USS Columbus (SSN-762)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les autres navires du même nom, voir USS Columbia.
image illustrant les forces armées des États-Unis image illustrant les sous-marins image illustrant le nucléaire
Cet article est une ébauche concernant les forces armées des États-Unis, les sous-marins et le nucléaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

USS Columbus
Image illustrative de l'article USS Columbus (SSN-762)

Type Sous-marin nucléaire d'attaque
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval Chantier naval Electric Boat de Groton
Statut En service
Équipage
Équipage 12 officiers, 98 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 110,3 m
Maître-bau 10 m
Tirant d'eau 9,4 m
Déplacement 6 096 t lège, 7 038 t à charge
Propulsion réacteur nucléaire SG6
Vitesse 20 nœuds en plongée
Carrière
Port d'attache Pearl Harbor, Hawaï
Indicatif SSN-762

Le USS Columbus (SSN-762) est un sous-marin nucléaire d'attaque américain de classe Los Angeles nommé d'après Colombus dans l'Ohio.

Histoire du service[modifier | modifier le code]

Construit au chantier naval Electric Boat de Groton, il a été commissionné le et est toujours en service dans l’United States Navy en 2014.

Appartenant à la Flotte du Pacifique des États-Unis, il est déployé dès 1995-1996 dans le Pacifique occidental.

Le Colombus est le premier sous-marin équipé d'un système de conduite de tir BYG-1 en décembre 2002. Deux lancements de missiles de croisière Tomahawk (Block IV) ont été menés avec succès en mai 2013 dans l'océan Pacifique au large de la côte de Californie du Sud. Le sous-marin est retourné à Pearl Harbor (Hawaï) en août 2012 après avoir terminé un déploiement de six mois au côté de la 7e flotte avec escales au Japon, en Corée du Sud et à Guam. Il est arrivé dans la ville portuaire sud-coréenne de Busan le 3 mars 2014. Son arrivée à Busan est une partie intégrante de son déploiement dans le Pacifique occidental.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]