Union des forces pour la démocratie et le développement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis UFDD)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union des forces pour la démocratie et le développement
UFDD
Image illustrative de l’article Union des forces pour la démocratie et le développement

Idéologie
Objectifs renversement du président Idriss Déby
Fondation
Date de formation 2006
Pays d'origine Tchad
Fondé par Mahamat Nouri
Fusion de Conseil démocratique révolutionnaire (CDR)
Forces unies pour le changement (FUC)
Résistance armée contre les forces anti-démocratiques (RAFAD)
Rassemblement national pour la démocratie au Tchad (RND)
Rassemblement populaire pour la justice
Union des forces pour le progrès et la démocratie (UFPD)
Organisation
Chefs principaux Mahamat Nouri, Acheikh ibn Oumar
Sanctuaire Darfour
Guerre civile tchadienne (2005-2010)
Deuxième guerre civile libyenne

L'Union des forces pour la démocratie et le développement est un groupe rebelle tchadien créé en 2006 par Mahamat Nouri et regroupant une partie du Conseil démocratique révolutionnaire (CDR) (à quitter le mouvement avec Acheikh ibn Oumar[Quoi ?]), le Forces unies pour le changement (FUC), la Résistance armée contre les forces anti-démocratiques (RAFAD), le Rassemblement national pour la démocratie au Tchad (RND), le Rassemblement populaire pour la justice d'Abakar Tollimi et l'Union des forces pour le progrès et la démocratie (UFPD). Le président du mouvement est Mahamat Nouri et son vice-président Acheikh ibn Oumar.

En décembre 2007, l'UFDD s'allie au Rassemblement des forces pour le changement (RFC) de Timan Erdimi et à l'UFDD-Fondamentale de Abdelwahid aboud Makaye et Ibn Oumar pour former le Commandement militaire unifié (CMU). Le CMU est alors dirigé militairement par le colonel Fizani Mahadjir et son porte-parole est Abderaman Koulamallah. Le CMU lance une attaque depuis la frontière soudanaise fin janvier 2008 et atteint la capitale tchadienne, N'Djaména le 1er février 2008, d'où elle est finalement repoussée par l'armée tchadienne.

Le CMU est dissous à la mi-février, et le 25 février 2008, l'UFDD s'allie à l'UFDD-Fondamentale et au Front pour le salut de la République (FSR) pour former l'Alliance nationale dont Mahamat Nouri devient le président. Toutefois, dès mars 2008, des Ouaddaïens de l'UFDD, mécontents du choix de Nouri pour prendre la tête de l'Alliance Nationale quittent le mouvement pour former l'Union des forces pour le changement et la démocratie (UFCD) avec d'autres Ouaddaïens membres du RFC[réf. nécessaire].

En janvier 2009, le mouvement intègre l'Union des forces de la résistance (UFR), la grande coalition rebelle.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]