USS Hovey (DD-208)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

USS Hovey
Image illustrative de l’article USS Hovey (DD-208)
Le Hovey dans les années 1930.
Type Destroyer
Dragueur de mines rapide
Classe Clemson
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur William Cramp and Sons
N° de coque : 474
Chantier naval Philadelphie, États-Unis
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 167 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 95,83 m
Maître-bau 9,68 m
Tirant d'eau 2,82 m
Déplacement 1 190 t
Propulsion 2 hélices
Puissance 26 500 ch
Vitesse 35 nœuds (65 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 2 canons de 102 mm
1 × 3 canon antiaérien de 76 mm
12 × tubes lance-torpilles de 533 mm
Carrière
Indicatif DD-208
DMS-11
Localisation
Coordonnées 16° 20′ 00″ nord, 120° 10′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
USS Hovey
USS Hovey

L'USS Hovey (DD-208/DMS-11) est un destroyer de classe Clemson mis en service dans l'United States Navy dans les années 1920.

Baptisé en l'honneur de Charles Hovey, il est mis sur cale le au chantier naval William Cramp and Sons de Philadelphie, en Pennsylvanie. Il est parrainé par Mme Louise F. Kautz, sœur de l'enseigne Hovey ; lancé le et mis en service le , sous le commandement du commander Stephen B. McKinney.

Il fut l'un des rares destroyers de la classe équipé de quatre canons doubles Mk 14 de 4 pouces. Ceux-ci furent retirés en 1940.

Historique[modifier | modifier le code]

1919-1940[modifier | modifier le code]

L'USS Hovey au port de Venise (Italie) le .

Après des essais le long de la côte de la Floride et dans les Caraïbes, il appareille de Newport et traverse l'Atlantique en passant par les Açores pour commencer son service en mer Méditerranée et en mer Noire. Le Hovey transite par le canal de Suez en décembre 1920, rejoint l'Extrême-Orient où il opère avec la flotte asiatique dans les Philippines. En 1922, le destroyer rejoint la Californie et est retiré du service à San Diego au début du mois de février 1923.

Le Hovey reprend le service en février 1930, passant le reste de la décennie à l’entraînement dans la reserve fleets ou servant auprès de la flotte américaine, principalement dans le Pacifique. Le destroyer effectue un voyage à New York en 1934 et visite également les eaux hawaïennes, panaméennes et alaskiennes[1].

George Thomas Sullivan et Francis Henry Sullivan, deux des cinq frères Sullivan, ont servi à bord du Hovey.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le Hovey en juin 1942.

Modifié en dragueur de mines rapide à la fin de 1940 où il est renommé DMS-11, il est transféré à Pearl Harbor en février 1941. Après l'attaque surprise japonaise du contre la base de la flotte du Pacifique, le Hovey effectue des missions de patrouille et d'escorte dans la région d'Hawaï jusqu'en mai 1942, date à laquelle il rejoint la côte ouest pour une révision[1]. En juillet, il est envoyé dans le sud-ouest du Pacifique où il participe à l'invasion de Guadalcanal et de Tulagi en août. Il sert de navire d'escorte et de transport pour la campagne de Guadalcanal pendant le reste de 1942 et les premiers mois de 1943[1]. Durant la bataille du cap Espérance en octobre 1942, il participe aux opérations de sauvetage des survivants du destroyer japonais Fubuki.

Après une révision en Californie, le Hovey retourne dans le sud-ouest du Pacifique en août 1943. En outre, il participe aux débarquements de Bougainville en novembre 1943. En septembre 1944, après des réparations sur la côte ouest, le Hovey appuie l'invasion de Peleliu. Un mois plus tard, il démine le rivage avant le débarquement à Leyte puis drague des mines lors de l'invasion du golfe de Lingayen en janvier 1945[1]. Après avoir subi d'intenses attaques suicide par des avions japonais le 6 janvier, il quitte la zone de débarquement tôt le matin du 7 janvier lorsqu'il est victime d'une énième attaque aérienne[1]. Frappé à son milieu par un kamikaze et une torpille, l'USS Hovey se coupe en deux et sombre en quelques minutes. 48 hommes décèdent dans cette attaque, 24 étaient des membres de l'équipage et les 24 autres étaient des marins des destroyers USS Long et USS Brooks. 229 survivants ont été sauvés par l'USS Chandler et un nombre inconnu par l'USS West Virginia.

Le navire repose à 99 mètres de fond à la position géographique 16° 20′ N, 120° 10′ E.

Décorations[modifier | modifier le code]

Le Hovey a reçu huit battles star pour son service dans la Seconde Guerre mondiale.

Commandement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « USN Ships--USS Hovey (DD-208, later DMS-11) », sur www.ibiblio.org (consulté le 16 décembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]