Uapaca paludosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Uapaca paludosa
Description de cette image, également commentée ci-après
Spécimen récolté à Makokou au nord-est du Gabon.
Classification selon Tropicos
Règne Plantae
Classe Equisetopsida
Sous-classe Magnoliidae
Super-ordre Rosanae
Ordre Malpighiales
Famille Phyllanthaceae
Genre Uapaca

Espèce

Uapaca paludosa
Aubrév. & Leandri, 1935[1]

Uapaca paludosa (ou « rikio des marais[2] ») est une espèce de plantes de la famille des Phyllanthaceae et du genre Uapaca présente en Afrique tropicale.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un arbre à racines-échasses pouvant atteindre une hauteur de 20 m, avec de grandes feuilles pubescentes en dessous. Le fruit, ovoïde, renferme 3 à 4 graines d'environ 2 cm de longueur[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

L'espèce est présente en Afrique tropicale, depuis la Guinée jusqu'en Ouganda et en Tanzanie, également plus au sud, jusqu'à Cabinda (Angola[2]).

Habitat[modifier | modifier le code]

On la rencontre, de préférence sur les sols d'origine granitique, dans les forêts marécageuses, au bord des lacs, dans les forêts galeries, sur les pentes et les crêtes ou au fond des vallées, jusqu'à une altitude d'environ 1 400 m[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les fruits sont consommés par les chauves-souris, les chimpanzés, les gorilles, qui peuvent disséminer les graines[2]. Sur l'île de Pemba (archipel de Zanzibar), la plante – nommée mchenza mwitu ou mchenza msitu en swahili – est consommée par la population en période de pénurie alimentaire[4].

On lui connaît de nombreux usages médicinaux en Afrique centrale[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 4 juillet 2020
  2. a b c d et e Plantes médicinales 1, PROTA, 2008, p. 697-698 (ISBN 9789057822063)
  3. A. Akoegninou (dir.), W. J. van der Burg (dir.) et L. J. G. van der Maesen (dir.), Flore analytique du Bénin, Cotonou & Wageningen, Backhuys Publishers, , 1034 p. (ISBN 978- 90-5782-181-3), p. 582
  4. (en) M. Walsh, « The Use of Wild and Cultivated Plants as famine Foods on Pemba Island, Zanzibar », in Plantes et Sociétés: Études océan Indien, 42-43, 2009, 30 September 2016 [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :