Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis US Jeanne d'Arc Carquefou)
Aller à : navigation, rechercher
Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou
Logo du Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou
Généralités
Fondation 1939
Couleurs Vert et blanc
Stade Centre sportif du Moulin Boisseau
(3 000 places)
Siège Stade du Moulin Boisseau
44470 Carquefou
Championnat actuel Division d'Honneur
Président Michel Auray
Entraîneur Nour Eddin Merzougui
Site web www.carquefou-football.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football National 2013-2014
0

Dernière mise à jour : 24 juillet 2013.

L'Union sportive Jeanne d'Arc Carquefou (USJA Carquefou) est un club de football français basé à Carquefou. En 2014, le club renonce au National où il évolua entre 2012 et 2014 et repart en Division d'Honneur (D6).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club omnisports de la Jeanne d'Arc de Carquefou est fondé en 1922 sous le patronage de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France. Le club devient une structure officielle en 1928 et la section de football voit le jour en septembre 1939. L'Union sportive de Carquefou et la Jeanne d'Arc de Carquefou fusionnent et donnent naissance à de l'Union Sportive de la Jeanne d'Arc de Carquefou Football le 8 juillet 1942.

Après une longue période d'anonymat passée dans les championnats départementaux et régionaux, Carquefou est promu en DH Atlantique en 1993. L'USJA ne s'y éternise pas. Champion de DH Atlantique dès 1994, Carquefou quitte le niveau régional pour évoluer en compétitions nationales. Troisième du groupe D du CFA2 en 1998, l'USJA est promu à l'étage supérieur où elle se maintient deux saisons. Nouvelle promotion en CFA en 2004, mais retour à l'étage inférieur après une seule saison.

En raison de sa proximité géographique avec Nantes, l'équipe de Loire-Atlantique a régulièrement bénéficié et bénéficie encore de l'apport d'anciens joueurs du FC Nantes ou de joueurs issus de son centre de formation recalés aux portes de l'équipe professionnelle.

En Coupe de France, Carquefou dispute quatre fois les trente-deuxièmes de finale (1994, 1997, 1998, et 2003) avant de franchir ce palier en 2008 en atteignant les quarts de finale de cette compétition.

Lors de la 28e journée de CFA2 en 2009, une victoire décisive à domicile contre l'ES Bonchamp (5 à 1) permet à l'USJA de rejoindre le CFA pour la saison 2009-2010. En parallèle l'équipe réserve rejoint la Division d'Honneur pour la première fois dans l'histoire du club.

Lors du dernier match de la saison 2011-2012, le club réalise un match nul 0-0 sur le terrain de Concarneau, ce qui lui permet de décrocher son billet pour une montée historique en National, grâce à une meilleure différence de but particulière que Luçon.

Tous les matchs à domicile de l'USJA Carquefou sont retransmis en direct et en intégralité sur la web-radio www.rdici.fr[1].

Le , Michel Auray, le président du club déclare que le club ne pourra honorer une troisième saison consécutives en National faute de moyens financiers suffisants, l'USJA devant faire face à une baisse des subventions municipales de 130 000 €. Le 13 juin, le club annonce qu'il repartira en Division d'Honneur [2] après avoir cherché, en vain, des solutions[3].

Coupe de France 2008[modifier | modifier le code]

Le , l'USJA (alors en CFA2) se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en s'imposant face à l'AS Nancy Lorraine (Ligue 1) 2-1 après prolongation[4]. Au tour précédent, le club avait battu le FC Gueugnon (Ligue 2) sur le score de 1-0[5].

En huitièmes de finale le , dans le stade de la Beaujoire garni de 36 883 spectateurs[6], Carquefou élimine l'Olympique de Marseille (Ligue 1) sur le score de 1-0 avec un unique but à la 7e minute de Papa N'Doye[7],[8].

Le , le PSG élimine l'USJA, sur le score de 1-0 (but de Pedro Miguel Pauleta)[9].


Parcours détaillé du club, qui fait son entrée dans la compétition lors du Troisième tour :

Tour Date Adversaire Division Score Lieu
Troisième tour ASPTT Nantes football DRS (7e division) 1 - 4 La Bergerie, Saint-Herblain
Quatrième tour Brains-St Jean-de-Boiseau PH (9e division) 0 - 1 Saint-Jean-de-Boiseau
Cinquième tour La Chapelle-des-Marais DH (6e division) 0 - 2 La Chapelle-des-Marais
Sixième tour Vendée Luçon Football CFA 2 (5e division) 2 - 0 Moulin Boisseau, Carquefou
Septième tour Ploërmel FC DSE (7e division) 3 - 1 Moulin Boisseau, Carquefou
Huitième tour Les Genêts d'Anglet CFA (4e division) 3 - 2 a.p. Moulin Boisseau, Carquefou
Trente-deuxièmes de finale FC Gueugnon Ligue 2 (2e division) 1 - 0 Moulin Boisseau, Carquefou
Seizièmes de finale AS Nancy-Lorraine Ligue 1 (1re division) 2 - 1 a.p. Moulin Boisseau, Carquefou
Huitièmes de finale Olympique de Marseille Ligue 1 (1re division) 1 - 0 La Beaujoire, Nantes
Quarts de finale Paris SG Ligue 1 (1re division) 0 - 1 La Beaujoire, Nantes

Deux saisons en National (2012-2013 puis 2013-2014)[modifier | modifier le code]

2012-2013[modifier | modifier le code]

Sacré champion du groupe D de CFA (105 points) à l'issue de la dernière journée de Championnat - grâce à un match nul à Concarneau (0-0) en mai 2012 - Carquefou est promu en National pour la première fois de son histoire, en compagnie du CA Bastia, Bourg-Péronnas et Uzès-Pont-du-Gard. Cette montée contraint le club à mettre aux normes le stade du Moulin-Boisseau (accueil médias, taille des vestiaires, grillages autour de la piste d'athlétisme). Une nouvelle tribune, nommée Tribune Est, est même inaugurée lors de la réception d'Uzès-Pont-du-Gard (2-1, 15e journée).

Du point de vue sportif, le capitaine Sébastien Le Paih ne poursuit pas l'aventure avec l'équipe première et devient capitaine de la réserve, en DH. Plusieurs joueurs sont recrutés lors de l'intersaison 2012, parmi lesquels Christian Bekamenga, Guy N'Gosso, Matthias Jouan, Marc Fachan ou Alexandre Bouchard. L'effectif est complété par Guillaume Moullec et Philippe Billy au cours de la saison. De l'épopée de Coupe de France en 2008, ne restent que le gardien Alban Joinel et le milieu Loutfi Zebidi.

Timorée, l'USJA manque son entame. Ce qui est dommageable et fait craindre le pire, car une réforme de la FFF prévoit de réduire de 20 à 18 le nombre d'équipes en National à l'issue de la saison, et en conséquence, six équipes sont censées descendre sportivement. Aux soirs des 6 et 7e journées, Carquefou est dix-neuvième, soit son pire classement en National.

Mais le but égalisateur de Romain Thomas face à Orléans (2-2, 7e journée), dans les arrêts de jeu, donne de l'espoir à cette équipe. Dans la foulée, Carquefou obtient la première victoire de son histoire en National à Cherbourg (1-0). Ce résultat décomplexe les Vert et Blanc, qui infligent ensuite une large déconvenue à Boulogne-sur-Mer (3-0, 9e journée), pourtant relégué de Ligue 2. Cette victoire leur permet de sortir de la zone de relégation, qu'ils ne fréquenteront plus jamais par la suite. Preuve de la rédemption carquefolienne, la victoire face au grand favori, Metz (4-1). De l'avis même du technicien Denis Renaud, il s'agit d'une des plus belles rencontres jamais vue à Carquefou, même s'il convient de souligner qu'un Messin a été rapidement expulsé. Carquefou parvient alors à se hisser dans le haut du classement, à la faveur d'une série de huit victoires d'affilée à domicile, dont celle face au CA Bastia (5-0, la plus large victoire du club à cet échelon) et quelques belles performances à l'extérieur (0-0 à Vannes, 1-1 à Amiens). Au soir de la 16e journée, Carquefou est quatrième, soit son meilleur classement jamais atteint.

Néanmoins, en mars, Carquefou marque le pas, notamment à domicile, et propose des prestations pauvres face à Luzenac (0-2) ou Rouen (0-0). L'affiche face aux Diables Rouges est, par ailleurs, retransmise en différé et en intégralité sur la chaîne locale Télénantes, une première dans l'histoire du club. Après une défaite surprise à Quevilly, dernier (1-0, 31e journée), Carquefou se reprend en écrasant le leader, Créteil (4-0, 32e journée). Après un match nul à Fréjus-Saint-Raphaël (1-1, 35e journée), l'USJA reste dans la course à l'accession en Ligue 2. Malheureusement, les hommes de Renaud ne parviennent pas à se défaire d'Amiens (1-1, 36e journée) puis Le Poiré-sur-Vie (1-1, 37e journée). Ce partage des points face aux voisins vendéens réduit à néant toute chance de montée. C'est finalement le CA Bastia (61 points) qui accompagnera Metz (70 points) et Créteil (71 points) en Ligue 2, tandis que Carquefou terminera à une belle 7e place (avec 57 points).

Carquefou qui pensait avoir enterré Bourg-Péronnas lors de la dernière journée grâce à sa victoire (2-1), peut déculpabiliser. Les Bressans, premier relégables (15e avec 45 points, à 1 point du Red Star), sont finalement repêchés pour la saison suivante. Idem pour Uzès-Pont-du-Gard et le Paris FC, qui bénéficient des rétrogradations administratives de Rouen, Le Mans et Sedan.

Les joueurs de cette saison :

Gardiens : Joinel (31 matches), Bouchard (9), Cieslinsky (1)

Défenseurs : Thomas (37 matches), Y. David (31), Martot (25), Billy (24), Guillon (21), M. Fachan (19), M'Bassi (12)

Milieux : Jouan (37 matches), N'Gosso (32), Tandjigora (29), Zebidi (14), Moullec (13), Apo (1)

Attaquants : Martin (38 matches), Delanoë (36), Bekamenga (33), Mayulu (33), Créhin (27), J.-M. David (10), Wade (8), Ahamada (2).

Buteurs : Bekamenga (17), Martin (15), Delanoë (10), Thomas (5), Créhin, Mayulu (2), J.-M. David, Wade (1).

Épaulé par Martin (tireur des coups de pied arrêtés) à gauche, et Delanoë à droite, Bekamenga inscrit 17 buts en 33 matches disputés. Il termine quatrième meilleur buteur, à égalité avec Kévin Lefaix (Le Poiré-sur-Vie), et derrière Romain Pastorelli (CA Bastia, 26), Diafra Sakho (Metz, 19) et Emiliano Sala (Orléans, 19).

Bilan : 7e, 15 victoires, 12 nuls, 11 défaites, 53 buts inscrits, 35 encaissés (+18)

A noter que l'USJA termine première au classement du fair-play, avec seulement 38 cartons jaunes et 2 cartons rouges (Bouchard et Zebidi) reçus.

Journée

Rencontre

Score

Affluence

Buteur(s) de Carquefou

1

Carquefou - Bourg-Péronnas

0-1

920

2

Colmar - Carquefou

1-0

1 800

3

Carquefou - Red Star

2-2

1 128

J.-M. David, Delanoë

4

Rouen - Carquefou

2-1

2 274

Martin

5

Carquefou - Paris FC

0-0

1 062

6

CA Bastia - Carquefou

2-1

720

Bekamenga

7

Carquefou - Orléans

2-2

1 119

Bekamenga, Thomas

8

Cherbourg - Carquefou

0-1

1 050

Martin

9

Carquefou - Boulogne-sur-Mer

3-0

1 162

Bekamenga, Delanoë, Martin

10

Vannes - Carquefou

0-0

2 988

11

Carquefou - Metz

4-1

1 773

Bekamenga (x2), Martin, Thomas

12

Luzenac - Carquefou

0-0

600

13

Carquefou - Quevilly

4-0

1 174

Delanoë, Martin (x3)

14

Créteil - Carquefou

2-1

1 500

Thomas

15

Carquefou - Uzès-Pont-du-Gard

2-1

1 242

Martin, Mayulu

16

Epinal - Carquefou

0-2

500

Martin (x2)

17

Carquefou - Fréjus-Saint-Raphaël

2-1

1 177

Bekamenga (x2)

18

Amiens - Carquefou

1-1

5 735

Martin

19

Le Poiré-sur-Vie - Carquefou

3-1

3 153

Delanoë

21

Red Star - Carquefou

2-1

884

Martin

23

Paris FC - Carquefou

0-0

171

24

Carquefou - CA Bastia

5-0

1 063

Bekamenga (x2), Delanoë, Martin, Thomas

25

Orléans - Carquefou

1-2

1 000

Bekamenga (x2)

20

Carquefou - Colmar

3-2

1 200

Bekamenga (x2), Martin

26

Carquefou - Cherbourg

2-0

1 201

Bekamenga (x2)

27

Boulogne-sur-Mer - Carquefou

2-1

5 077

Wade

28

Carquefou - Vannes

0-0

1 468

29

Metz - Carquefou

2-0

7 601

30

Carquefou - Luzenac

0-2

975

22

Carquefou - Rouen

0-0

935

31

Quevilly - Carquefou

1-0

400

32

Carquefou - Créteil

4-0

1 108

Bekamenga (x2), Delanoë (x2)

33

Uzès-Pont-du-Gard - Carquefou

0-2

550

Delanoë (x2)

34

Carquefou - Epinal

1-0

1 136

Bekamenga

35

Fréjus-Saint-Raphaël - Carquefou

1-1

2 500

Delanoë

36

Carquefou - Amiens

1-1

1 255

Bekamenga

37

Carquefou - Le Poiré-sur-Vie

1-1

2 800

Thomas

38

Bourg-Péronnas - Carquefou

1-2

1 838

Martin, Mayulu

2013-2014[modifier | modifier le code]

Une fois de plus, l'effectif est chamboulé. La triplette offensive quitte le club (Bekamenga à Laval en Ligue 2, Martin à Niort en Ligue 2 et Thomas Delanoë à Luçon, promu en National). Le capitaine, Guy N'Gosso, rejoint quant à lui Luzenac (N). Romain Thomas rallie Angers (L 2) et Jouan part aussi.

Pour compenser, Carquefou attire Damien Fachan (frère de Marc), Fabrice do Marcolino, Sacha Clémence, Steven Pinto-Borges et Vincent Durand notamment. A noter que plusieurs joueurs arrivent sous forme de prêt, comme Rémi Biancardini (Tours, L 2), Lassana Doucouré (Châteauroux, L 2) ou Hamza Hafidi et Jean-Pierre N'Samé (Angers, L 2).

Loutfi Zebdi n'étant pas conservé, Alban Joinel devient seul rescapé de l'épopée en Coupe de France en 2008. Le gardien devient aussi numéro 2, Alexandre Bouchard étant confirmé titulaire avant de démarrer la saison.

Une fois de plus, Carquefou démarre à domicile et s'incline face au Gazélec Ajaccio (1-2), seul relégué de Ligue 2. Le match est plombé par l'expulsion précoce de Kifoueti. Derrière, l'USJA manque son mois d'août, en se faisant battre logiquement à Orléans (0-2) puis contre le cours du jeu face à Bourg-Péronnas (0-1).

Septembre est heureusement plus fructueux. La bonne prestation au Poiré-sur-Vie (1-1, journée 5) est suivie de plusieurs succès. Par ailleurs, Carquefou enregistre l'arrivée du latéral Pierre Gibaud.

