Tunnel (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tunnel
Titre original 터널
Réalisation Kim Seong-hoon
Scénario Kim Seong-hoon
Acteurs principaux
Sociétés de production Showbox
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre Thriller
Durée 126 minutes
Sortie 2016


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tunnel (hangeul : 터널 ; RR : teoneol) est un thriller sud-coréen écrit et réalisé par Kim Seong-hoon, sorti en 2016. Il s'agit d'une adaptation d'un roman éponyme de So Jae-won[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'il rentre chez lui en voiture, un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel[1]. Alors qu'une tentative de sauvetage d'envergure nationale se met en place, suivie et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l'homme joue sa vie avec le peu de moyens à sa disposition. Survivra-t-il ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : 터널
  • Titre international : Tunnel
  • Réalisation : Kim Seong-hoon
  • Scénario : Kim Seong-hoon, d'après le roman éponyme de So Jae-won
  • Direction artistique : Lee Hwo-kyeong
  • Photographie : Kim Tae-seong
  • Montage : Kim Chang-joo
  • Musique : Mok Yeong-jin[2]
  • Production : Billy Acumen et Lee Taek-dong
  • Société de production : Showbox ; Another Sunday, BA Entertainment et History E&M (coproductions)
  • Société de distribution : Showbox (Corée du Sud) ; Version Originale / Condor (France)
  • Pays d'origine : Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
  • Langue originale : coréen
  • Format : couleur
  • Genre : thriller
  • Durée : 126 minutes
  • Date de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Bae Doona lors de la promotion du film.

Production[modifier | modifier le code]

Tous deux engagés en , Bae Doona interprète la femme de Ha Jeong-woo dans le film adapté d'un roman Tunnel (터널) écrit par So Jae-won[1].

Kim Seong-hoon et l'équipe du tournage commencent à filmer à partir du [1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties[modifier | modifier le code]

Tunnel sort en avant-première mondiale le en Corée du Sud, un succès estival rencontré au box-office sud-coréen avec 7 millions d'entrées[3].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'accueil critique est positif : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,3/5[4].

Pour Jérémie Couston de Télérama, « Se servir du film de genre pour critiquer la société, telle semble être la spécialité des cinéastes coréens. [...] Après une comédie policière pluvieuse qui dissimulait une violente charge contre les flics corrompus (Hard Day), Kim Seong-hoon revient avec un film catastrophe qui en dit long sur la déliquescence des institutions du pays. [...] Le héros, un honnête père de famille, ne peut qu'assister, impuissant, à l'incompétence des compatriotes qui tentent de lui venir en aide ou, pis, cherchent à tirer profit de l'accident. Secouristes, politiques, entreprises de travaux publics, presse : tout le monde en prend pour son grade dans ce réjouissant jeu de massacre déguisé en film à grand spectacle. »[5].

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Bae Doona and Ha Jeong-woo to co-star as a married couple in movie « Tunnel » », sur HanCinema, via Osen, (consulté le 20 avril 2016).
  2. a et b (en) « Teo-neol », sur Festival international du film de Locarno, (consulté le 4 novembre 2016).
  3. a b et c « Tunnel », sur Festival du film coréen à Paris, (consulté le 4 novembre 2016).
  4. Tunnel sur Allociné.
  5. Jérémie Couston, « Tunnel », sur Télérama, (consulté le 19 mai 2017)
  6. JP-Boxoffice.com ; page du film Tunnel consulté le 15 juin 2017.
  7. Palmarès "fictions" 2017 sur le site officiel du Festival 2 Valenciennes.
  8. AlloCine, « Prix et nominations pour Tunnel » (consulté le 1er mai 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]