Tulbagh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tulbagh
Tulbagh
La rue Van der Stel et les montagnes de Winterhoek
Maison Cape Dutch au 30 church street
Maison Cape Dutch au 42 church street
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap occidental
District Cape Winelands
Municipalité Witzenberg
Démographie
Population 8 969 hab. (2011)
Densité 2 354 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 17′ 06″ sud, 19° 08′ 16″ est
Superficie 381 ha = 3,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Tulbagh

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Tulbagh

Tulbagh est une petite ville d'Afrique du Sud située dans la province du Cap-Occidental. Elle fut baptisée en hommage à Ryk Tulbagh, gouverneur de la colonie du Cap de 1751 à 1771.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Drotsdy (1804)
Old Church Museum (1754)

Tulbagh est situé dans un bassin viticole, à 65 km au nord-est de Paarl et à 120 km au nord est de la ville du Cap. L'axe majeur et rue principale de Tulbagh est Van der Stel Str.

Le bassin de Tulbagh est bordé par des montagnes et est drainé par la rivière Klein Berg et ses affluents.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011, les 8 969 résidents de Tulbagh sont majoritairement issus des populations coloureds (69,35 %). Les noirs, majoritaires dans le pays, représentent 22,69 % des habitants et les blancs, 6,95 % des résidents[1]. La majorité des habitants réside dans les quartiers à l'est et au sud-est de Tulbagh. Les blancs résident d'avantage dans le quartier autour de church et van der Stel St (ouest et nord ouest).

Les habitants ont majoritairement l'afrikaans pour langue maternelle (74,40 %).

Historique[modifier | modifier le code]

La vallée de Tulbagh fut longtemps habitée par des bushmen et des Khoïkhoï. Au XVIIe siècle, les premiers pionniers néerlandais et français commencèrent à explorer la vallée. Un hameau y est fondé en 1795 au cœur d'un bassin d'abord appelé Roodezand (sable rouge) et que le gouverneur Willem Adriaan van der Stel nomme, en 1699, "pays des Waveren" en l'honneur du nom de famille de ses ancêtres côté maternelle. La région et le district prennent finalement au XVIIIe siècle, le nom de Tulbagh nommé d'après le gouverneur Ryk Tulbagh.

La ville de Tulbagh se développe lentement au cœur d'une région consacrée à la viticulture, au pied des montagnes de Winterhoek et de Witzenberg.

En septembre 1969, Tulbagh et la région du Boland sont frappés par un important tremblement de terre. De nombreux bâtiments de Tulbagh sont fortement endommagés ou détruits, notamment de nombreuses demeures historiques situées sur Church street. D'importantes restaurations sont alors mises en œuvre permettant de sauver ou de reconstruire à l'identique ces demeures.

Administration[modifier | modifier le code]

Tulbagh est administré par la municipalité locale de Witzenberg.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Parallèle à van der Stel str, Church Street concentre à ce jour le plus grand nombre de demeures de type edwardien, victorien et hollandais du Cap (Cape-dutch) de tout le pays. La plupart de ces demeures sont protégées et inscrites au patrimoine provincial ou au patrimoine national.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]