Uirō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uirō
Lieu d’origine Japon
Place dans le service Wagashi
Ingrédients Farine, sucre
image illustrant le Japon image illustrant la gastronomie
Cet article est une ébauche concernant le Japon et la gastronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Uirō : sakura (gauche), ryokucha (centre), shiro (droite)

L'uirō (外郎?) est une pâtisserie traditionnelle japonaise, faite de farine de riz et de sucre, et cuite à la vapeur. Sa texture est élastique, proche du mochi, et son goût légèrement sucré.

Parmi les saveurs habituellement rencontrées figurent la pâte de haricots azuki, le thé vert (matcha), le yuzu, la fraise et la châtaigne.

Nagoya est célèbre pour ses uirō, mais il existe d'autres versions régionales, de sorte qu'il est possible d'en trouver dans la plupart des salons de thé traditionnels à travers le Japon.