USS Newport News (SSN-750)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Newport News.
image illustrant les sous-marins image illustrant l’US Navy image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant les sous-marins, l’US Navy et le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

USS Newport News
Image illustrative de l'article USS Newport News (SSN-750)
En Crète en mars 2004

Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Newport News Shipbuilding
Commandé 19 avril 1982
Quille posée 3 mars 1984
Lancement 15 mars 1986
Armé 3 juin 1989
Statut En service
Équipage
Équipage 12 officiers, 98 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 110,3 m
Maître-bau 10 m
Tirant d'eau 9,4 m
Déplacement 5 785 t lège, 6 187 t à charge
Propulsion réacteur nucléaire SG6
Vitesse 32 nœuds en plongé
Profondeur 450 m
Carrière
Port d'attache Norfolk, Virginie
Indicatif SSN-750

Le USS Newport News (SSN-750) est un sous-marin nucléaire d'attaque américain de la classe Los Angeles, entré en service en 1989.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit à partir de mars 1984 au chantier naval Newport News Shipbuilding, le sous-marin a été lancé le 15 mars 1986 et mis en service le 3 juin 1989. Il a notamment été en opérations dans le golfe Persique pendant les deux guerres du Golfe, puis en soutien de la « guerre contre le terrorisme » menée par les États-Unis.

Collision[modifier | modifier le code]

Il entra en collision, le 9 janvier 2007, avec un pétrolier japonais, le Mogamigawa. L'accident se produisit au sud du détroit d'Ormuz, secteur hautement stratégique puisque passage obligé pour les tankers en provenance du golfe Persique (40 % du trafic mondial de pétrole)[1].

L'accident ne causa ni perte humaine, ni dommage important[2]. D'après l'enquête préliminaire, le sous-marin aurait été aspiré par la vitesse du pétrolier, par effet Venturi.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « U.S. sub collides with Japan ship », CNN, 8 janvier 2007
  2. « Un sous-marin nucléaire américain percute un pétrolier japonais », Publicis, 10 janvier 2007

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :