Unterseeboot 1306

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis U-1306)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 1306
Image illustrative de l’article Unterseeboot 1306
U-boot type VIIC
Autres noms U-1306
Type Sous-marin Type VIIC/41
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Flensburger Schiffbau-Gesellschaft
Chantier naval Flensbourg
N° de coque : 499
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Ulrich Kiessling
Statut Sabordé le
Équipage
Commandant Ulrich Kiessling
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,20 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 759 t (surface)
860 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250 - 295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
1 canon de pont de 88 mm SK C/35
2 canons 20 mm Flak 30/38/Flakvierling
1 canon 37 mm LM 43U
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Stettin
Indicatif M - 49 039

L'Unterseeboot 1306 ou U-1306 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC/41 utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Flensbourg (Flensburger Schiffbau-Gesellschaft), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ulrich Kiessling.

L'U-1306 n'a, ni coulé, ni endommagé de navire n'ayant pris part à aucune patrouille de guerre.

Il fut sabordé près de Gelting en mai 1945.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-1305 avait un déplacement de 759 tonnes en surface et 860 tonnes en plongée. Il avait une longueur hors-tout de 67,20 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft F46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Allgemeine Elektricitäts-Gesellschaft GU 460/8-276 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-1305 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups), d'un canon 37 mm Flak en version LM 43U et de deux canons 2 cm Flak 30/38/Flakvierling doté d'un bouclier pliant court sur son Wintergarten supérieur. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Flak[modifier | modifier le code]

L'installation LM 43U était le modèle final du canon de pont utilisé sur les sous-marins allemands. Ce modèle était une version amélioré du LM 42U.
Il a été installé sur les sous-marins U-249, U-826, U-977, U-1023, U-1171, U-1305 et U-1306.

Le canon 3,7 cm Flak M42U était la version navale du 3,7 cm Flak 36/37 utilisé par la Kriegsmarine sur les navires de surface et M42U sur les U-boots de type VII et de type IX. Ce dispositif était équipé de deux canons 2 cm Flak 30/38/Flakvierling doté d'un bouclier pliant court fixé sur la partie supérieure du Wintergarten.

Le support M 43U a été utilisé sur un certain nombre de sous-marins (U-190, U-250, U-278, U-337, U-475, U-853, U-1058, U-1105, U-1109, U-1165 et U-1306).

Capteurs[modifier | modifier le code]

Appareils d'écoute sous-marin[modifier | modifier le code]

Vue d'un Balcongerät équipé sur le type VIIC.

L'U-1306 était l'un des dix U-boot type VII à être équipé d'un Balkongerät (littéralement Appareil de balcon ou d'équipement). Le Balkongerät a été utilisé sur les sous-marins U-682, U-788, U-799, U-997, U-1021, U-1105, U-1172, U-1306, U-1307 et U-1308.

Ce système contenant 48 récepteurs sonores et se trouvant à l'avant de sa quille était équipé sur tous les Type XXI et Type XXIII et également sur plusieurs Type IX et Type X. Le Balkongerät était une version améliorée du Gruppenhorchgerät (en) (GES). Le GES avait 24 hydrophones et le Balkongerät le double, ce qui permettait aux commandants de pister les bâtiments de surface.

Le principe des hydrophones était assez simple. Il se composait de deux paires de microphones sous-marins qui écoutaient le son des bruits d'hélice des navires. En mesurant le temps nécessaire pour que le son arrive à chacun des microphones, le dispositif pourrait trianguler le support du navire depuis le U-boot. L'homme-radio pouvait également déterminer si c'était un navire marchand ou un navire de guerre, en fonction ni de sa portée ni de sa direction, mais de la vitesse à laquelle il se déplaçait.

Avec une vitesse se propageant plus de quatre fois plus vite dans l'eau que dans l'air, les hydrophones pouvaient capter des signaux de convois voyageant à plus de 100 kilomètres de distance.

Pour une efficacité maximale, l'U-boot devait faire surface et arrêter tous ses moteurs pendant quelques minutes lors des écoutes des hydrophones, avec un avantage supplémentaire d'être passif.

Historique[modifier | modifier le code]

L'U-1306 a été l'un d'une dizaine de sous-marins allemands construit avec un revêtement de caoutchouc de 4 mm d'épaisseur. La technologie des tuiles anéchoïques a été développée par l'Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, sous le nom de code Alberich d'après un sorcier invisible de la mythologie allemande. Elles atténuaient les sons dans la plage de fréquences de 10 à 18 kHz à 15 % de leur puissance initiale. Cette plage de fréquences correspondait à celles des premiers sonars ASDIC utilisés par les Alliés. Grâce à ce revêtement, la portée opérationnelle des ASDIC était réduite de 2 000 mètres à 300 mètres.
Ce revêtement a été équipé sur les sous-marins suivant : Type IIBU-11; Type VIICU-480, U-485 et U-486; Type VIIC/41U-1105, U-1106, U-1107, U-1304, U-1306 et U-1308; Type XXIIIU-4704, U-4708 et U-4709.

Il reçut sa formation de base au sein de la 4. Unterseebootsflottille basé à Stettin.

Étant toujours en formation à la fin de la guerre, il n’a jamais pris part à une patrouille ou à un combat.

Le , l'U-1306 quitte Hel à destination de Swinemünde avec à son bord 30 écoliers d'une école allemande. Le sous-marin sera plus tard transféré à Flensburg.

Le , il est sabordé dans la baie de Gelting (en) à la position géographique 54° 48′ N, 9° 49′ O, suivant les ordres de l'Amiral Karl Dönitz (Opération Regenbogen).

L'épave a été renflouée en 1948 puis ferraillée.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]