UE-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ministres de l'UE-3 et le négociateur iranien Hassan Rohani, au Palais Sa'dabad, Téhéran, en octobre 2003.
Les ministres des Affaires étrangères de l'UE-3 en 2006.

L'UE Trois (UE-3), ou troïka européenne, est le regroupement informel de l'Allemagne, de la France et du Royaume-Uni, les trois pays les plus riches et les plus influents de l'Union européenne. Il est généralement représenté par les ministres des Affaires étrangères français, allemand et britannique[1].

Le groupe est surtout connu pour son implication dans les négociations sur le programme nucléaire iranien, qui ont conduit à la déclaration de Téhéran du 21 octobre 2003 et l'accord de Paris du 15 novembre 2004[2],[3],[4].

Le sigle UE3+3 désigne le groupe incluant l'UE-3, la Chine, les États-Unis et la Russie. Il a été créé lorsque ces trois États ont rejoint l'Union européenne dans la négociation avec l'Iran en 2006. Aux États-Unis et en Russie, ce groupe est plus connu sous le nom de P5+1 car il rassemble les cinq membres du Conseil de Sécurité des Nations unies avec l'Allemagne en plus[5].

Après le cinquième élargissement de l'Union européenne en 2004, l'influence de l'UE-3 s'est affaiblie, dans l'Union européenne. Ce groupe agit désormais plutôt au sein du G6[6].

Avec la sortie future du Royaume-Uni de l'Union européenne en 2019, l'UE-3 se redéfinit autour de l'Allemagne, de la France et de l'Italie.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]