USS San Jacinto (CG-56)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant l’US Navy
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et l’US Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS San Jacinto.
USS San Jacinto (CG-56)
Image illustrative de l'article USS San Jacinto (CG-56)
L'USS San Jacinto en janvier 2003

Type Croiseur lance-missiles (CG)
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Chantier naval Chantier naval Ingalls de Pascagoula
Commandé 20 juin 1983
Quille posée 24 juillet 1985
Lancement 14 novembre 1986
Armé 23 janvier 1988
Statut En service
Équipage
Équipage 33 officiers et environ 367 mariniers, quartiers-maîtres et matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 173 mètres
Maître-bau 16,8 mètres
Tirant d'eau 10,2 mètres
Déplacement 9 800 tonnes à pleine charge
Propulsion 4 turbines à gaz General Electric LM2500, 2 hélices
Puissance 64 MW
Vitesse 32,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 x lanceurs à 127 cellules Mk 41 VLS pour missiles SM-3, ASROC et Tomahawk
2 x lanceurs quadruples pour missile Harpoon
2 x systèmes de défense anti-missile antinavire Phalanx CIWS
2 x tubes tripes lance-torpilles Mk.30 Mod.14 pour Mk.46
2 canons Mk.45 de 127 mm/54 Cal.
2 canons M242 Bushmaster de 25 mm
2 mitrailleuses de 12,7 mm
Aéronefs 2 x hélicoptères SH-60B/R Seahawk
Carrière
Port d'attache Norfolk, Virginie
Indicatif CG-56

Badge de l'USS San Jacinto (CG-56).

L’USS San Jacinto (CG-56) est un croiseur lance-missiles classe Ticonderoga de la marine américaine mis en service en 1985.

Le samedi 13 octobre 2012 vers 15 h 30 heure locale, le San Jacinto est rentré en collision[1] avec le sous-marin nucléaire d'attaque de classe Los Angeles USS Montpelier (SSN-765) au cours de manœuvres au large de la côte atlantique américaine. La légèreté des dégâts subits ont permis aux deux bâtiments de poursuivre leurs routes par leurs propres moyens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Article de NBC News du 13 octobre 2012

Sur les autres projets Wikimedia :