USS Donald Cook (DDG-75)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

USS Donald Cook (DDG-75)
Image illustrative de l’article USS Donald Cook (DDG-75)
Le Donald Cook (DDG-75) en avril 2003.
Classe Arleigh Burke
Fonction Destroyer
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur General Dynamics
Chantier naval Chantier naval Bath Iron Works
Commandé
Quille posée
Lancement
Acquisition
Commission
Statut En service (2016)
Équipage
Équipage 33 officiers
38 Chief petty officer
210 enlisted
Caractéristiques techniques
Longueur 505 pieds (153,92 m)
Maître-bau 66 pieds (20,12 m)
Tirant d'eau 31 pieds (9,45 m)
Déplacement Lège : environ 6 765 tonnes
À pleine charge Environ 8 900 tonnes
Propulsion 4 turbines à gaz General Electric LM2500
Puissance 100 000 SHP[1] (75 MW)
Vitesse > 30 nœuds (55,56 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 1 × 29 cellules et 1 × 61 cellules Mk 41 VLS avec 90 missiles RIM-156 SM-2, BGM-109 Tomahawk or RUM-139 VL-ASROC

2 lance-missiles Mk 141 Harpoon SSM
1 × Mark 45 5/54 in (12754 mm)
2 × M242 Bushmaster (25 mm)
4 × calibre .50 (12,7 mm)
2 × 20 mm Phalanx CIWS
2 × tubes Mk 32 SVTT

Électronique Radar AN/SPY-1D 3D

Radar de recherche de surface AN/SPS-67(V)2
Radar de recherche de surface AN/SPS-73(V)12
Radar de contrôle de tir AN/SPG-62
Sonar AN/SQS-53C
Flûte sismique AN/SQR-19 Tactical
Light Airborne Multi-Purpose System AN/SQQ-28
Système de guerre électronique AN/SLQ-32(V)2
Système anti-torpilles AN/SLQ-25 Nixie
Système de leurresMK 36 MOD 12
AN/SLQ-39 CHAFF Buoys

Rayon d'action 4 400 milles marins (8 148,8 km) à 20 nœuds (37,04 km/h)
Aéronefs Potentiellement 1 Sikorsky SH-60 Seahawk
Carrière
Port d'attache Naval Station Rota
Indicatif DDG-75

L'USS Donald Cook (DDG-75) est un destroyer américain de la classe Arleigh Burke, commissionné le et actuellement en service dans la United States Navy, faisant partie du Carrier Strike Group Eight. Il est nommé d'après le colonel Donald Cook (1934-1967), un prisonnier de guerre américain mort en captivité pendant la guerre du Viêt Nam. Il a été construit au chantier naval Bath Iron Works dans le Maine. Son port d'attache est la base navale de Rota à Rota (Cadix) en Espagne.

Histoire du service[modifier | modifier le code]

Il a participé en 2003 à l'opération Liberté irakienne. Le , alors qu'il est déployé en mer Noire dans le contexte de la crise de Crimée, il est survolé à plusieurs reprises de très près par un Soukhoï Su-24 russe, non-armé[2]. Une histoire inventée pour un site parodique russe a été reprise par certains médias[3] affirmant que le Su-24, portant des équipements mis à niveau de guerre électronique, fut en mesure de bloquer le système Aegis[4].

Le , la marine américaine a publié des images vidéos montrant deux Su-24 russes effectuant une manœuvre simulée d'attaque en survolant de près le destroyer à 70 miles nautiques (130 km) au large de Kaliningrad, dans la mer Baltique. Cette manœuvre a été suivi par le survol à sept reprises d'un Kamov Ka-27 au-dessus du destroyer[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SHP signifie en anglais « shaft horsepower », ce qui correspond à la puissance s'exerçant sur l'arbre de transmission. 1 SHP ≈ 745,6998 W. Pour plus d'informations, voir cheval-vapeur et sa version anglaise.
  2. Ukraine: un navire américain "provoqué" par un avion de combat russe, BFM TV, .
  3. (en-US) Neil Macfarquhar et Andrew Rossback, « How Russian Propaganda Spread From a Parody Website to Fox News », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne).
  4. (en) Russian Su -24 scores off against the American "USS Donald Cook", La Voix de la Russie, .
  5. (en) « USS Donald Cook buzzed again by Russian jets in Baltic », sur cbsnews.com, (consulté le 14 avril 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :