Tunis socialiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tunis socialiste
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Langue Français
Périodicité Quotidien
Date de fondation 1921
Date du dernier numéro 1956
Éditeur Fédération tunisienne de la SFIO
Ville d’édition Tunis

Tunis socialiste est un journal en langue française qui a paru en Tunisie sous le protectorat français[1].

Organe de la Fédération tunisienne de la SFIO[1],[2], le journal est fondé en mars 1921, après que les communistes aient fait scission de la SFIO et garder le contrôle de L’Avenir social[3].

L’équipe éditoriale d’origine est composée du docteur Albert Cattan, d’André Duran-Angliviel, de Joachim Durel et du couple Fichet[2],[4].

Tunis socialiste porte la mention « pour la fraternité des races »[3].

Lorsqu’en 1934-1935 Tunis socialiste est suspendu et que quatre de ses rédacteurs (Élie Cohen-Hadria, Serge Moati, Yves Faivre et Duran-Angliviel) sont poursuivis par le résident général de France, Marcel Peyrouton, la SFIO envoie un avocat pour les défendre au procès : Vincent Auriol, futur président de la République française.

Tunis socialiste ouvre à plusieurs reprises ses colonnes en tribune libre — la rubrique est intitulée « Droit d’asile » — aux militants nationalistes tunisiens quand la censure française les empêche de s’exprimer ailleurs[5].

Il disparaît avec l'indépendance de la Tunisie en 1956.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nomenclature des journaux et revues en langue française du monde entier, éd. Bureaux de l'Argus, Paris, 1937, p. 469
  2. a et b Michel Abitbol, Judaïsme d’Afrique du Nord aux XIXe-XXe siècles : histoire, société et culture, éd. Institut Ben-Zvi pour la recherche sur les communautés juives d’Orient, Jérusalem, 1980, p. 58
  3. a et b Mélanges d’histoire sociale offerts à Jean Maitron, éd. Éditions ouvrières, Paris, 1976, p. 104
  4. Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, n°21-24, 1976, p. 261
  5. Aline Naura, « Les socialistes de Tunisie devant la crise de 1929 et ses conséquences politiques », Le Mouvement social, no 78,‎ , p. 65-93 (ISSN 0027-2671, lire en ligne)

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tunis-Socialiste » (voir la liste des auteurs).