Le match à Uzès-Pont-du-Gard (10e journée) est interrompu par la foudre et remis au mois de janvier.

Le déplacement à Strasbourg (1-1, 11e journée) constitue un record : celui du plus grand nombre de spectateurs pour un match de Carquefou en National (1-1, 9 639 spectateurs, 11e journée).

Avant la trêve, Carquefou et Luzenac se quittent sur un score de parité (1-1, 16e journée) au terme d'un match de grande qualité, avec une opposition de style inédite, puisque Carquefou s'est adapté tactiquement pour contrecarrer le 3-5-2 mis en place par les Ariégeois, leaders du classement.

A noter qu'en décembre, Carquefou reçoit Vitré (CFA) en Coupe de France pour le compte du 8e tour de la compétition. Les Vert et Blanc s'imposent (4-1). Ils n'avaient pas disputé de matches à domicile dans cette compétition depuis 2008 et une élimination contre Luçon (saison 2008-2009).

Le mois de janvier est très chargé : déplacements à Amiens (2-2, 17e journée), Sète en Coupe de France (0-2), Uzès-Pont-du-Gard (0-0, 10e journée), Colmar (0-0, 18e journée) et réception d'Orléans (1-1, 19e journée). Le soir de la réception des Loirétains, le 31 janvier, le défenseur Hérita Ilunga signe à son tour à Carquefou.

Carquefou paye ce calendrier surchargé par la suite et concède des points à Dunkerque (0-1, 22e journée) ou contre Colomiers à domicile (1-1, 23e journée).

Malgré une victoire de prestige sur Strasbourg (1-0, 27e journée), la défaite face au Paris FC (1-2, 29e journée) est celle de trop et oblige l'équipe à réaliser un sans-faute pour pouvoir encore monter en Ligue 2. En dépit d'un bon nul obtenu à Luzenac (2-2, 32e journée), Carquefou dit officiellement adieu à la Ligue 2.

Et même adieu au National. Quelques jours après la défaite face à Amiens (1-2, 33e journée), le président Michel Auray annonce lors d'une conférence de presse que le club se désengagera du National à l'issue de la saison. En cause, la Mairie (qui s'en est défendue), et la Fédération. Les prévisions d'aides financières de ces deux entités ne sont pas jugées suffisantes afin de construire un budget suffisamment compétitif pour la saison suivante. Pour beaucoup, cette situation est vécue comme un grand gâchis.

Après une dernière journée au cours de laquelle Carquefou subit sa plus large défaite en National (1-4 à Ajaccio, contre le Gazélec, promu en Ligue 2), l'équipe de National est donc supprimée. La Tribune Est du stade du Moulin-Boisseau est démontée. L'entraîneur emblématique, Denis Renaud, ne dirige plus l'équipe première (désormais en DH, en remplacement de sa réserve) et cède sa place à Nour-Eddin Merzougui.

La plupart des joueurs parviennent heureusement à rebondir, comme Pierre Gibaud (Sochaux, L 2), Sacha Clémence (Angers, L 2), Hérita Ilunga (Créteil, L 2), Loïc Guillon (Angers, L 2) ou Marc Fachan (Strasbourg, N).

Promus en Ligue 2 : Orléans, Luzenac (finalement recalé) et Gazélec Ajaccio.

Relégués en CFA : Colomiers (repêché suite au retrait de Carquefou), Strasbourg (repêché suite à la rétrogradation de Luzenac), Vannes et Uzès-Pont-du-Gard.

Les joueurs de cette saison :

Gardiens : Bouchard (32 matches), Joinel (2)

Défenseurs : Guillon (34), M. Fachan (29), Billy (26), Gibaud (22), Ilunga (10), Maire (9), Y. David (7), M'Bassi (2)

Milieux : Durand, D. Fachan (30), Pinto Borges (27), Gazeau (24), Tandjigora (23), Hafidi (22), Jégu (19), Biancardini (9), Kifoueti (5)

Attaquants : Clémence (33), Do Marcolino (25), N'Samé (22), Gbizié (18), Doucouré (3)

Buteurs : Clémence (11), Do Marcolino (7), M. Fachan (3), Gbizié, Gibaud, Pinto Borges, Tandjigora (2), D. Fachan, Hafidi, Jégu (1)

Passeurs : Clémence, Gazeau (4), Do Marcolino, M. Fachan (3), N'Samé (2), Durand, M. Fachan, Hafidi, Pinto Borges, Tandjigora (1).

