Tupolev Tu-128

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tupolev Tu-28)
Aller à : navigation, rechercher
Tupolev Tu-128
{{#if:
Un Tu-128 exposé au musée de Monino
Un Tu-128 exposé au musée de Monino

Constructeur Drapeau : URSS Tupolev
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 1961
Mise en service 1965
Date de retrait 1990
Nombre construits 198
Motorisation
Moteur Lyulka AL-7F-2
Nombre 2
Type Turboréacteurs à postcombustion
Poussée unitaire 98 kN
Dimensions
Envergure 17,53 m
Longueur 30,06 m
Hauteur 7,15 m
Surface alaire 96,94 m2
Masses
À vide 24 500 kg
Avec armement 43 000 kg
Performances
Vitesse maximale 1 920 km/h (Mach 1.8)
Plafond 15 600 m
Rayon d'action 2 565 km
Armement
Externe 4 missiles air-air AA-5 Ash

Le Tupolev Tu-128 (ou Tu-28) est un avion de chasse du bureau d'études soviétique Tupolev.

L'origine[modifier | modifier le code]

En décembre 1959 commence la construction d'un prototypes d'un nouvel intercepteur biréacteur de grande taille, le Tu-128. Cet appareil est inspiré du bombardier expérimental Tu-98 construit dans les années 1950. En Occident, il est pris au départ pour un Yakovlev avant d'être identifié comme sortant du bureau d'études Tupolev. L’OTAN le baptise du nom de Fiddler-A. Il effectue son premier vol le 18 mars 1961. Il était initialement prévu que sa version de série soit appelée Tu-28 et le système d'armes qu'il forme, Tu-28-80, mais en fin de compte l'armée adopta le nom du bureau d'étude Tu-128 et appela le système d'arme Tu-128S-4.

Tu-128[modifier | modifier le code]

Le Tu-128 (Fiddler-B) est intercepteur supersonique destiné à pouvoir intercepter ses cibles à plus de 1000 km de sa base. Le Tu-128 est guidé vers ses cibles par les radars terrestres, cibles qu'il trouve ensuite avec son énorme radar RB-S Smerch (Big Nose). Il est armé de quatre missiles Bisnovat R-4 (AA-5 Ash), habituellement deux R-4R à guidage radar semi-actif et deux R-4T à guidage infrarouge. Ses principales cibles en cas de guerre sont les bombardiers stratégiques de l'OTAN. 188 exemplaires furent construits de 1965 à 1971.

Tu-128M[modifier | modifier le code]

Ce Tu-128UT d'entraînement a le sommet de dérive horizontal du Tu-128M

Une version améliorée du Tu-128 est par la suite mise au point : le Tu-128M, ou systèmes d'armes Tu-128S-4M. Son radar RP-SM Smerch-M et ses missiles R-4MR (version à guidage radar semi-actif) / R-4MT (guidage infrarouge) ont été améliorés pour pouvoir engager des cibles volant à basse altitude. Cette version est identifiable visuellement par son sommet de dérive horizontal alors que celui du Tu-128 est oblique.

Le Tu-128M fit son premier vol le 15 octobre 1970. Deux exemplaires d'essais furent construits pour des tests s'étalant jusqu'en 1974. Il n'y eut pas de construction de Tu-128M de série neufs, mais la plupart des Tu-128 en service fut modernisée au standard Tu-128M à partir de 1979.

À la chute de l'URSS, 120 Tu-128 sont encore en service dans les forces aériennes russe et sont peu à peu remplacés par le MiG-31.

Il reste actuellement l'avion de chasse le plus grand jamais produit.[réf. souhaitée]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Appareils comparables[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]