Type 89 (VCI)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mitsubishi Type 89 IFV

Le Type 89 (en japonais : 89式装甲戦闘車) est un véhicule blindé de combat d’infanterie en usage au sein des forces d’autodéfense japonaises.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Type 89 a été développé dans les années 1980 pour équiper la force terrestre d'autodéfense japonaise en char de petite taille, en remplacement des anciens Type 61 (chars réalisés sur base de Patton). Ce véhicule est comparable au Bradley américain ou au Warrior MCV britannique. Son petit format le rend plus maniable et permet des attaques plus rapides.

Il est produit par la société Mitsubishi Heavy Industries, qui construit également le type 90, en collaboration avec Komatsu.

Disposition[modifier | modifier le code]

  • Le chauffeur se situe à l'avant droit du char. De l'autre côté se trouve le moteur.
  • Comme sur tous les chars, il y a deux places : une pour le chef de char (à droite) et l'autre pour un tireur.
  • Le système de sortie des soldats est une trappe, comme sur le Warrior.
  • Le char est équipé de trappes/épiscopes comme sur le VAB français, permettant aux soldats de sortir leurs armes et de tirer sur l'ennemi tout en restant en sécurité dans le char.

Armement[modifier | modifier le code]

  • 1 mitrailleuse de 8 mm à gauche en face du tireur.
  • 1 canon de 35 mm élargi à l'extrémité de la marque Oerlokon Contraves.
  • Certains types 89 sont munis d'un missile guidé antichar Jyu-MAT, ils se trouvent de chaque côté et sont comparables à leur forme à des bazookas.

Détails[modifier | modifier le code]

  • Capacité : le char peut embarquer jusqu'à dix hommes (1 chef de char, un tireur sur la tourelle et un pilote, ainsi que 7 soldats prêts à intervenir).
  • Poids : environ 28 tonnes.
  • Vitesse maximale : 70 km/h.
  • Autonomie : 400 km sans ravitaillement en carburant.
  • Protection additionnelle : dispose d'un système de protection dite NBC (nucléaire, bactériologique et chimique).
  • Tourelle : centrée de forme octogonale.
  • Système de vision nocturne : situé sur l'avant du char, à côté de la vitre du pilote.
  • Roues : 6 roues métalliques de chaque côté (ce qui offre une meilleure adhérence), elles-mêmes protégées par 5 plaques de blindage.
  • Divers : L'écoutille arrière possède deux portes et sur celle de gauche, on y trouve généralement deux jerricans de secours

Sources[modifier | modifier le code]

  • Tank Guy
  • Armyrecognition
  • Steel Masters no 60 (revue de modélisme)

Sur les autres projets Wikimedia :