Twitch (site web)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis TwitchTV)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Twitch.
Twitch
Logo de Twitch (site web)

URL www.twitch.tv
Description Site de streaming
Commercial Oui
Publicité Oui
Type de site Streaming
Langue(s) Multilingue
Inscription Gratuite, payante pour du contenu additionnel
Siège social San Francisco, Seattle
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire Amazon.com, Inc.
Créé par Justin Kan (en) & Emmett Shear (en)
Lancement Juin 2011
État actuel En activité

Twitch, anciennement Twitch TV, est un service de streaming et de VOD de jeu vidéo, de l'E-Sport et d'émissions apparentées lancé en . Le site a été créé afin d'avoir un site dédié à la branche jeux vidéo de Justin.tv, qui était la partie la plus populaire du service. Le nouveau site va alors surpasser son parent, qui ferme en , pour que l'entreprise se concentre essentiellement sur Twitch.

D'après Emmett Shear (en), le cofondateur et dirigeant du site, celui-ci avait au début de 2012 près de 15 millions de visiteurs mensuels[1]. Twitch compte environ 80 employés, avec des bureaux basés à San Francisco.

Twitch est racheté le par Amazon pour 970 millions de dollars, alors que la société négociait son rachat par YouTube plus tôt dans l'année.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancement[modifier | modifier le code]

Twitch est issu du site Justin.tv, lancé en 2007 et divisé à l'époque en plusieurs catégories. Celle lié au jeux vidéo connaissant une croissance particulièrement forte, jusqu'à devenir la catégorie la plus populaire du site, l'entreprise décide de créer une entité séparée, « Twitch.tv ». Le site est officiellement lancé en version bêta publique le 6 juin 2011. Depuis, il attire plus de 35 millions de visiteurs uniques par mois.

Croissance[modifier | modifier le code]

La croissance de Twitch a été soutenue par d'importants investissements de capital-risque : un de 8 millions de dollars en 2007, un de 15 millions en 2012 et un dernier de 20 millions en 2013. Depuis l'arrêt de son concurrent direct Own3d.tv début 2013, Twitch est devenu le service le plus populaire de streaming e-sport, ce qui conduit certains à conclure que le site dispose d'un quasi-monopole sur le marché.

En février 2014, le site compte parmi les plus grands consommateurs de bande passante des États-Unis, devant Facebook (mais derrière Apple, Google et Netflix[2]). À cette date, le site compte près d'un million de diffuseurs de contenus.

Le 1er mai 2012, le site remporte un Webby Award, le Webby People's Voice Award dans la catégorie liées aux jeux.

Le 18 mai 2014, Google via sa filiale YouTube négocie le rachat de Twitch pour un milliard de dollars[3]. Cependant, Le site est racheté le 25 août par Amazon pour 970 millions de dollars. Emmett Shear (en), le PDG de Twitch, explique ce choix en précisant qu'Amazon est une entreprise qui partage les mêmes valeurs que Twitch, avec une vision sur le long terme quant au futur du site. Il précise aussi que Twitch garde son indépendance et son siège social. Amazon leur fournira des ressources supplémentaires afin d'améliorer les services du site[4].

Contenu et audience[modifier | modifier le code]

Twitch dispose d'un large éventail de diffusions de jeux vidéo, qui couvre la plupart des genres. Les genres les plus populaires sont les jeux de stratégie en temps réel (RTS, MOBA), les jeux de combat, les jeux de courses et les jeux de tir à la première personne (FPS), entre autres. La page d'accueil affiche les jeux les plus diffusés sur le site.

En février 2014, le site héberge une expérience baptisée Twitch Plays Pokémon, permettant aux spectateurs de jouer à Pokémon Rouge et Bleu en coopérant entre spectateurs et en temps réel. Twitch Plays Pokémon attire ainsi plus de 17 millions de spectateurs[5] en 9 jours, soit la moitié de son nombre de visiteurs uniques mensuels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Interview: The Big Broadcast - TwitchTV, eSports, and Making it Big as an Online Gamer », http://multiplayerblog.mtv.com - 2 mai 2012.
  2. (en) Ben Popper, « One million broadcasters strong, Twitch surpasses Facebook in peak traffic », sur The Verge,‎ (consulté le 19 février 2014)
  3. (en) Sam Byford, « Twitch chooses Google over Microsoft amid multiple buyout offers », sur The Verge,‎ (consulté le 19 mai 2014)
  4. (en) « A Letter from the CEO », sur twitch.tv,‎ (consulté le 25 août 2014)
  5. Camille Gévaudan, « Pokémon » et le chaos social, Libération,‎

Lien externe[modifier | modifier le code]