Uhha-Ziti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant les Hittites
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et les Hittites.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Uhha-Ziti (ou Utta-Ziti) est le dernier roi indépendant d'Arzawa, un royaume de l'Âge du bronze en Anatolie occidentale, mort vers 1322. Il avait deux enfants connus, Piyama-Kurunta et Tapalazunauli, qui étaient en âge de combattre en 1322 av. J.-C., date de la défaite et de la disparition de leur État. Le roi hittite Mursili II attaqua en effet cette année-là Attarimma, Hu[wa]rsanassa, et Suruda sur la frontière d'Arzawa : leurs chefs fuirent auprès d'Uhha-Ziti, qui refusa ensuite de les extrader selon la demande de Mursili II. Ce dernier envahit Arzawa alors qu'Uhha-Ziti réside dans sa capitale Apasa (peut-être Éphèse), un port sur la côte égéenne. Un cataclysme naturel frappe la ville et blesse Uhha-Ziti. Allié avec le roi d'Ahhiyawa, Uhha-Zidi dépêcha son fils contre les Hittites à Walma près de la rivière Astarpa, mais y fut vaincu.

Uhha-Ziti meurt alors que Mursili assiège les armées d'Attarimma, Hu[wa]rsanassa, et Suruda à Puranda.

Liens externes[modifier | modifier le code]