Tuxedo (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tuxedo.
Tuxedo
Développeur AT&T puis BEA Systems
Première version 1983
Environnement UNIX, Linux

Tuxedo est un logiciel middleware destiné à gérer les transactions dans un environnement distribué : c'est un moniteur transactionnel pour systèmes Unix dont le nom signifie Transactions for Unix, Extended for Distributed Operations.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été développé à l'origine par AT&T en 1983 pour la création et l'administration de systèmes d'aide opérationnelle incluant un processus de transaction en ligne OLTP, repris par BEA Systems en 1996 puis racheté en 2008, par Oracle Corporation qui a intégré Tuxedo dans son offre. La version 10gR3 a été publiée en janvier 2009 en tant que composant de Oracle Fusion Middleware[1].

Concepts[modifier | modifier le code]

Le concept de Tuxedo a été conçu par le groupe de travail du programme informatique LMOS dont provenaient de manière saisonnière les membres de l'équipe Tuxedo. En 1993 Novell fit l'acquisition de la division des Laboratoires du système UNIX (USL) d'AT&T qui, à l'époque, était responsable du développement de Tuxedo. En 1996, BEA Systems conclut un accord exclusif avec Novell afin de développer et distribuer Tuxedo sur les plateformes non-NetWare, avec la plupart des employés de Novell travaillant avec Tuxedo en se joignant aux équipes de BEA Systems.

Tuxedo fut conçu depuis le début pour fournir des applications à haute disponibilité et flexibilité lui permettant de supporter des applications requérant des milliers de transactions par seconde sur des systèmes distribués standards. L'une des premières application incluant AT&T pour Tuxedo fut de porter l'application LMOS hors du système central sur des systèmes distribués de meilleurs marché.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Actuellement très utilisé dans les institutions financières nécessitant d'importants flux de transactions, Tuxedo peut être utilisé conjointement à Weblogic, permettant ainsi de fournir un socle solide pour n'importe quel service électronique.

Avec en 2008 le rachat de BEA Systems par Oracle, le produit continue son évolution. Une première version Oracle Tuxedo 10gR3, puis en mars 2010 une version 11gR1 avec une extension "émulateur" CICS appelée Tuxedo/ART.

La stratégie BEA puis Oracle semble de proposer au cœur de Tuxedo, peu de modifications très lourdement testées afin d'éviter les régressions fonctionnelles, et d'ajouter des extensions pour des besoins précis : modèle de programmation/intégration SCA, supervision, couche SOA, client pour telle ou telle plate-forme...

Caractéristiques principales[modifier | modifier le code]

  • APIs standard CORBA (Common Object Request Broker Architecture)
  • APIs standard ATMI (Application to Transaction Monitor Interface)
  • APIs standard SCA pour C++ (avec SALT 10gR3)
  • Types de communication : Synchrone, Asynchrone, Conversationnel
  • Gestion de transactions
  • Cluster
  • clients Java- Jolt (Java Object Library for Tuxedo)
  • /QUEUE - files d'attente en mémoire
  • Sécurité - Authentification, gestion des autorisations, Audit, cryptage et signature
  • support SNMP
  • Monitoring des performances - TSAM (Tuxedo System and Application Monitor)
  • Equilibrage de charge
  • Support de C, C++, et COBOL sur la plupart des plateformes Unix, Linux, Microsoft Windows, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]