Turiasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Turiasaurus riodevensis

Turiasaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution du squelette de Turiasaurus riodevensis à Tokyo.
Classification
Règne Animalia
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Infra-ordre  Sauropoda
Clade  Eusauropoda
Clade  Turiasauria

Genre

 Turiasaurus
Royo-Torres et al.[1], 2006

Nom binominal

 Turiasaurus riodevensis
Royo-Torres et al.[1], 2006

Turiasaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodes herbivores géants, appartenant au clade des Turiasauria, un taxon d'eusauropodes primitifs, défini en même temps que Turiasaurus. C'est le plus grand dinosaure européen connu[1].

Une seule espèce est rattachée au genre : Turiasaurus riodevensis, décrite par Rafael Royo-Torres et al. en 2006[1].

Datation[modifier | modifier le code]

Ses restes fossiles ont été découverts en Espagne puis au Portugal dans des sédiments côtiers et de plaine alluviale de la formation géologique de Villar del Arzobispo, datés classiquement de la limite entre le Jurassique et le Crétacé (Tithonien et Berriasien), soit il y a environ entre 150 et 140 Ma (millions d'années).

En 2017 cependant, une étude paléontologique conduite par S. Campos-Soto, conclut à un âge Kimméridgien à Tithonien pour la formation de Villar del Arzobispo, soit il y a environ entre 157,3 et ≃145,0 millions d'années[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Turiasaurus est composé du nom de la ville espagnole de Teruel près de laquelle les fossiles ont été trouvés, associé au grec ancien « σαῦρος / saûros », « lézard », pour donner « lézard de Teruel ». Le nom d'espèce riodevensis fait référence au village de Riodeva où ont été découverts les fossiles. Le genre Turiasaurus, avant sa description scientifique complète, était d'abord connu sous le nom informel (nomen nudum), de "Riodevasaurus".

Description[modifier | modifier le code]

Dessin schématique de Turiasaurus riodevensis.

Les premiers fossiles de Turiasaurus ont été découverts, en 2006, sur le site de Riodeva, au nord-est de l'Espagne, dans la province de Teruel. Il s'agit de fragments de crâne et d'omoplate, des ongles et des dents énormes, mais surtout d'un humérus très bien conservé.

Par rapport à la taille de son humérus (1,79 mètre), ce sauropode devait mesurer environ 7 à 9 mètres au garot (épaule) avec des pattes antérieures de 3,50 mètres de haut. La longueur totale de l'animal devait atteindre 30 à 39 mètres[3] et son poids entre 40 et 48 tonnes, ce qui en ferait le deuxième plus gros sauropode jamais découvert après Argentinosaurus.

Son crâne de 70 centimètres de long est de taille réduite par rapport à son corps, vraisemblablement pour ne pas trop peser au bout de son très long cou[4].

Au Portugal, des restes fossiles d'une patte avant appartenant de la même espèce, ont été décrits en 2009 par O. Mateus[5].

Classification[modifier | modifier le code]

En 2006, Rafael Royo-Torres et ses collègues ont complété leur description de ce nouveau genre de dinosaures par une étude phylogénétique qui a prouvé que ce taxon était bien moins évolué (plus basal) que les autres sauropodes géants inclus dans le clade des néosauropodes comme Diplodocus et Argentinosaurus. Ils ont ainsi créé un nouveau clade, les Turiasauria pour regrouper avec Turiasaurus « tous les Eusauropoda plus proches de Turiasaurus riodevensis que de Saltasaurus loricatus »[1], dont dès la création du clade, les deux autres sauropodes découverts dans la même formation géologique que Turiasaurus : Galveosaurus et Losillasaurus.

En 2017, P. D. Mannion et ses collègues ont réalisé une analyse phylogénétique des eusauropodes suite à la découverte de nouveaux genres de Turiasauria en Europe (Zby) et en Amérique du Nord (Mierasaurus et Moabosaurus) qui a conduit à exclure Galveosaurus des Turiasauria[6].

Ils ont établi le cladogramme suivant qui montre la position de Turiasaurus en groupe frère de Zby[6] :

Eusauropoda

Shunosaurus




Omeisaurus





Lapparentosaurus



Jobaria





Mamenchisaurus




Atlasaurus



Turiasauria

Losillasaurus





Zby



Turiasaurus





Moabosaurus



Mierasaurus





Neosauropoda

Diplodocoidea


Macronaria


Tehuelchesaurus




Janenschia



Haestasaurus






Camarasaurus




Aragosaurus




Galveosaurus


Titanosauriformes

Brachiosauridae



Somphospondyli














Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) Royo-Torres, R., Cobos, A., and Alcalá, L. (2006). "A Giant European Dinosaur and a New Sauropod Clade." Science 314: 1925-1927
  2. (en) Campos-Soto, S. et al., Jurassic Coastal Park: A great diversity of palaeoenvironments for the dinosaurs of the Villar delArzobispo Formation (Teruel, ea., Palaeogeogr. Palaeoclimatol. Palaeoecol. (2017), https://dx.doi.org/10.1016/j.palaeo.2017.06.010 [1] [accessed Nov 25 2017]
  3. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press
  4. (es) « El Turiasaurus », El Mundo,‎
  5. (en) Mateus, O. (2009). The sauropod Turiasaurus riodevensis in the Late Jurassic of Portugal. Journal of vertebrate Paleontology, 29
  6. a et b (en) P.D. Mannion, R. Allain et O. Moine, « The earliest known titanosauriform sauropod dinosaur and the evolution of Brachiosauridae », PeerJ, vol. 5,‎ , e3217 (DOI 10.7717/peerj.3217, lire en ligne)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

(en) Référence Paleobiology Database : Turiasaurus Royo-Torres et al., 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :