Turritopsis dohrnii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Turritopsis dohrnii est une espèce de petite méduse d'environ 1 cm de diamètre. La distribution de cet hydrozoaire est principalement la Méditerranée.

Elle doit son nom au zoologue allemand Anton Dohrn.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Elle s'est répandue à travers le monde durant les dernières décennies allant de la Floride aux eaux du Japon.

Le fait que la majorité des individus soient génétiquement identiques ou presque indique qu'elle a très certainement été dispersée par le ballastage des navires marchands[1].

Particularités[modifier | modifier le code]

Cette méduse est reconnue pour sa capacité à « rajeunir » en revenant au stade de polype à partir du stade adulte de méduse, ce qui la rend « théoriquement immortelle », bien que la plupart mourront ou se feront manger sans jamais revenir à ce stade. Elle peut revenir à ce stade lorsqu'elle est affamée, blessée ou simplement vieille[2].

Bien qu'extrêmement rare, elle n'est néanmoins pas la seule à posséder cette capacité puisque c'est également le cas de turritopsis nutricula[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. P. Miglietta, S. Piraino, S. Kubota e P. Schuchert, « Species in the genus Turritopsis (Cnidaria, Hydrozoa): a molecular evaluation » dans Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research, vol. 45, no 1, 2006, pp. 11–19, DOI:10.1111/j.1439-0469.2006.00379.x.
  2. Ker Than, « "Immortal" Jellyfish Swarm World's Oceans », sur www.nationalgeographic.com, (consulté le 8 décembre 2016)
  3. (en) M. P. Miglietta, S. Piraino, S. Kubota et P. Schuchert, « Species in the genus Turritopsis (Cnidaria, Hydrozoa): a molecular evaluation », Journal of Zoological Systematics and Evolutionary Research, vol. 45, no 1,‎ , p. 11–19 (DOI 10.1111/j.1439-0469.2006.00379.x)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Weismann, 1883 : Die Entstehung der Sexualzellen bet den Hydromedusen. Jena, p. 1-155.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :