Ujigami-jinja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ujigami-jinja
Ujigami jinja08s3s4500.jpg
Localisation
Localité
Aire protégée
Coordonnées
Culte
Type
Dédié à
Uji no Wakiiratsuko (d), Ōjin, NintokuVoir et modifier les données sur Wikidata
Architecture
Surface
3 000 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Patrimonialité
Trésor national (Honden et Haiden)
Partie d'un site du patrimoine mondial (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Ujigami-jinja (en japonais : 宇治上神社) est un sanctuaire shinto situé à Uji près de Kyoto au Japon. Il fait partie de l'ensemble monuments historiques de l'ancienne Kyoto inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994.

Histoire[modifier | modifier le code]

Adjacent au Uji-jinja, le sanctuaire est construit comme sanctuaire gardien du proche Byōdō-in. Le honden et le haiden sont désignés par l'Agence pour les Affaires culturelles trésors nationaux dans la catégorie sanctuaires[1],[2],[3],[4],[5].

Le sanctuaire Ujigami est consacré à l'empereur Ōjin et à ses fils, les princes impériaux Uji no Wakiiratsuko et le futur empereur Nintoku[4]. Uji no Wakiiratsuko se suicide pour résoudre un différend sur la succession impériale et le sanctuaire est construit en son honneur[6].

Le honden du sanctuaire Ujigami est connu pour être le plus ancien exemple de style nagare-zukuri de l'architecture de temple au Japon[3],[2],[5]. Dans ce style d'architecture, les bâtiments des trois sanctuaires intérieurs sont construits côte à côte, le bâtiment du milieu étant plus important que ceux de gauche et de droite[3]. Le honden date de la fin de l'époque de Heian (794-1185)[5],[4]. Le haiden est construit dans le style shinden-zukuri, et son toit selon le style sugaruhafu. Le haiden date de l'époque de Kamakura (1185-1333). Le sanctuaire Kasuga, également dans l'enceinte de sanctuaire, remonte à la même période[4]. Le sanctuaire est connu pour sa source d'eau douce[6].

L'analyse dendrochronologique numérisée indique que le sanctuaire Ujigami est le plus ancien sanctuaire shinto original au Japon. L'Institut national de recherches de Nara pour les biens culturels importants (en) détermine que le sanctuaire a été construit aux environs de 1060, ce qui correspond de près au compte rendu écrit de la fondation du sanctuaire[7].

Jusqu'à l'ère Meiji (1868-1912), les sanctuaires Uji et Ujigami sont collectivement connus sous le nom de « Rikukamisha[3] ». Le festival annuel du sanctuaire Ujigami se tient le [5].

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Agence pour les Affaires culturelles, « 宇治上神社本殿 » [« Honden de l'Ujigami-jinja »], sur Cultural Heritage Online (consulté le 29 novembre 2019).
  2. a et b (ja) Ujigami-jinja, Tokyo, Shogakukan, (lire en ligne).
  3. a b c et d « Ujigami-jinja Shrine »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Cambridge, United Kingdom, Japan Cultural Profile, (consulté le 28 mai 2012).
  4. a b c et d « Ujigami Shrine », Kita-ku, Osaka, Japan, Kansai Digital Archives, (consulté le 29 novembre 2019).
  5. a b c et d (ja) Ujigami-jinja, Tokyo, Shogakukan, (lire en ligne).
  6. a et b « Ujigami-jinja Shrine », Kyoto, Japan, Kyoto Convention Bureau (consulté le 29 novembre 2019).
  7. (ja) « 埋蔵文化財センター 古環境研究室 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Nara, préfecture de Nara, Japan, Research Information Repository, Nara Cultural Properties Research Institute (consulté le 28 mai 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]