USS Iowa (BB-61)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Iowa.
USS Iowa (BB-61)
Image illustrative de l'article USS Iowa (BB-61)
L'USS Iowa (BB-61) tirant des obus le 15 août 1984 au cours d'une démonstration de puissance de feu après sa modernisation

Autres noms The Big Stick
Type Cuirassé
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval New York Naval Yard
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Commission
Statut Exposé au port de Los Angeles
Équipage
Équipage 151 officiers et 2637 engagés
Caractéristiques techniques
Longueur 270,43 m
Maître-bau 32,97 m
Tirant d'eau 11,33 m
Déplacement 45 000 tonnes
Vitesse 33 nœuds (61 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : 307,3 mm
Cloisons : 287 mm
Barbette : 294,6 à 439,4 mm
Tourelles : 500 mm
Ponts : 190,5 mm
Armement 1943 :
9 canons Mark 7 (406 mm)
20 canons Mark 12 (127 mm)
80 canons antiaériens (40 mm)
49 canons antiaériens (20 mm)
1984 :
9 canons Mark 7 (406 mm)
12 canons Mark 12 (127 mm)
32 missiles de croisière BGM-109 Tomahawk
16 missiles RGM-84 Harpoon Anti-Ship
4 Phalanx CIWS (20 mm)
Rayon d'action 15 000 milles marins (27 780 km) à 15 nœuds (28 km/h)
5 300 milles marins (9 820 km) à 29 nœuds (54 km/h)
Aéronefs Hydravions à flotteurs, hélicoptères, drones

L'USS Iowa (BB-61) est le bâtiment tête de série de sa classe de cuirassés et le quatrième dans l'United States Navy à être nommé en l'honneur du 29e État. En raison de l'annulation de la construction des cuirassés de la classe Montana, l'Iowa est le dernier bâtiment tête de série d'une classe de cuirassés des États-Unis. Il est par ailleurs le seul bâtiment de sa classe à avoir servi dans l'océan Atlantique au cours de la Seconde Guerre mondiale. L'USS Iowa est actuellement mouillé au port de Los Angeles en tant que navire musée.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en 1943, il transporte le président Franklin Delano Roosevelt à travers l'Atlantique vers Mers el-Kébir en Algérie, qui est une étape sur l’itinéraire qui doit le conduire à la Conférence de Téhéran, rencontre cruciale avec le Premier ministre britannique Winston Churchill et le chef de l'état soviétique Joseph Staline. En raison du handicap du président, ont été installés pour la circonstance à bord du cuirassé une baignoire spécialement adaptée et un ascenseur destiné à lui faciliter la circulation entre les ponts. Affecté à la flotte du Pacifique en 1944, l’Iowa bombarde des têtes de pont à Kwajalein et Eniwetok avant les débarquements alliés et les opérations des Task Forces de porte-avions dans les îles Marshall. Il sert également comme bâtiment-amiral de la troisième flotte, et arbore la marque de l'amiral William F. Halsey dans la baie de Tokyo où sont signés les actes de capitulation du Japon. Pendant la guerre de Corée, l'Iowa est impliqué dans les tirs contre terre sur la côte nord-coréenne ; après quoi il est placé dans la Flotte de réserve de l'US Navy, souvent désignée comme la « Mothball Fleet ». Il est réactivé en 1984 dans la cadre du plan marine de 600 navires et utilisé successivement dans la flotte du Pacifique et dans celle de l'Atlantique pour contrer la marine soviétique, en phase récente d'expansion. En avril 1989, une explosion d'origine indéterminée, détruit la tourelle no 2 tuant 47 marins.

L’Iowa est retiré du service pour la dernière fois en 1990 et initialement rayé du Naval Vessel Register en 1995. Il y est réintégré de 1999 à 2006 pour se conformer aux lois fédérales qui demandent la conservation et le maintien en disponibilité de deux bâtiments de la classe IOWA. En 2011, l'Iowa est donné au Pacific Battleship Center basé à Los Angeles et est déplacé de façon permanente au Berth 87 dans le port de Los Angeles à l'été 2012 où il est ouvert au public comme musée et comme mémorial des bâtiments de guerre.

Construction[modifier | modifier le code]

L'Iowa est le navire de tête de sa classe de modèles de « cuirassés rapides » élaborée en 1938 par la Preliminary Design Branch au Bureau of Construction and Repair.

Il est lancé le 27 août 1942 en présence de la première dame Eleanor Roosevelt et est baptisé par Ilo Wallace née en Iowa (épouse du vice-président Henry Wallace), et mis en service le 22 février 1943 avec le capitaine John L. McCrea aux commandes. Il est le premier navire de sa classe à être commandé par les États-Unis.

L'armement principal de l'USS Iowa consista en 9 canons Mark 7 d'un calibre de 406 mm, pouvant tirer un obus de 1,200 kg anti-blindage jusqu'à 37 km de distance.

Son armement secondaire consistait en 20 canons doubles de 130 mm, qui pouvaient tirer sur des cibles pouvant être à 22 km de distance.

Avec l'apparition de la puissance aérienne et le besoin de gagner en maintenant une supériorité aérienne vinrent le besoin grandissant de protéger la flotte de porte avions allies. A cette fin, l'Iowa fut équipé d'un groupement de canons anti-aérien d'Oerlikon de 20 mm et de Bofors de 40 mm afin de protéger les portes avions alliés des attaques aériennes ennemies.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale (1943-1945)[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale (1945-1949)[modifier | modifier le code]

L'Iowa arriva a Seattle, Washington, le 15 Octobre 1945, puis navigua pour Long Beach, Californie, où il participe à des opérations de formation jusqu'à son retour au Japon en 1946 pour servir de navire amiral pour la cinquième flotte.

Il est revenu aux États-Unis le 25 Mars 1946 et a repris son rôle en tant que navire d'entrainement. Au cours de sa routine habituelle de manœuvres et d'exercices, il a également embarqué des éléments de la Réserve navale et des aspirants pour leur formation.

En Octobre, l'Iowa connut une période de remise en état et de modernisation, qui a abouti à l'ajout du radar SK-2 et à la perte des points d'emport des canons de calibre 20 mm et 40 mm.

En Juillet, après les expériences atomiques à Bikini, Le vieux cuirassé Nevada fut sélectionné comme cible pour un tir a balle réel devant être mené par l'Iowa et d'autres actifs maritimes et aériens de la navy. L'exercice commence avec des tir provenant de contre-torpilleur, croiseur lourd et de l'Iowa, mais cela ne suffit pas à détruire le navire. Aussi le Nevada fut détruit par une torpille aérienne le touchant en plein milieu de la coque, coulant ainsi à 105 km de Pearl Harbor le 31 juillet 1948.

En Septembre, comme convenu sur la réduction des forces armées d'après guerre concernant la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l'Iowa sera désengagé à San Francisco et officiellement désarmé dans les flottes de réserve de la marine américaine,le 24 Mars 1949.

Guerre de Corée (1951-1952)[modifier | modifier le code]

Après la guerre de Corée (1953-1957)[modifier | modifier le code]

Réactivation[modifier | modifier le code]

Flotte de réserve et navire-musée[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a reçu neuf battle stars pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale et la Guerre de Corée.

Le cuirassé a également été décoré de l'American Campaign Medal, de la World War II Victory Medal, de la United Nations Korea Medal, de la Korean Service Medal, de la National Defense Service Medal, de la Navy Occupation Service Medal, de l'Armed Forces Expeditionary Medal et de la Philippine Liberation Medal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :