'espace et du corps.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1960 à Wolfen (ex-RDA), Ulf Langheinrich étudie le design industriel à Halle puis émigre en Allemagne de l’Ouest en 1984. Il y crée un studio de musique électronique. En 1988, il part pour Vienne, où le centre artistique Wuk l'accueille en résidence. Une exposition de ses peintures et dessins est présentée à la Kunsthalle Exnergasse en 1990.

En 1991, il fonde avec Kurt Hentschläger le duo Granular-Synthesis, qui réalise plusieurs projets internationaux à grande échelle, parmi lesquels MODELL 5 (1994-2007), NOISEGATE (1998) et POL (1998-2008).

Il se produit en Europe, en Asie, en Amérique du Nord et en Océanie et en 1995 est récompensé par le Premier Prix ARTEC de la Biennale internationale de Nagoya. Les œuvres de Granular-Synthesis sont publiées sur plusieurs DVDs, parmi lesquels REMIX/INDEX (Arge Index / Medienwerkstatt Wien & sixpackfilm) et IMMERSIVE WORKS (ZKM / Cantz).

À partir de 2003, il se consacre de nouveau à ses propres projets : DRIFT (2005), WAVEFORM (2005), HEMISPHERE (2006), film hémisphérique avec le soutien de la fondation fédérale allemande de la culture et LAND (2008), son premier film stéréoscopique, commande de la Biennale de Liverpool 2008.

Ses œuvres sont présentées notamment à Barcelone (MACBA), Berlin (Martin-Gropius-Bau), Dresde (Hellerau EZK), Eindhoven (STRP Festival), Gand (Film Festival), Hong Kong (Run Run Shaw Centre), Madrid (ARCO), Melbourne (ACMI), Moscou (Red October, Winzavod), Perth (PICA), Rome (Palladium, MACRO-La Pelanda), Rotterdam (DEAF), Séoul (Incheon Digital Arts Festival), Shanghai (Zendai MoMA, Shanghai Sculpture Space and Science and Technology Museum), Vienne (Wien Modern) etc.

En 2005, il est l'invité spécial du festival Ars Electronica de Linz, avec le soutien de la Fondation Siemens. Invité par les grands festivals de musique contemporaine, il compose les pièces SYNTONY pour le Festival d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence (2005), DRIFT LIVE pour Wien Modern (2006) ou encore KU pour Tonlagen à Dresde (2010).

Il collabore avec le chorégraphe français Angelin Preljocaj (N en 2004), les danseuses japonaises Akemi Takeya (CE_I, WEATHERING en 2005-2006) et Toshiko Oiwa (MOVEMENT A en 2008, MOVEMENT X et MOVEMENT Y en 2010, MOVEMENT B en 2011), et plus récemment, avec la danseuse chinoise Luo Yuebing (MOVEMENT C en 2012, MOVEMENT Z en 2014). Il réalise avec l’artiste britannique Gina Czarnecki le film SPINTEX en 2008, et quatre films pour les environnements cinématographiques interactifs de Jeffrey Shaw (PERM pour l'EVE en 2005 ainsi qu'ALLUVIUM, MOVEMENT Z et MUSIC II pour l'AVIE en 2010 et 2014).

En 2015 il crée les images et collabore à la conception lumière de l'opéra SOLARIS de Dai Fujikura et Saburo Teshigawara, d'après le roman de Stanislas Lem.

La discographie d'Ulf Langheinrich compte les CD DEGREES OF AMNESIA (Asphodel Records), sorti en 1998 et réédité en 2012 par DS-X.org, et IT WOULD HAVE BEEN FANTASTIC, réunissant les compositions sonores de ses installations (DS-X.org, 2012). Le double DVD Visionaries 21: The Aesthetic Of Sensory paru en 2013 chez Artfilms (R.U - Australie) présente ses spectacles et installations créés entre 2002 et 2010.

Entre 2003 et 2010, il enseigne les nouveaux médias dans les universités HGB à Leipzig, FH à Salzburg et à la City University de Hong Kong, ainsi qu’au Fresnoy - studio national des arts contemporains à Tourcoing. Il est également artiste conférencier en résidence au RMIT à Melbourne et à l’Université Nationale d’Art de Hangzhou.

En 2016, il est nommé directeur artistique du festival CynetArt à Dresde.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Installations et vidéos[modifier | modifier le code]

  • B (1991)
  • PERM (2003)
  • SOIL (2003)
  • WAVEFORM B (2005)
  • LIGHT (2005)
  • WAVEFORM A (2005)
  • DRIFT (2005)
  • OSC (2006)
  • WOMAN WALKING (2007)
  • RED (2007)
  • SPINTEX (2009) avec Gina Czarnecki
  • LAND (2008-2010)
  • ALLUVIUM (2010), pour l'AVIE de Jeffrey Shaw
  • MOVEMENT X (2010)
  • MOVEMENT Y (2010)
  • IMZK (2013)
  • MUSIC I (2005-2013)
  • NO LAND II (2005-2014)
  • NO LAND III (2005-2014)
  • NO LAND I (2008-2014)
  • NO LAND IV (2009-2014)
  • MUSIC III LAG (2011-2014)
  • MUSIC II (2013-2014), pour l'AVIE de Jeffrey Shaw
  • MOVEMENT Z (2014), pour l'AVIE de Jeffrey Shaw, avec Luo Yuebing
  • I MISS YOU (2015)
  • HEMISPHERE (2006-2016)
  • GHOST (pour la Matrice liquide 3D) (2017-2018)
  • LOST (2017)
  • OSC-L (2018)
  • NIL ( 2018)
  • QSL (2018)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • SWEET HEART (1996)
  • NOISEGATE (1998)
  • FORM (2000)
  • FELD (2000)
  • RESET (2001)
  • LUX (2003)

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • WEATHERING (2004) avec Akemi Takeya
  • "N" (2004) avec Kurt Hentschläger et le Ballet Preljocaj
  • CE_I (2005) avec Akemi Takeya
  • SYNTONY (2005)
  • MOVEMENT A (2007) avec Toshiko Oiwa
  • KU (2010)
  • MOVEMENT B (2011)
  • DRIFT_LINE_BLUE (2011)
  • MOVEMENT C (2012) avec Luo Yuebing
  • FULL ZERO (2016) avec Luo Yuebing

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • MODELL5 (1994-2007)
  • AREAL (1997-2004)
  • POL (1998-2008)
  • SINKEN (pour Dangereuses Visions, avec Art Zoyd et L'Orchestre National de Lille) (1999)
  • FORMEN (Zulu Time, cabaret technologique de Ex Machina / Robert Lepage) (1999)
  • <360> (2002-2003)
  • MINUS (2002)

Soutiens et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Bourse de la Fondation Siemens pour la création de WAVEFORM B (2005)
  • Invité spécial du Festival Ars Electronica, Linz (2005)
  • Kulturstiftung des Bundes pour HEMISPHERE (2006)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • Austrian Furtherance Prize for new media art (1993)
  • GRAND PRIX Open Competition ARTEC (1995)
  • Austrian Federal State Grant for Fine Art (1999)
  • PS1 Residency New York City (1999)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • The Diana "Lichtwerk", Georg Schöllhammer (1990), Redesign Diana, Wien
  • Interview with Hentschläger/Langheinrich, Ursula Hentschläger (1993). Medien. Kunst. Passagen, Wien
  • Motion Control - Ein elektronischer Bildersturm?, Birgit Richard (1996). Norbert Bolz (Hg), Riskante Bilder, Munich
  • GRANULAR SYNTHESIS, Mike Stubbs (1998). Gerfried Stocker und Christine Schöpf (Hg), Infowar, Wien
  • Cinematic Folds: the furling and unfurling of images, Firoza Elavia (2008), Toronto. Pleasure Dome, (ISBN 978-0-968-21154-0)
  • Art and Electronic Media, Edward A. Shanken (2009), London. Phaidon, (ISBN 978-0-714-84782-5)
  • See this sound: Versprechungen von Bild und Ton = Promises in sound and vision, Rainer Cosima, Stella Rollig, Dieter Daniels, Manuela Ammer (2009). Lentos Kunstmuseum, Linz. Köln. König, (ISBN 978-3-865-60683-9)
  • We Are the Real Time Experiment: 20 Years of FACT, Mike Stubbs, Karen Newman, Lewis Biggs (2010). FACT, Foundation for Art and Creative Technology, (ISBN 978-1-846-31229-8)
  • Hybridkultur, Yvonne Spielmann (2010). Berlin: Suhrkamp, (ISBN 978-3-518-29572-4)
  • Entangled: Technology and the transformation of performance, Chris Salter (2010). Cambridge, Mass. MIT Press, (ISBN 978-0-262-19588-1)
  • Form +code in design, art, and architecture, Casey Reas (2010). New York. Princeton Architectural Press, (ISBN 978-1-568-98937-2)