Journée

Rencontre

Score

Affluence

Buteur(s) de Carquefou

Passeur(s) de Carquefou

1

Carquefou - Gazélec Ajaccio

1-2

1 065

M. Fachan

2

Carquefou - Colmar

1-0

1 080

Clémence

Hafidi

3

Orléans - Carquefou

2-0

1 583

4

Carquefou - Bourg-Péronnas

0-1

1 115

5

Le Poiré-sur-Vie - Carquefou

1-1

1 852

M. Fachan

Pinto Borges

6

Carquefou - Dunkerque

1-0

997

Gbizié

Do Marcolino

7

Colomiers - Carquefou

0-1

648

Clémence

8

Carquefou - Red Star

2-1

1 148

Clémence, Do Marcolino

10

Carquefou - Fréjus-Saint-Raphaël

0-1

1 035

11

Strasbourg - Carquefou

1-1

9 639

Do Marcolino

12

Carquefou - Vannes

1-0

1 143

Clémence

Tandjigora

13

Paris FC - Carquefou

0-0

400

14

Carquefou - Luçon

2-0

1 128

Clémence, Gbizié

Do Marcolino, Durand

15

Boulgne-sur-Mer - Carquefou

1-0

1 300

16

Carquefou - Luzenac

1-1

1 058

Pinto Borges

M. Fachan

17

Amiens - Carquefou

2-2

4 753

Clémence, Do Marcolino

Gazeau

10

Uzès-Pont-du-Gard - Carquefou

0-0

350

18

Colmar - Carquefou

0-0

1 800

19

Carquefou - Orléans

1-1

916

Clémence

N'Samé

20

Bourg-Péronnas - Carquefou

0-1

1 449

Do Marcolino

Gibaud

21

Carquefou - Le Poiré-sur-Vie

4-1

1 203

Clémence, D. Fachan, Jégu, Tandjigora

Do Marcolino

22

Dunkerque - Carquefou

1-0

1 401

23

Carquefou - Colomiers

1-1

950

Do Marcolino

M. Fachan

24

Red Star - Carquefou

1-1

1 611

Hafidi

N'Samé

25

Carquefou - Uzès-Pont-du-Gard

2-1

901

Clémence, Do Marcolino

M. Fachan

26

Fréjus-Saint-Raphaël - Carquefou

0-0

700

27

Carquefou - Strasbourg

1-0

1 235

Clémence

28

Vannes - Carquefou

0-0

2 966

29

Carquefou - Paris FC

1-2

1 363

Clémence

Gazeau

30

Luçon - Carquefou

0-0

donnée manquante

31

Carquefou - Boulogne-sur-Mer

2-1

1 303

Do Marcolino, Gibaud

Gazeau (x2)

32

Luzenac - Carquefou

2-2

1 500

Gibaud, Tandjigora

Clémence (x2)

33

Carquefou - Amiens

1-2

1 149

M. Fachan

Gazeau

34

Gazélec Ajaccio - Carquefou

4-1

2 500

Pinto Borges

Clémence

Affluences[modifier | modifier le code]

Les meilleurs affluences de National au Moulin-Boisseau

Rang

Rencontre

Affluence

Saison

1

Carquefou - Le Poiré-sur-Vie (1-1)

2 800

2012-2013

2

Carquefou - Metz (4-1)

1 773

2012-2013

3

Carquefou - Vannes (0-0)

1 468

2012-2013

4

Carquefou - Paris FC (1-2)

1 363

2013-2014

5

Carquefou - Boulogne-sur-Mer (2-1)

