USS Missouri (BB-63)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Missouri.

USS Missouri (BB-63)
Image illustrative de l’article USS Missouri (BB-63)
Le Missouri après sa modernisation
Type Cuirassé
Classe Iowa
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval New York Navy Yard, New York
Commandé 12 juin 1940
Quille posée 6 janvier 1941
Lancement 29 janvier 1944
Armé 11 juin 1944
Statut Retiré du service le 31 mars 1992
Équipage
Équipage 1 851 hommes (varie de 1 500 à 3 000 selon les périodes)
Caractéristiques techniques
Longueur 270,43 m hors tout
Maître-bau 32,98 m
Tirant d'eau 11,6 m
Déplacement 45 000 tonnes
Port en lourd 58 000 tonnes
Propulsion 8 chaudières à mazout et 4 turbines à vapeur General Electric, 4 hélices
Puissance 212 000 ch (158 MW)
Vitesse 33 nœuds (61 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : 310 mm
Traverses : 287 mm
Pont : 135 mm
Passerelle : de 445 à 184 mm
Toit : 184 mm
Barbette : 439 mm
Armement 1943 :
9 canons de calibre 406 mm (3 × 3 tourelles)
20 canons de 127 mm (10 × 2 tourelles)
80 de 40 mm
49 de 20 mm
1986 :
9 de 406 mm
6x2 canons de 127 mm
32 missiles de croisiére BGM-109 Tomahawk
16 missiles mer-mer RGM-84 Harpoon
Électronique 1986 :
Radar de recherche aérienne AN/SPS-49
radar de recherche de surface AN/SPS-67
système de guerre électronique SLQ-32
système anti-torpille AN/SLQ-25 Nixie
8 lance-leurres anti-missiles
Rayon d'action 20 150 milles marins (37 300 km) à 15 nœuds (28 km/h)
5 300 milles marins (9 800 km) à 29 nœuds (54 km/h)
Carrière
Port d'attache Pearl Harbor

L’USS Missouri (BB-63) est un cuirassé de l'US Navy. Il est le troisième du nom (numéro de coque BB-63) et fut surnommé « Mighty Mo » ou « Big Mo » (le Puissant ou le Gros Mo, Mo étant l'abréviation de l'État du Missouri). En tant que navire amiral de la troisième flotte américaine, il est le bâtiment où furent signés les actes de capitulation du Japon le 2 septembre 1945 dans la baie de Tokyo, qui mirent fin à la Seconde Guerre mondiale.

C’est un cuirassé de classe Iowa, le quatrième et dernier navire de ligne de cette classe construit sur les six commandés par l'US Navy, et l'avant-dernier cuirassé au monde (le HMS Vanguard sera mis en service 6 mois plus tard). Le Missouri ne fut pas le plus gros cuirassé de la guerre, puisque son tonnage de 58 000 t en charge était dépassé par celui du navire japonais Yamato (72 000 tonnes à pleine charge).

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Construction[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classe Iowa.

L'USS Missouri a été construit au New York Navy Yard.

Dans la Troisième flotte américaine[modifier | modifier le code]

Le Missouri partit de Norfolk, base navale de l'US Navy en Virginie le 11 novembre 1944, il transita par le canal de Panama le 18 novembre (avec, à une écluse, une marge de seulement 15,25 cm entre la coque et la quai) et rejoignit San Francisco pour des dernières installations pour devenir le navire amiral de la 3e flotte. Il repartit de la baie de San Francisco le 14 décembre et arriva à Pearl Harbor à Hawaï le 24 décembre 1944.

Il repartit d'Hawaï le 2 janvier 1945 et arriva à Ulithi, dans les îles Caroline occidentales le 13. Il devint temporairement le navire quartier-général du vice-amiral Marc A. Mitscher. Le navire prit la mer le 27 janvier pour servir de protection au task group aéronaval TF 58 'Lexington commandé par Mitscher et le 16 février les porte-avions du task-group lancèrent le premier raid aéronaval contre le Japon depuis le célèbre raid de Doolittle, lancé en avril 1942 depuis le porte-avions Hornet.

Le Missouri fit ensuite route avec les porte-avions jusqu'à Iwo Jima où son artillerie soutint en continu le débarquement du 19 février. Après le retour de la TF 58 à Ulithi le 5 mars, le Missouri fut affecté au task group aéronaval Yorktown. Le 14 mars, il quitta Ulithi en protection des plus rapides porte-avions de l'US Navy et fit route vers l'archipel japonais où il tira contre différentes cibles le long des côtes de la mer intérieure japonaise à partir du 18 mars. Au cours de cette opération, il abattit quatre avions japonais.

Le 2 septembre 1945 : capitulation du Japon[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Actes de capitulation du Japon.
2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Cent vétérans parmi les hommes d'équipage ayant vécu le 2 septembre 1945 posent à l'occasion d'une commémoration, en 2003.

Le choix de cet énorme bâtiment s'était avéré nécessaire compte tenu de la concentration des personnalités plénipotentiaires le jour de la signature, alors que l'USS Missouri mouillait dans les eaux de la baie de Tokyo. Les mesures de sécurité étaient maximales pour garantir une capitulation sans anicroche.

Un destroyer amena chacune des parties prenantes à bord depuis le port de Tokyo.

Lorsque la délégation japonaise quitta le navire après la signature, une démonstration de force aérienne avait été prévue, survolant le navire et passant dans la baie vers Tokyo. Elle comprenait des avions divers, en nombre important et en formations compactes, dont des B-29 Superfortress avec 8 tonnes de bombes chargées préventivement.

Pour la population du monde, la guerre s'était achevée successivement lors du jour V-E, Victory in Europe, puis du jour V-J, Victory over Japan.

Après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le Missouri servit lors de la guerre de Corée puis fut mis en réserve en 1955.

En mai 1984, dans le cadre du plan stratégique de la marine de 600 navires (the 600 Ship Navy) lancé par l'administration Reagan, il fut rénover et moderniser en l'équipant notamment de missiles de croisière et il reprit du service en mai 1986.

Il utilisa une dernière fois sa puissante artillerie lors de la première guerre du golfe en 1991 et fut finalement retiré du service en 1992.

Le Missouri est aujourd'hui un navire musée dans le port de Pearl Harbor à Hawaï.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Films
  • Le film d'action Piège en haute mer, avec Steven Seagal, se déroule presque intégralement à bord de l'USS Missouri.
  • L'USS Missouri joue un rôle important dans Battleship, un film de Peter Berg (2012).
  • Le cuirassé apparait brièvement dans la série Hawaii 5-0.
  • Cher a tourné son clip If I Could Turn Back Time à son bord.
  • L'USS Missouri est cité et bien décrit dans le roman Tempête rouge de Tom Clancy.
  • On peut aussi voir l'USS Missouri remis en service dans le jeu Metal Gear Solid 4: Guns of the Patriots.
  • Il intervient dans World in Conflict pour venir en aide à l'armée américaine en l'appuyant à la mission 3 à Pine Valley. Il coulera en tentant d'attaquer la flotte chinoise en route vers Seattle

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :