Uléxite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ulexite
Catégorie VI : borates[1]
Uléxite
Général
Classe de Strunz 6.EA.25
Formule brute NaCaB5O6(OH)6•5(H2O)
Identification
Couleur incolore à blanc
Système cristallin triclinique
Cassure Incertaine
Habitus Aciculaire à fibreux
Échelle de Mohs 2,5
Trait Blanc
Éclat vitreux, soyeux ou satiné pour les agrégats fibreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα = 1.491 – 1.496
nβ = 1.504 – 1.506 br/>nγ = 1.519 – 1.520
Pléochroïsme 73° à 78°
Biréfringence δ = 0.028, biaxial
Fluorescence ultraviolet oui
Propriétés chimiques
Densité 1,95
Solubilité Légèrement soluble dans l'eau
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’ulexite (NaCaB5O6(OH6),5H2O) est un borate hydraté de calcium et de sodium qui appartient à la même classe que les carbonates. Il contient parfois de petites quantités de fer, de magnésium et de manganèse.

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom Ulexite a été attribué à ce minéral en 1850 et provient du chimiste allemand qui l'identifia en premier et qui l'analysa: George Ludwig Ulex. On utilise souvent un synonyme pour désigner l'ulexite, surtout en gemmologie, qui est boronatrocalcite (qui vient de bore, natrium qui désigne le sodium en latin et du calcium, qui composent ce minéral)

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L'ulexite est incolore ou blanchâtre avec de rares nuances verdâtres. Elle a un éclat vitreux ou soyeux et possède en général une assez bonne transparence. Elle est très peu adaptée à la joaillerie, du fait de sa faible dureté (2,5 sur l'échelle de Mohs) et de sa tendance à se fracturer parallèlement à la disposition des fibres. L'ulexite présente une fluorescence vert-bleu aux rayons ultraviolets, particulièrement dans la direction perpendiculaire aux fibres. Elle est souvent phosphorescente dans de faibles tonalités jaune paille.

Cristallographie[modifier | modifier le code]

L'ulexite cristallise dans le système triclinique, parfois en individus observables à l'œil nu, mais le plus souvent en masses et en croûtes nodulaires ou en botryoïdes de structure fibreuse. Parfois, l'ulexite, particulièrement lorsqu'elle forme des veines par remplissage de petites fractures, présente des fibres disposées côte à côte de façon très régulière. Cette structure permet une conduction lumineuse surprenante. En effet, lorsque l'on regarde parallèlement aux fibres, les images apparaissent grandies et flottantes, comme si elles étaient projetées sur un écran de télévision. D'où le nom "television stone" ("pierre de télévision") provenant des États-Unis où ce minéral est particulièrement convoité par les collectionneurs.

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'ulexite est une source primaire très importante de Bore.

Taille[modifier | modifier le code]

L'ulexite présente un maigre intérêt gemmologique. Certains échantillons peuvent être taillés malgré tout en cabochon pour montrer alors le superbe effet de chatoiement.

Gîtologie[modifier | modifier le code]

L'ulexite se forme par précipitation de solutions aqueuses dans des milieux arides, où les gisements peuvent être très étendus.

Gisements[modifier | modifier le code]

  • Boron/ Vallée de la Mort, Californie, États-Unis
  • Iquique, Chili
  • Bigadiç, Turquie

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.

Le Grand Atlas Roches et Minéraux, Éditions Atlas, 2005

Sur les autres projets Wikimedia :