ULCOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

ULCOS (acronyme de Ultra-Low Carbon dioxide (CO2) Steelmaking, ce qui signifie « processus sidérurgique à très basses émissions de CO2 ») est un projet de la recherche européenne du domaine de la production d'acier permettant le captage pour stocker une partie du dioxyde de carbone produit.

Le financement de ce projet, qui se monte à 75 millions d’euros[réf. nécessaire], est à la charge des partenaires du consortium pour 60 %, le reste étant financé par la Commission européenne par l'intermédiaire de son sixième programme-cadre pour la recherche et le développement technologique (6e PCRDT) et du Fond de recherche du charbon et de l'acier (FRCA).

Les partenaires principaux, à la base de ce projet, sont les principaux producteurs européens d'acier et de minerai de fer, à savoir : ArcelorMittal, Corus, Dillinger Hütte, LKAB, Riva, Ruukki, Saarstahl, SSAB, ThyssenKrupp, Voestalpine[1].

Le gouvernement français souhaite implanter le site pilote ULCOS sur le site ArcelorMittal de Florange.

Le 6 décembre 2012, ArcelorMittal, principal pilier du projet décida de retirer sa demande de financement européen pour le projet Ulcos[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Membres-clé de l’industrie », Ulcos (consulté le 1er décembre 2012).
  2. (fr) « ArcelorMittal retire le projet Ulcos, Florange dans l'incertitude », Les Echos (consulté le 7 décembre 2012).

Lien externe[modifier | modifier le code]