Tyran mélancolique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tyrannus melancholicus

Tyrannus melancholicus
Description de cette image, également commentée ci-après
Tyran mélancolique (Mato Grosso, Brésil)
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Tyrannidae
Genre Tyrannus

Nom binominal

Tyrannus melancholicus
Vieillot, 1819

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Tyran mélancolique (Tyrannus melancholicus) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Tyrannidae.

Description[modifier | modifier le code]

Le tyran mélancolique est reconnaissable à l'extrémité incisée de 5 de ses primaires et celle un peu rétrécie de sa 6ème. Le dos, les scapulaires et le croupion sont vert-olive grisâtre. La calotte et la nuque sont plutôt gris clair avec une large tache orange-rougeâtre dissimulée au centre de la calotte. Les lores sont gris passant au foncé sur l'œil, la région auriculaire traversée d'une bande foncée mate. Le haut de la queue est olive sombre habituellement marquée dans la partie postérieure de vert-olive grisâtre, le reste de la queue est foncé taché et terminé de blanc terne. Les ailes sont brun grisâtre foncé, les petite et moyenne couvertures conclues de gris, la grande couverture et les secondaires achevées de blanc grisâtre. Le menton et la gorge varient de blanc à blanc grisâtre, le haut de la poitrine est olive jaunâtre clair tandis que la bas et l'abdomen sont jaune. Les flancs et le dessous de la queue sont jaune pâle, le dessous des ailes est blanc jaunâtre avec l'intérieur blanc grisâtre[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Il vit dans le sud de l'Arizona et la basse vallée du Rio Grande au Texas aux États-Unis, en Amérique centrale (Costa Rica...) et en Amérique du Sud jusqu'au centre de l'Argentine et l'ouest du Pérou ainsi que sur Trinité-et-Tobago.

Les oiseaux des zones les plus froides au nord et au sud migrent vers les régions plus chaudes après la période de reproduction.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les territoires aux arbres éparpillés, la savane, les forêts ouvertes, les lisières de bois, les plantations, les terres agricoles et les zones résidentielles [2].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Nidification[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le tyran mélancolique se reproduit au sud-est de l'Arizona, au Mexique (états de Sonora, à l'est du San Luis Potosi et au sud du Tamaulipas), sur les côtes est et ouest de l'Amérique centrale (inclus les îles Marias, la péninsule du Yucatan) et en Amérique du sud, de la Colombie à l'Argentine.
Il hiverne de Sonora au nord-est du Mexique et à travers l'ensemble de l'Amérique centrale jusqu'en Amérique du Sud. Occasionnellement, on le trouve le long de la côte Pacifique, du sud de la Colombie-Britannique (inclus l'île de Vancouver) au sud de la Californie, au sud du Texas et à Cuba[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 7.2, 2017) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des trois sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Tyrannus melancholicus satrapa (Cabanis & Heine), 1859 ;
  • Tyrannus melancholicus despote (MHK Lichtenstein), 1823 ;
  • Tyrannus melancholicus melancholicus Vieillot, 1819.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Smithsonian miscellaneous collections, 1972, p. 383
  2. a et b "Check-list of North American birds : the species of birds of North America from the Arctic through Panama, including the West Indies and Hawaiian Islands" prepared by the Committee on Classification and Nomenclature of the American Ornithologists' Union, 1983, p. 471