UK Subs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
UK Subs
Description de cette image, également commentée ci-après

UK Subs en 2007.

Informations générales
Surnom UK Subversives
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Punk rock
Années actives Depuis 1976
Labels New Red Archives, Captain Oi! Records, Fallout Records, Time and Matter Recordings, Diablo Records, RCA Records, Punkerama Records
Site officiel www.uksubs.co.uk
Composition du groupe
Membres Charlie Harper
Jamie Oliver
Alvin Gibbs
Anciens membres Nicky Garratt
Steve Slack
Terry Bones
Gregor Kramer
Jacek Ostoya
Pete Davies
David Ayer
Alan Campbell
Rory Lyons
Belvy K
Matthew McCoy
Steve Roberts
Brian Barnes
Tony Gannon
Paul Slack
Chema Zurita
Jason Willer
Mal Asling
Benjie Bollox
Rab Fae Beith
Eric Baconstrip
Sarah Copson

UK Subs est un groupe de punk rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Formé en 1976, il est parmi les groupes de la première vague du punk britannique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1976[2] à Londres, en Angleterre. Au début, le groupe se nommait les UK Subversives, mais il change de nom pour des raisons pratiques[3]. À l'origine, le groupe se composait de Charlie Harper (chant), Nicky Garratt (guitare), Pete Davies (batterie) et Paul Slack (guitare basse). Charlie, le chanteur, avant de jouer avec les UK Subs, avait fait partie de la scène pub-rock britannique. Toutefois, le style musical des UK Subs est assez semblable à des groupes tels que Sham 69, Stiff Little Fingers ou The Vibrators (et dans une moindre mesure Doctor Feelgood, Eddie and the Hot Rods ou The Lurkers. Le groupe combinait l'énergie du punk et du rock and roll de la scène pub rock britannique.

Le groupe joue à plusieurs sessions musicale pour l'animateur John Peel en 1977 et 1978 sur la BBC Radio 1[1] et quelques concerts en ouverture pour The Police, et enregistre un set au Roxy (un club punk), publié en 1980 sous le titre Live Kicks. Rapidement, le groupe connait le succès avec la sortie des singles Warhead, I Live in a Car et Tomorrow's Girls. Plusieurs de leurs chansons entrèrent dans le top quatre au Royaume-Uni. Leur succès atteignit son apogée en 1980, avec la sortie de leur album le plus vendu, Crash Course. Puis, dans les années 1980, avec l'arrivée de leur nouveau bassiste, Alvin Gibbs et du batteur Steve Roberts. Ils expérimentent une musique plus dure (punk hardcore) avec un des albums les plus accomplis, Flood of Lie. Des dizaines et des dizaines de musiciens se succèdent, avec notamment Lars Frederiksen (qui partira rejoindre Rancid), Tezz Roberts (Discharge, Ministry), Karl Morris (The Exploited) ou encore Knox (Vibrators). Bref d'un album à l'autre, d'une tournée à l'autre et pire encore d'une date de concert à l'autre, les membres différaient continuellement. Le seul qui demeura présent depuis la formation du groupe en 1976, fut le chanteur-leader Charlie Harper (qui eut 60 ans en 2005).

Toutefois, en 2004, la seconde formation classique de membres (1980-1982) se reforme : Charlie Harper (chant), Nicky Garratt (guitare), Alvin Gibbs (guitare basse, ex-Iggy Pop), en plus du jeune Jason Willer à la batterie. Cette formation s'est d'ailleurs reformée régulièrement depuis 1997. Aussi en 2004, les UK Subs effectuent une tournée Européenne, puis une tournée d'adieu aux États-Unis. Puis, en octobre 2005, ils sortent également un album live, Violent State, sur le label français Combat Rock. Par ailleurs, malgré ses nombreux changements de personnel, le groupe n'a jamais cessé de donner des concerts, durant toutes ces années. Ainsi, ils jouent en France le 4 février 2008 à Montpellier (avec The Vibrators), le 23 février 2008 à Lille, le 5 juillet 2008 à St-Bonnet-le-Château (Oulala Festival), le 13 janvier 2009 à Paris (avec The Vibrators) et le 8 juillet 2017 à Bailleul (festival En Nord Beat). Les UK Subs ne se sont jamais éteints, devenant ainsi un des rares groupes survivants de l'ère du punk britannique de la fin des années 1970.

À la suite de la sortie du nouvel album, Ziezo[4], le groupe annonce l'éviction de Jet du poste de guitariste en 2016[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Another Kind of Blues
  • 1980 : Brand New Age
  • 1981 : Diminished Responsibility
  • 1982 : Endangered Species
  • 1983 : Flood of Lies
  • 1984 : Gross Out USA
  • 1985 : Huntington Beach
  • 1986 : In Action
  • 1987 : Japan Today
  • 1988 : Killing Time
  • 1991 : Mad Cow Fever
  • 1993 : Normal Service Resumed
  • 1996 : Occupied
  • 1997 : Quintessential
  • 1997 : Riot
  • 1999 : Submission
  • 2000 : Time Warp'
  • 2002 : Universal
  • 2005 : Violent State
  • 2010 : Work in progress
  • 2013 : XXIV
  • 2016 : Ziezo

Albums live[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Crash Course
  • 1989 : Live In Paris
  • 2004 : Violent State

Compilation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Alan O'Connor, Punk Record Labels and the Struggle for Autonomy: The Emergence of DIY, Lexington Books, (ISBN 9780739126608), p. 2.
  2. (en) Jeff Apter, Never Enough: The Story of The "Cure", Omnibus Press, (ISBN 9781847727398, lire en ligne)
  3. (en) « UK Subs Return To New Zealand & Australia », scoop.co.nz, .
  4. (en) « Ziezo Reviews »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur uksubs.co.uk.
  5. (en) « Major UK Subs announcement »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur uksubs.co.uk.

Liens externes[modifier | modifier le code]