Turkmènes de Syrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turcomans.
Turcomans de Syrie

Description de l'image Flag of Syrian Turkmens.svg.
Populations significatives par région
Population totale 0,114 à 0,2 million[1], 0,8 à 1 million[2],0,5 à 3,5 millions[3]
Autres
Régions d’origine Asie centrale
Langues azéri, arabe
Religions Islam sunnite, Alévisme
Ethnies liées Turkmènes, Turkmènes d'Irak, Turcs (peuple), Azéris, autres peuples turcs
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de répartition
Drapeau des Turkmènes de Syrie (2de version).

Les Turcomans de Syrie ou Turkmènes de Syrie sont des citoyens syriens d'origine turque oghouze.

Histoire[modifier | modifier le code]

Leurs ancêtres vivaient en Syrie au temps de l'Empire ottoman avant sa dissolution et la création de la Syrie moderne. Peu d'études sérieuses ont été consacrées à leur situation actuelle[4].

Actualité[modifier | modifier le code]

On ne connaît pas leur nombre exact en raison du refus du gouvernement syrien de procéder à des recensements ethniques. Leur nombre est toutefois largement inférieur à celui des minorités ethniques et religieuses les plus importantes du pays (kurdes, alaouites ou chrétiennes). Les démographes spécialistes de la région[Qui ?] estiment leur nombre à environ 114 000 personnes soit 0,6 % de la population totale de la Syrie[5].

Les principales villes de Syrie ayant d'importantes populations turcomanes sont Lattaquié, Hama et Homs.[réf. nécessaire]

Culture[modifier | modifier le code]

La langue des Turcomans syriens est un dialecte turc proche du turc osmanli parlé en Turquie. Cependant, de nombreux Turcomans ont adopté l'arabe comme langue usuelle et se sont assimilés[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Syria, 2011 : Convoluted loyalties, a chaotic insurgency, and the revival of the caliphate, page 168. Al Qconfirmed estimates rans : The Islamic State, Takfir and the Genocide of Muslims. Author: V. G. Julie Rajan. Contemporary Terrorism Studies. New York, Routledge, 2015, 366 p. (ISBN 9781317645382)

    « These include Turkmen, who number approximately 200,000 in Syria. »

  2. Nahost-Informationsdienst (ISSN 0949-1856) : Presseausschnitte zu Politik, Wirtschaft und Gesellschaft in Nordafrika und dem Nahen und Mittleren Osten. Autors: Deutsches Orient–Institut; Deutsches Übersee–Institut. Hamburg: Deutsches Orient–Institut, 1996, p. 33.

    « The number of Turkmens in Syria is not fully known, with unconfirmed estimates ranging between 800,000 and one million. »

    .
  3. (en) « Who are the Turkmen in Syria? », sur British Broadcasting Corporation (consulté le 24 novembre 2015).

    « There are no reliable population figures, but they are estimated to number between about half a million and 3.5 million. »

  4. Il existe une étude en allemand sur la question : (de) Frank Meyer, Dōm und Turkmān in Stadt und Land Damaskus, Erlangen, Fränkische Geographische Gesellschaft, .
  5. Youssef Courbage, « La population de la Syrie », dans Y. Courbage, B. Dupret et al., La Syrie au présent. Reflets d’une société, Paris, Actes Sud, , p. 189.

Articles connexes[modifier | modifier le code]