Ubaldo Oppi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ubaldo Oppi
Ubaldo Oppi 1.jpg

Ubaldo Oppi

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 53 ans)
VicenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Ubaldo Oppi (Bologne, 1889 - Vicence, 1942) est un peintre italien de la première moitié du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un marchand, il s'installe à Vicence. Il voyage beaucoup à l'étranger. La rencontre de Gustav Klimt aux Beaux-Arts de Vienne (1907) est cruciale pour sa formation. À Paris, il rencontre Amedeo Modigliani. Plus tard, il s'installe à Venise.

Pendant les années 1920, il se consacre aux mouvements culturels visant la récupération de la tradition nationale de la peinture des XVe et XVIe siècles. À ce titre, il est l'un des initiateurs du groupe Novecento. Formé à Milan en 1922, il tient en mars 1923 sa première exposition. Lors de la Biennale de Venise de 1924, il s'en détache pourtant. Pendant quelques années, il réalise une sorte de programme classique qui évoque parfois la Nouvelle Objectivité allemande (Portrait de Laura Oppi, 1924). À partir de 1925, il se consacre presque exclusivement à des thèmes religieux et devient fresquiste.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Figures in a Bar, vers 1913.
  • Le donne degli operai, 1914.
  • La Fabrique au dimanche, 1919.
  • Portrait de Laura Oppi, 1924.
  • Il figlio dell'armatore, 1925.
  • Vie de saint François (1928), chapelle Saint-François du Campo Santo, Padoue.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Ugo Ojetti, Il pittore Ubaldo Oppi, in Dedalo, 1924.
  • (it) Biancale Michele, Ubaldo Oppi, Hoepli, Milan, 1926.
  • (it) Pontiggia Elena, Ubaldo Oppi. La stagione classica, Milan, 2002.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]