Tuyauteries en acier pour hautes températures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les liaisons de transport de fluide à hautes températures réalisées au moyen de canalisations métalliques nécessitent une conception très spécifique.

Dans celle-ci le choix de la matière intervient en tout premier lieu.

De par la connaissance approfondie de ses caractéristiques, l'acier y tient le rôle prépondérant.

Dans le cadre de tuyauteries de vapeur de centrale à combustible fossile, les températures à prendre en compte dépassent les 550°C, températures auxquelles les caractéristiques de résistance mécanique de l'acier des tubes ne peuvent être maintenues à un niveau rentable que moyennant l'addition d'éléments tels le molybdène et le chrome. Parmi ceux-ci l'acier à 9 % de Cr (acier P 9.1)s'avère, à ce jour, le plus adéquat. Il remplace avantageusement les aciers à 2,5 % de chrome habituels en divisant par deux les épaisseurs nécessaires offrant ainsi plus de flexibilité à la dilatation du tracé de la tuyauterie.