Catalogues d'expositions[modifier | modifier le code]

  • Cinémas du Futur. Commissaire Richard Castelli (2004). Lille 2004 Capitale européenne de la culture, Lille. (ISBN 9-076-70461-9)
  • Hybrid Living in Paradox. Emptiness, Hissing and Control. On Ulf Langheinrich's Œuvre, Mark Ries. Ars Electronica, Linz (2005). Hatje Cantz Verlag, (ISBN 3-775-71659-9), p. 393-341
  • From Flash to Pixel, Zendai MoMA, Shanghai (2006). Commissaire Richard Castelli (Epidemic)
  • Vom Funken zum Pixel, Berliner Festspiele - Martin-Gropius-Bau, Berlin (2007). Commissaire Richard Castelli (Epidemic). Nicolai Verlag (ISBN 978-3-894-79434-7)
  • Sculpture Art Space. Commissaire Richard Castelli (Epidemic) et Gong Yan (O Art Centre). Body Media-International Interactive Art Exhibition, Shanghai (2007)
  • Space inventions, Der künstliche Raum. Commissaire Gottfried Hattinger (2010). Peter Bogner, Künstlerhaus, Wien (ISBN 978-3-900-92686-1) / SCHLEBRÜGGE.EDITOR (ISBN 978-3-851-60184-8)
  • Madde-Işık (Matter-Light), Istanbul (2010). Commissaire Richard Castelli (Epidemic)
  • Matière-Lumière, Béthune (2011). Commissaire Richard Castelli (Epidemic) (ISBN 978-2-953-88220-9)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • Zeitschnitte 92: Aktuelle Kunst aus Österreich Differenzen, Affinitäten und Brüche, Museumsquartier, Wien (1992)
  • The 4th International Biennale in Nagoya - ARTEC ´95, Nagoya (1995)
  • Frankensteintechnodrug. Andreas Spiegl (1995). Karl Gerbel et Peter Weibel, Pe(Hg), Mythos Information. Welcome To The Wired World, catalogue Ars Electronica, Wien-New York
  • DEAF ´95, Rotterdam (1995)
  • Elektra 96. Elektra manual. Montréal (1996)
  • Granular-Synthesis, mädchen.apparate.kunst. medien, apparate, kunst Projektionsräume (1996). Beispiele apparativer Kunst in Österreich, MAK, Wien
  • Sweet Heart. Media Art Biennale WRO97, Wroclaw (1997)
  • Granular-Synthesis: NOISEGATE M6, Peter Noever, Wien (1998). (ISBN 3-893-22417-3 et 978-3-893-22417-3)
  • Face to face to cyberspace. Commissaire Markus Brüderlin. Fondation Beyeler, Basel (1999). Beyeler, Ernst (Hg.). Hatje Cantz. (ISBN 978-3-905-63206-4 et 3-905-63206-3)
  • Musiques en Scène, l'exposition, Musée d'art contemporain de Lyon (2000)
  • ...der körpererfüllte Raum fort und fort. Commissaire Elisabeth Schweeger (2000). OK Centrum für Gegenwartskunst, Linz. (ISBN 3-853-07028-0)
  • Venice Biennial. Austrian Pavilion : Granular-Synthesis. Commissaire Elisabeth Schweeger (2001), Wien. (ISBN 3-775-79094-2)
  • 2002 Media Art: Special Effects. FELD, Granular-Synthesis. Commissaire Lawrence Rinder et Jungoo Bahk (2002). Lee Joongki, Ilho Park, Daejeon
  • Cinémas du Futur. Commissaire Richard Castelli (2004). Lille 2004 Capitale européenne de la culture, Lille. (ISBN 9-07670-461-9)
  • 40yearsvideoart.de - Part 1, Digital Heritage: Video Art in Germany from 1963 until the Present. SWEET HEART, Granular-Synthesis. Texte de Rudolf Frieling (2006). (ISBN 3-775-71718-8 et 978-3-775-71718-2)
  • Body Media - Sculpture Art Space. Commissaire Richard Castelli (Epidemic) et Gong Yan (O Art Centre). Body Media-International Interactive Art Exhibition, Shanghai (2007)
  • eARTS / eLANDSCAPES, Shanghai (2008). Commissaire Richard Castelli (Epidemic)
  • Sounds & visions : Artists' films and videos from Europe: the last decade (2009). Commissaire Gioè, Angelo et Maria Rosa Sossai. Cinisello Balsamo, Milano : Silvana Editoriale
  • Madde-Işık (Matter-Light), Istanbul (2010). Commissaire Richard Castelli (Epidemic)

