Turcs d'Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Turcs d'Allemagne sont les immigrés (et leurs descendants) venus de Turquie à partir des années 1960. Le 30 octobre 1961, en plein « miracle économique » (Wirtschaftswunder), la République fédérale d'Allemagne et la Turquie signaient à Bad Godesberg une convention sur le recrutement de main d'œuvre. Dix ans plus tard, 652 000 Turcs vivaient en Allemagne.

Selon les statistiques la communauté turque compte 2.710.000 personnes dont 1,658,083 citoyens turcs vivant en Allemagne[1] et 840.000 citoyens allemands d'origine turque ayant au moins un parent turc, le reste de la communauté provenant des minorités turques d'autres pays, principalement Grèce et Bulgarie.

Ils vivent principalement dans l'ouest de l'Allemagne, notamment en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans le Bade-Wurtemberg et en Bavière, et sont nombreux dans des villes comme Munich, Cologne, Francfort-sur-le-Main, Stuttgart, Düsseldorf ou encore Duisbourg. Dans l'est du pays, les Turcs d'Allemagne sont surtout nombreux à Berlin, notamment dans le quartier de Neukölln et dans l'arrondissement de Mitte.

Citoyens turcs résidants en Allemagne (jusqu'en 1990 seulement en RFA)[modifier | modifier le code]

Drapeau inofficiel germano-turc
année population
1961 6 800
1971 652 000
1981 1 546 000
1991 1 780 000
1998 2 110 000
1999 2 054 000
2001 1 998 534 (dont 746 651 nés en Allemagne)
2004 1 764 318
2007 1 713 551
2010 1 629 480
2013 1 549 808

Turcs célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de)Website des Statistischen Bundesamts: 1.607.161 türkische Staatsbürger am 31. Dezember 2011 - Quelle: Ausländerzentralregister (AZR).

Articles connexes[modifier | modifier le code]