1 303

2013-2014

La pire affluence : Carquefou - Uzès-Pont-du-Gard (2-1, saison 2013-2014), avec 901 spectateurs.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Div. clas. M.J. Vic. Nuls Déf. B.P. B.C. D.B. Coupe de France
1993-1994 DH Atlantique 1er 26 17 7 2 53 18 +35 1/32 finale 0-1 contre le FC Lorient
1994-1995 NAT.3-D (D5) 7e 26 11 7 8 30 31 -1 8e tour 1-2 contre Châteaubriant
1995-1996 NAT.3-D (D5) 10e 26 8 7 11 32 42 -10 Tour préliminaire
1996-1997 NAT.3-D (D5) 8e 24 7 10 7 31 28 +3 1/32 finale 0-1 contre le SM Caen
1997-1998 CFA2-D (D5) 3e 30 17 7 6 55 39 +16 1/32 finale 0-2 contre l'ES Wasquehal
1998-1999 CFA-C (D4) 13e 34 9 12 13 40 56 -16 Tour préliminaire
1999-2000 CFA-D (D4) 18e 34 9 6 19 34 59 -25 Tour préliminaire
2000-2001 CFA2-G (D5) 14e 30 8 9 13 25 35 -10 Tour préliminaire
2001-2002 CFA2-G (D5) 13e 30 10 7 13 34 48 -14 Tour préliminaire
2002-2003 CFA2-G (D5) 4e 30 12 9 9 45 35 +10 1/32 finale 1-4 contre Le Mans UC
2003-2004 CFA2-G (D5) 1er 30 15 10 5 42 23 +19 Tour préliminaire
2004-2005 CFA-D (D4) 16e 34 5 11 18 34 57 -13 Tour préliminaire
2005-2006 CFA2-G (D5) 11e 30 8 10 12 35 41 -6 Tour préliminaire
2006-2007 CFA2-F (D5) 3e 30 13 11 6 34 18 16 8e tour 1-2 contre le Vannes OC
2007-2008 CFA2-G (D5) 9e 30 9 11 10 27 29 -2 1/4 finale 0-1 contre le Paris SG
2008-2009 CFA2-H (D5) 1er 30 17 9 4 44 24 20 7e tour 0-0 (3-4 TAB) contre le Luçon Football
2009-2010 CFA-D (D4) 12e 34 12 9 13 37 42 -5 6e tour 2-2 (4-5 TAB) contre Saumur FC
2010-2011 CFA-D (D4) 4e 32 12 10 10 42 36 6 6e tour 0-1 contre le Poiré Sur Vie
2011-2012 CFA-D (D4) 1er 34 21 8 5 53 23 30 5e tour 1-2 contre Luçon Football
2012-2013 National (D3) 7e 38 15 12 11 53 35 18 1/32 finale 0-1 contre le Stade Bordelais
2013-2014 National (D3) 8e 34 11 14 9 32 30 2 1/32 finale 0-2 contre Football Club de Sète 34


Promotion en division supérieure
Relégation en division inférieure


Effectif 2013-2014[modifier | modifier le code]

