Ugone II d'Arborée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ugone II d'Arborée
Titre
Juge d'Arborée
Prédécesseur Mariano III d'Arborée
Successeur Pietro III d'Arborée
Biographie
Date de décès
Père Mariano II d'Arborée
Mère Padulesa de Serra
Conjoint Benedetta
Enfants Pietro III d'Arborée
Mariano IV d'Arborée
Giovanni
Nicola
Religion Catholique

Ugone II d'Arborée est Juge d'Arborée de 1321 à sa mort en 1336.

Origine[modifier | modifier le code]

Ugone est le fils de Mariano II d'Arborée et de sa concubine Padulesa de Serra. La légitimité d'Ugone, comme celles de ses neveux et prédécesseurs Andreotto et Mariano III d'Arborée est contestée par la république de Pise.

Allié de l'Aragon[modifier | modifier le code]

Le 4 avril 1297, le roi Jacques II d'Aragon est investi du « Royaume de Sardaigne et de Corse » par le pape Boniface VIII, en échange de la renonciation de l'Aragon au Royaume de Sicile. Ugone II devenu Juge d'Arborée soutient cette revendication à partir de 1323, dans l'espoir comme vassal de pouvoir étendre son autorité sur la totalité de la Sardaigne, en devenant le Gouverneur pour le compte de la « Couronne d'Aragon-Catalogne ».

Dans ce but Ugone II assiste dans la conquête de l'île l'infant Alphonse qui débarque en 1324 à Palmas à la tête d'une flotte de 300 navires et d'un contingent de 10.000 hommes. Les hostilités avec Pise commencent en avril 1323 et après la prise de Sassari position-clé pour le contrôle de la Sardaigne, Ugone II Il prend en charge le siège d'Iglesias et il est également présent lors de la chute du château de Castro à Cagliari. L'infant Alphonse occupe la Judicat de Cagliari et expulse définitivement la république de Pise de Sardaigne. Toutefois lorsque les Catalans comprennent que le but des Juges d'Arborée est de pendre le contrôle de l'île pour leur propre compte les relations se détériorent.

Ugone II meurt de maladie en 1336.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Ugone épouse une certaine Benedetta (morte vers 1345). Ils ont neuf enfants:

Ugone eut également des enfants illégitimes:

  • Lorenzo, légitimé en 1337
  • Angiolesa
  • Preziosa

Sources[modifier | modifier le code]