Ugo Cipriani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cipriani.
Ugo Cipriani
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Académie des beaux-arts de Florence
Mouvement
Œuvres principales
Monument à Guglielmo Oberdan

Ugo Cipriani, né à Florence en Italie le , mort à Paris le , est un sculpteur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du sculpteur Adolfo Cipriani[1] et d'Emilia Pancani, Ugo Cipriani est le cinquième enfant d'une fratrie de neuf[réf. nécessaire]. Il réside dans le quartier de l'Oltrarno, au Borgo San Frediano.

Après des études à l’Académie des beaux-arts de Florence, Ugo Cipriani travaille le marbre, la terre cuite, le bronze, l'albâtre dans l'esprit du mouvement Art déco des années 1920. Une de ses œuvres les plus connues, un monument en bronze (1919) du nationaliste et irrédentiste italien Guglielmo Oberdan, se trouve sur la place du même nom, à Florence[2].

En 1935, Ugo Cipriani émigre en France pour échapper au régime fasciste de Mussolini. Il vit à Paris en tant que réfugié politique et continue à y créer jusqu'à sa mort en 1960. Sculpteur très prolifique en France, certains indices dévoileraient qu'il utilisait des pseudonymes comme Menneville et Uriano.[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Adolfo Cipriani, actif de 1880 à 1930. Gazette de l'hôtel Drouot (lire en ligne).
  2. (it) Franco Cesati, Le piazze di Firenze, p. 146, Newton Compton, 1995 (ISBN 8881830973)