Tujiko Noriko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tujiko Noriko
Nom de naissance Noriko Tsujiko (辻子紀子 Tsujiko Noriko)
Naissance (38 ans)
Activité principale interprète, réalisatrice
Labels Mego, Tomlab, Room40, FatCat Records, Editions Mego
Site officiel www.tujikonoriko.com

Biographie succincte[modifier | modifier le code]

Tujiko Noriko (Tsujiko Noriko) est une musicienne (chanteuse/compositrice), réalisatrice et graphiste japonaise, née à Osaka le . Elle vit aujourd'hui en France où elle a eu la joie de devenir mère.

Elle commence à chanter à la fin des années 80 mais n'enregistrera son premier album que 10 années plus tard. Entre electro-pop, trip-hop, j-pop et compositions expérimentales, sa musique se déploie sur des rythmiques répétitives autour desquelles s'organisent samples et mélodies formant une musique d'apparence dépouillée et pourtant complexe avec ses variations graduelles, ses moments d'intensité, ses silences aussi. Elle rencontre Peter 'Pita' Rehberg en décembre 2000 à Tokyo, et collabore avec celui-ci pour une nouvelle création sonore pour la compagnie de danse DACM (Gisèle Vienne & Étienne Bideau-Rey). Au même moment elle rejoint Slidelab (Yoshihito & Marumaru) et s'implique dans la sortie du magazine OK FRED. En 2005, ce n'est pas moins de 4 collaborations qui paraissent sous divers labels dont une création en collaboration avec Portradium, alias Ludovic Poulet, pour l'exposition Mélancholic Beat de Saâdane Afif (Folkwang Museum, Essen, déc. 2004) à partir de quatre textes de Lili Reynaud-Dewar. Elle a aussi collaboré avec Aoki Takamasa, Riow Arai et Lawrence English durant l'année 2005, période très active au niveau créatif. Ce n'est pourtant que deux ans plus tard que Tujiko Noriko reviendra sur le devant de la scène avec Solo, album au titre explicite. L'année suivant sortira 'Trust', un album de remixes où le style original de l'artiste sera intégralement respecté (par opposition à ses autres albums collaboratifs qui exploraient des styles variés). Miss Tujiko reprendra par la suite la piste collaborative avec le très réussi 'Gyu' (avec Tyme., sous le nom Ty.Tu.) puis avec East Facing Balcony, avec Takemura Nobukazu, en 2011 & 2012. Malgré la qualité de la production, ces albums ne rapporteront que peu au niveau financier et c'est avec incertitude que ses fans attendront de connaître la suite de sa carrière. Heureusement, Tujiko Noriko les rassurera en 2014 avec 'My Ghost Comes Back', album solo présenté comme la première partie d'une série de plusieurs. L'artiste fera intervenir un site de dons pour payer ses collaborateurs, les fans auront ainsi eu la possibilité d'acheter des vêtements cousus à la main par la diva, de se voir offrir des "pre-release" dédicacées, voire d'entendre la chanteuse via leur téléphone ou leur ordinateur en direct! Tout ceci pour financer la production du disque.

Côté cinématographie , en juillet 2005, son film Sand and Mini-Hawaii a été projeté pour la première fois à la Fondation Cartier à Paris. Elle participera aussi à la réalisation de vidéos artistiques et produira un second moyen-métrage en tant qu'actrice et réalisatrice, malheureusement introuvable sur l'internet.

Le "Style" Tujiko Noriko[modifier | modifier le code]

Que dire d'une artiste dont les premiers mots de la première chanson du premier album sont "I Love You"? Malgré son étrangeté pour les oreilles, le son de Tujiko Noriko, qui laisse transparaître quelque chose de l'ordre de l'extrême, a le don, ou les multiples dons, de susciter une ferveur exotique en France, curative. Son mérite, outre l'intimité qu'elle parvient à établir entre des sonorités diverses, réside probablement dans l'unicité de sa musique, qui n'a pas d'équivalent. Pour tout dire, les critiques n'ont réussi à la comparer qu'à Björk, qui, au niveau musical (chant et musique) n'a quasiment aucune ressemblance. On peut dire que Tujiko Noriko mélange le rêve et la réalité d'une façon inédite, une prouesse que bien peu auront seulement tentée. Sa carrière comme sa production, ainsi que son choix de la France en font quelqu'un de "plus originale que l'originalité" pour ses fans, ouverte et courageuse est sa musique, tandis que sa personnalité reste mystérieuse, introvertie, peut-être. Il faut pourtant savoir que Miss Noriko ne cache pas son désir de produire de la musique que l'on pourrait qualifier de "dansante", ce dont on peut profiter notamment sur le track "Akete, Akete", sur l'album GYU.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo

  • Keshou to Heitai (Niton / 2000)
  • Shojo Toshi (Mego / 2001)
  • I forgot the Title (Mego / 2002)
  • Hard ni Sasete (Mego / 2002)
  • Hard ni Sasete "version jp" (Digital narcis / 2002)
  • From Tokyo to Niagara (Tomlab / 2003)
  • Shojo Toshi + (Mego / 2006)
  • Shojo Toshi + "version jp" (Impartmaint / 2006)
  • Solo (Mego / 2006)
  • Solo "version jp" (Nature bliss / 2006)
  • My Ghost Comes Back (part 1) (Mego / 2014)

Collaborations

  • Indigo rose - AOKI TAKAMASA (Progressive form / 2002)
  • Turn - MAS (Flyrec / 2003)
  • Stéréotypie - DACM (Asphodel / 2004)
  • Blurred in my Mirror - TUJIKO NORIKO + LAWRENCE ENGLISH (Room40 / 2005)
  • J - RATN (Disques Cordes / 2005)
  • J ep. - RATN (Disques Cordes / 2005)
  • 28 - TUJIKO NORIKO + AOKI TAKAMASA (Fat Cat Records / 2005)
  • Melancholic Beat - SAÂDANE AFIF + TUJIKO NORIKO + PORTRADIUM (Semishugure / 2005)
  • Parabolica - AOKI TAKAMASA (OP. DISC / 2006)
  • Gyu - TYME. x TUJIKO (avec Tatsuya Yamada, Editions Mego / 2011)
  • East Facing Baclony (avec {Takemura Nobukazu} / 2012)

Compilations

  • Tigerbeat6 inc. (Tigerbeat6 music / 2001)
  • Weather 013 (P-Vine / 2001)
  • Batofar cherche Tokyo (Sonore / 2001)
  • Matsuri (Powell street festival society / 2003)
  • 45 seconds of: (Simballrec / 2003)
  • Sonically speaking n°13 (Sonic n°13 / 2003)
  • Festival internacional de Benicassim 2004 (FIB / 2004)
  • Dis-patched (Rx:tx / 2005)
  • La planète bleu Vol.4 (Bleu electric / 2006)
  • Evening at ROOM40 (The Wire n°266 / 2006)
  • Gusstaff ina pill Vol.4 (Gusstaff / 2007)

Remix

  • FOETUS - Vein (Birdman / 2007)
  • TRUST (Album de remixes et d'inédits) (Kurage / 2008)
  • LCC - Quarz (Tujiko Noriko Remix) / (198x)

Autres

  • GRAW BÖCKLER - How to (Raumfuerprojektion / 2004)

Liens[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]