USS Block Island (CVE-21)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir USS Block Island.
USS Block Island
image illustrative de l’article USS Block Island (CVE-21)
Le Block Island peu de temps après avoir quitté Norfolk, le , partant pour sa première mission de lutte anti-sous-marine. Sur le pont se trouve 9 FM-1 Wildcats et 12 TBF-1C Avengers.
Type Porte-avions d'escorte
Classe Bogue
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur Seattle-Tacoma Shipbuilding Corporation
Chantier naval Tacoma, USA
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Logan Carlisle Ramsey
Francis Massie Hughes
Équipage 963 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 151 m
Maître-bau 34 m
Tirant d'eau 7,09 m
Déplacement 9 393 t
Port en lourd 13 891 t
Propulsion 1 hélice
1 turbine Allis-Chalmers
2 chaudières Foster-Wheeler
Puissance 8 500 ch
Vitesse 17,6 nœuds (32,6 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 02 canons de 5 pouces
10 canons AA de 20 mm
Rayon d'action 26 300 milles marins (48 700 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Aéronefs 28 avions
Carrière
Indicatif CVE-21
Localisation
Coordonnées 31° 13′ 00″ nord, 23° 03′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
USS Block Island
USS Block Island

L'USS Block Island (CVE-21/AVG-21/ACV-21) est un porte-avions d'escorte de classe Bogue construit pour la Marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Initialement désigné AVG-21, il devient ACV-21 le et CVE-21 le . Sa quille est posée en vertu du contrat de la United States Maritime Commission le par Seattle-Tacoma Shipbuilding Corporation, à Tacoma dans l'état de Washington. Transféré dans l'United States Navy le , il est lancé le , parrainé par Mme H. B. Hutchinson (épouse du commandant Hutchinson), et mis en service le avec le capitaine Logan C. Ramsey au commandement. Il fut nommé d'après l'île de Block Island dans l'état de Rhode Island, à l'est de New York.

Conception[modifier | modifier le code]

Peu après l'attaque de Pearl Harbor en décembre 1941, il est décidé de convertir un grand nombre de navires marchands en porte-avions d'escorte. Les exemplaires de la classe Bogue sont ainsi basés sur le modèle de coque C-3-S, mû par des turbines à vapeur. L'expérience acquise lors de la classe précédente est prépondérante, malgré quelques changements : le pont d'envol et l'un des hangars sont agrandis et les navires disposent de deux ascenseurs.

Les porte-avions de la classe ont une longueur hors-tout de 151,1 mètres, un maître-bau de 34 mètres et un tirant d'eau de 7,09 mètres. Propulsés par une hélice mue par une turbine Allis-Chalmers et deux chaudières Foster Wheeler développant 8 500 chevaux, ils peuvent filer jusqu'à 17,6 nœuds (32,6 km/h). Déplaçant 13 891 tonnes à pleine charge, ils emportent en moyenne 890 à 1 205 hommes d'équipage et 28 avions.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Block Island quitte San Diego en mai 1943 et fait une escale à Norfolk, en Virginie, pour rejoindre la flotte de l'Atlantique. Après deux voyages de New York City à Belfast, au cours de l'été 1943, il opéra dans le Hunter-killer Group (en). Au cours de ses quatre croisières de lutte anti-sous-marine, ses avions coulent deux sous-marins: l'U-220 le (48° 53′ N, 33° 30′ O) et l'U-1059 le (13° 10′ N, 33° 44′ O). Il a contribué avec les destroyers USS Corry et USS Bronstein (en) au naufrage de l'U-801 le (16° 42′ N, 30° 20′ O) et avec l'USS Buckley (en) au naufrage de l'U-66 le (17° 17′ N, 32° 29′ O). L'USS Thomas (en), l'USS Bostwick (en), l'USS Borie et le Bronstein ont coulé l'U-709 le et le même jour le Bronstein a également coulé l'U-603.

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le , l'U-549 se glisse sans être détecté à l'intérieur du Hunter-killer Group TG 21.11, formé autour de l'USS Block Island. À 20 h 13, l'U-boot tire trois torpilles T-3 à environ 300 milles à l'ouest-nord-ouest des îles Canaries. Deux d'entre elles touchent le navire et une troisième tirée environ huit minutes plus tard l'envoie définitivement par le fond vers 21 h 55, à la position géographique 31° 13′ 00″ N, 23° 03′ 00″ O.

L'U-boot est repéré et coulé à son tour par les destroyers d'escorte USS Ahrens (en) et USS Eugene E. Elmore (en), qui secoururent ensuite 674 survivants du porte-avions. 277 autres survivants furent secourus par l'USS Robert I. Paine (en). Ils furent tous débarqués à Casablanca le .

Six Grumman F4F Wildcat étaient en service lorsque l'USS Block Island a été torpillé. N'ayant aucun endroit pour atterrir, ils se sont dirigés vers les îles Canaries, mais ils durent tous amerrir pendant la nuit par manque de carburant. Seulement deux des six pilotes ont été retrouvés.

Le Block Island reçut deux battle stars pour son service dans la Seconde Guerre mondiale.

Commandement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]