Presse spécialisée[modifier | modifier le code]

  • Ulf Langheinrich, The Useless And Fascinated Look, Alessio Galbiati (mai 2008). Digimag no 34. Digicult – Digital Art, Design & Culture
  • Live A/V - MCD hors-série bilingue (français/anglais) dédié aux performances audiovisuelles. MCD Hors série #4 (140 pages) - Édition papier et format numérique Distribution / Diffusion / Monde K.D (avril 2010) (http://www.digitalmcd.com/live-av/)
  • Ulf Langheinrich - Temporalités multiples. Dominique Moulon. MCD #59, Paris ()
  • Infernal descent. Feedback Elektra - International Digital Arts Biennial, Digitalarti no 10 – Digital Art, Design & Culture (juin-juillet-août 2012)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • Welcome to MediaMOO**** Type. Birgit Flos. DU, Zürich (janvier 1995)
  • Festival Manca. Denis Fortier. Le Monde, Paris (décembre 1995)
  • Granular Synthesis, Paolo Cecchetto. Juliet Art Magazine, #76, Trieste (1996)
  • Global Ear. Erik Davis. Wire, San Francisco (janvier 1997)
  • Binäre Tänze, Arnd Wesemann. Ballett international. tanz aktuell, Seelze (mai 1997)
  • Ganzkörpermassage, Thomas Wolkinger. Die Presse, Wien (25 octobre 1997)
  • Pixel gegen Bio-Einheiten, Christian Schachinger. Der Standard, Wien (25 octobre 1997)
  • Körper-Experimente im psychotischen Triebwerk: Granular=Synthesis im Steirischen Herbst. Salzburger Nachrichten (27 octobre 1997)
  • Robin Rimbaud crosses the NoiseGate with Granular Synthesis, Robin Rimbaud. The Wire #174, London (août 1998)
  • POL, fascisme musical ou génie précurseur ?, Annick Rivoire. Libération, Paris (18 septembre 1998)
  • GRANULAR SYNTHESIS, Interview with Kurt Hentschläger, Claudia Hart. ARTBYTE Vol. 1, no. 5 (décembre 1998 - janvier 1999)
  • Maximales Lärmen, Johanna Hofleitner. Die Presse, Wien (20 janvier 1999)
  • Maschinenmenschen im dunklen, Brigitte Raum. Borchhardt-Birbaumer. Wiener Zeitung, Wien (28 janvier 1999)
  • Höllentore und Ausbruch statt Input, Sabine Buchwald. Süddeutsche Zeitung, Munich (19 février 1999)
  • Entre l'envoûtement et l'irritation. NOISEGATE, Bernard Lamarche. Le Devoir, Montréal (17 avril 1999)
  • Machine Dreams, Christopher Phillips. Art in America, Vol. 87, No 11, p. 110 (novembre 1999)
  • Attachez vos tuques !!!, François Toussignant. Le Devoir, Montreal (15 novembre 1999)
  • Sensory assault on audience in Bradford, Michael Bracewell. The Independent, London (6 août 2000)
  • FIELD OF BEAMS: GRANULAR SYNTHESIS explores the landscape of digital culture, Graham Shearing. Pittsburg Tribune Review (3 novembre 2000)
  • Flash-Portions, Birgit Richard. Kunstforum Vol. 151 (juillet - septembre 2001)
  • Ihr macht sehr elitäre Kunst, Dieter Buchhart. Documentation of the Venice Biennial, Kunstforum Vol. 156 (août - octobre 2001)
  • Grandeur de l'art qui s'accomplit, François Toussignant. Le Devoir (15 novembre 2003)
  • GRANULAR SYNTHESIS. Art World China (janvier 2004)
  • Kill Bill Vol.3, Arnd Wesemann. ballettanz, Berlin: Friedrich Berlin Verlag (juillet 2004)
  • GRANULAR SYNTHESIS. Art World China (mai 2009)

Essais[modifier | modifier le code]

  • Hybrid Living in Paradox - Emptiness, Hissing and Control On Ulf Langheinrich’s Œuvre, Marc Ries, pour le catalogue d'Ars Electronica (2005)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • Modell 3.1: A multi-media live environment by Kurt Hentschläger and Ulf Langheinrich, Thomas Feuerstein. Texte pour le catalogue TRANSIT 92
  • Pyramedia / Granular-Synthesis Modell 3.02, Thomas Feuerstein. Grundmann, Heidi (Hg), Transit #1, Innsbruck (1993)
  • Eikon # 10-11, Nina Edge (1994)
  • Motion Control - Shared Pain: Man and Machine. Birgit Flos. MOTION CONTROL. MODELL 5 by GRANULAR SYNTHESIS at the Kunstverein, Hanover (1995)
  • Granular-Synthesis. Tom Sherman (1998)
  • Hearing the Noise: Revolution. Leoudak, Zoe. International Symposium on Electronic Art (ISEA98). Sculpture Magazine, Vol.18 No. 4, Liverpool (mai 1999)
  • GRANULAR SYNTHESIS - NOISEGATE, Rob Dyer. National Museum of Photography, Film & Television, Bradford (2000) http://www.dso.co.uk/gig39.htm
  • Noisegate, Robert Clark. National Museum of Photography, Film & Television, Bradford (2000)
  • Long Hard Looks / Het verlangen van het luisteren, Over de esthetiek van verstoring in de installatiekunst van Granular Synthesis. Pieter Verstraete. New York ()

Discographie[modifier | modifier le code]

  • DEGREES OF AMNESIA (CD, 1998)
  • Vol1 (Vinyle, 2012)

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • Is This Art? - Volume 3: Digital Dreams and Old World Photography (2007). DVD contenant une interview d'Ulf Langheinrich. Artfilms Ltd., Australie
  • Visionaries 21: The Aesthetic of Sensory Overload, The work of Ulf Langheinrich - Vol. 3 (2013). Contemporary Art Media, Artfilms Ltd., Australie. (ISBN 978-1-922-00765-0)

Avec GRANULAR-SYNTHESIS :

  • GRANULAR-SYNTHESIS - IMMERSIVE WORKS (2004)

Compilation DVD contenant des extraits des œuvres avec une documentation sur les dix ans de production de GRANULAR-SYNTHESIS. Édition : ZKM Karlsruhe / Distribution : CANTZ. (ISBN 9783775713511)

  • INDEX 003 / GRANULAR SYNTHESIS - REMIXES FOR SINGLE SCREEN

Troisième volume d'une collection de 15 DVD, présentant des œuvres d'artistes audiovisuels autrichiens, ce DVD inclut les remixes pour mono écran de RESET, 2001, 25 min, et MODELL 5, 1994-1996, 30 min, ARGE INDEX (Medienwerkstatt Wien & sixpackfilm)

  • 40yearsvideoart.de - Part 1 (2006)

Digital Heritage: Video Art in Germany from 1963 to the Present. DVD-Rom présentant un extrait de SWEET HEART (7 min 30 s, 1997). Rudolf Frieling & Wulf Herzogenrath / Hatje Cantz Verlag, Allemagne. (ISBN 978-3-775-71718-2)

  • VIDEORAMA : ARTCLIPS FROM AUSTRIA de Gerald Matt (2009)

DVD incluant un extrait de LUX (4 min, 2002). Édition : Benteli Verlag (ISBN 978-3-716-51614-0) (édition allemande) / (ISBN 978-3-716-51616-4) (édition anglaise)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Ulf Langheinrich - Temporalités multiples. Dominique Moulon. MCD #59, Paris ()
  • Ulf Langheinrich, The Useless And Fascinated Look, Alessio Galbiati (mai 2008). Digimag no 34. Digicult – Digital Art, Design & Culture
  • Hybrid Living in Paradox - Emptiness, Hissing and Control On Ulf Langheinrich’s Œuvre, Marc Ries. Catalogue Ars Electronica (2005)
  • Machine Dreams, Christopher Phillips. Art in America, Vol. 87, No 11, p. 110 (novembre 1999)