Effectif de l'USJA Carquefou de la saison 2013-2014 au 31 juillet 2013
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[11] Nom Date de naissance Sélection[12] Club précédent
1 G Drapeau de la France Bouchard, AlexandreAlexandre Bouchard 1/5/1988 (27 ans)
Eu FC
16 G Drapeau de la France Joinel, AlbanAlban Joinel 14/9/1979 (35 ans)
FC Lorient
30 G Drapeau de la France Cieslinsky, CharlesCharles Cieslinsky 11/8/1991 (23 ans)
Amiens SC
2 D Drapeau de la France Fachan, MarcMarc Fachan 25/1/1989 (26 ans) France U19 Deportivo Alavés
21 D Drapeau de la République démocratique du Congo Ilunga, HéritaHérita Ilunga 28/2/1982 (33 ans) RD Congo Stade rennais
3 D Drapeau de la France Billy, PhilippePhilippe Billy 13/1/1982 (33 ans)
Impact de Montréal
15 D Drapeau de la France Maire, ArnaudArnaud Maire 6/3/1979 (36 ans)
Athletic club ajaccien
20 D Drapeau de la France David, YoannYoann David 18/5/1988 (27 ans)
0 Formé au club
23 D Drapeau du Cameroun MBassi, GeorgesGeorges MBassi 7/3/1988 (27 ans)
Le Poiré-sur-Vie VF
24 D Drapeau de la France Guillon, LoïcLoïc Guillon Capitaine 11/1/1982 (33 ans)
Vannes OC
5 M Drapeau de la France Durand, VincentVincent Durand 17/8/1984 (30 ans)
Chamois niortais
6 M Drapeau de la France Fachan, DamienDamien Fachan 30/9/1990 (24 ans)
Vendée Poiré-sur-Vie Football
8 M Drapeau de la France Pinto-Borges, StevenSteven Pinto-Borges 26/3/1986 (29 ans)
AS Cherbourg
10 M Drapeau du Maroc flèche vers la droite Hafidi, HamzaHamza Hafidi 9/2/1993 (22 ans)
SCO Angers
11 M Drapeau de la France Jégu, FlorianFlorian Jégu 12/5/1989 (26 ans)
AS Cherbourg
12 M Drapeau du Gabon Tandjigora, MerlinMerlin Tandjigora 6/4/1990 (25 ans) Gabon Football Club de Metz
14 M Drapeau de la France Gravelaine, RomainRomain Gravelaine 6/3/1993 (22 ans)
0 Formé au club
19 M Drapeau de la France Doucouré, LassanaLassana Doucouré 24/1/1991 (24 ans)
LB Châteauroux
28 M Drapeau de la France Gazeau, AurélienAurélien Gazeau 6/5/1986 (29 ans)
Vendée Poiré-sur-Vie Football
-- M Drapeau de la France flèche vers la droite Biancardini, RémiRémi Biancardini 12/8/1992 (22 ans)
Tours FC
9 A Drapeau de la France Clémence, SachaSacha Clémence 1/6/1990 (25 ans)
Saint-Colomban Sportive Locminé
7 A Drapeau de la France Kifoueti, RahaviRahavi Kifoueti 12/3/1989 (26 ans)
Vendée Poiré-sur-Vie Football
18 A Drapeau du Gabon Do Marcolino, FabriceFabrice Do Marcolino 14/3/1983 (32 ans) Gabon Stade Lavallois
17 A Drapeau de la France flèche vers la droite N'Samé, Jean-PierreJean-Pierre N'Samé 1/6/1993 (22 ans)
SCO Angers
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Denis Renaud
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Stéphane Figureau
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Maxime Brouxel
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Matthieu Orhon
Médecin(s)



Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs notables[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présentation », association de la web radio RD'ici (consulté le 18 novembre 2012).
  2. http://www.ouest-france.fr/football-lusja-carquefou-renonce-au-national-2618582
  3. « L'USJA Carquefou jette l'éponge », sur http://www.footamateur.fr,‎
  4. (fr) Guillaume Bigot, « Carquefou crée la sensation ! » sur le site officiel de la FFF, le .
  5. Bastien Lhéritier, « Historique pour le club » sur le site officiel de la FFF, le .
  6. 36 883 spectateurs selon France Football, no 3232bis du vendredi 21 mars 2008, p. 28 ; 36 283 spectateurs selon Le Parisien no 19762 du jeudi 20 mars 2008, p. 16. En attente de la publication officielle de Commission des stades de la FFF.
  7. Guillaume Bigot, « Le charme de la Coupe de France » sur le site officiel de la FFF, le .
  8. (fr) « Coupe de France 2007-2008 : Carquefou sort Marseille » sur Wikinews,
  9. « Pauleta : "Je félicite Carquefou" » sur le site officiel de la FFF, le .
  10. http://atlantique.fff.fr/cg/0600//www/presentation/palmares/25985.shtml
  11. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  12. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]