USNS Comfort (T-AH-20)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir USS Comfort.
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant l’US Navy
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et l’US Navy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

USNS Comfort
Image illustrative de l'article USNS Comfort (T-AH-20)
L'USNS Comfort près de Port-au-Prince à Haïti le 11 avril 2009.

Type Navire-hôpital
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Chantier naval National Steel and Shipbuilding Company
Quille posée 1er mai 1976
Lancement 1er février 1976
Statut en service
Équipage
Équipage 63 civils, 956 personnes pour l'hôpital, 258 personnes pour le navire, 1 000 lits d'hôpital.
Caractéristiques techniques
Longueur 272 m
Maître-bau 32,18 m
Déplacement 70 470 tonnes
Puissance 24 500 ch (18,3 MW)
Vitesse 17,5 nœuds (32 km/h)
Carrière
Port d'attache Baltimore
Indicatif IMO 7390478

Le USNS Comfort (T-AH-20) est le second navire-hôpital de classe Mercy de la United States Navy, il dépend du Military Sealift Command[1]. En accord avec les Conventions de Genève, l'USNS Comfort ne possède aucune arme à son bord.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce navire était à l'origine un pétrolier civil, lors de son lancement le 1er février 1976 dans le chantier naval National Steel and Shipbuilding Co. de San Diego ; sous le nom de SS Rose City (MA-301), il s'agit du premier navire de la classe San Clemente.

Il est rentré en service dans la marine militaire des États-Unis comme navire-hôpital le 1er décembre 1987 après une conversion d'une durée de 35 mois qui a couté 208 millions de dollars[2].

Déploiement[modifier | modifier le code]

Opération Réponse unifiée[modifier | modifier le code]

Le 13 janvier 2010, l'ordre a été donné au Comfort d'aider aux efforts de secours humanitaires à la suite du tremblement de terre d'Haïti de 2010 dans le cadre de l'opération Réponse unifiée[3]. Trois jours plus tard, le 16 janvier, le Comfort quitta le port de Baltimore à destination d'Haïti. Le navire arriva à destination le 20 janvier 2010 et a commencé à fournir de l'aide médicale[4],[5].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Unité de soins intensifs du Comfort
  • Capacité d'accueil :
    • Salles de soins intensifs: 80 lits
    • Salles de récupération: 20 lits
    • Salles de soins intermédiaires: 280 lits
    • Salles de soins légers: 120 lits
    • Salles de soins limités: 500 lits
    • Capacité totale de patients: 1 000 lits
    • Salles d’opérations: 12
  • Départements et installations :
    • Accueil des victimes
    • Unité de soins intensifs
    • Services de radiologie
    • Laboratoire principal et laboratoire satellite
    • Pharmacie
    • Kinésithérapie et soins aux brûlés
    • Services dentaires
    • Optométrie
    • Morgue
    • Blanchisserie
    • Usines produisant de l'oxygène (deux)
    • Photographie médicale
    • Quatre usines de distillation afin de rendre l'eau potable à partir d'eau de mer (300 000 gallons / 113 562 litres par jour)
    • Le pont d’envol peut accueillir les plus grands hélicoptères militaires au monde (CH-53D, CH-53E, MH-53E, Mi-17)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Military Sealift Command - Ship Inventory
  2. (en) T-AH 19 Mercy Class - Program History, Global Security
  3. (en) Bacon, Lance M., « Carl Vinson, 6 Other Ships Headed to Haiti », Navy Times,‎ (consulté le 13 janvier 2010)
  4. (en) Garamone, Jim Garamone / American Forces Press Service, « Top Navy Doc Predicts Long USNS Comfort Deployment »,‎ (consulté le 16 janvier 2010)
  5. (en)http://www.navy.mil/search/display.asp?story_id=50653

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]