Tsunesada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tsunesada (恒貞親王?)
Illustration.
Fonctions
Prince héritier du Japon
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Père Empereur Junna
Mère Princesse Seishi

Le prince Tsunesada (恒貞親王, Tsunesada-shinnō?, 825 – 12 octobre 884) est un prince japonais du début de l'époque de Heian. Il est le deuxième fils de l'empereur Junna. Il est aussi connu sous le nom Prince Teishi (亭子親王?) et par son nom bouddhiste Gōjyaku (恒寂?).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la mort de son demi-frère ainé le prince Tsuneyo (恒世親王?), Tsunesada devient le successeur de l'empereur Junna. En 833, son cousin l'empereur Ninmyō accède au trône du chrysanthème et par la volonté de l'empereur retiré Saga, Tsunesada devient le prince héritier. En 838, Tsunesada procède au rite de passage genpuku au palais 紫宸殿 (shishin-den?), cérémonie au cours de laquelle il montre de bonnes manières et présente une silhouette gracieuse tandis qu'il exprime sa gratitude à l'empereur. Après cela, Tsunesada et l'empereur retiré Junna sont inquiets d'être impliqué dans une lutte de pouvoir et à plusieurs reprises présentent leur démission mais Saga et Ninmyō les en dissuadent à chaque fois[1]. Cependant, après l'incident de l'ère Jōwa qui suit immédiatement la mort de Saga en 842, Tsunesada est déshérité en tant que prince héritier.

En 849, le troisième rang de cour (三品?) lui est conféré comme prince mais il se fait bientôt moine et prend le nom bouddhiste de Gōjyaku. Le rite de bouddhisme ésotérique kanjō lui est administré par le prince Takaoka, lui-même devenu moine, et il devient le premier abbé du Daikaku-ji. Quand un autre conflit de succession éclate en 884 après l'abdication de l'empereur Yōzei, Tsunesada est invité à monter sur le trône, mais il refuse. Dans ses derniers moments, il aurait annoncé que son heure était venue, purifié ses vêtements, offert de l'encens et des fleurs au Bouddha et adopté la position du lotus dans les quatre directions avant de mourir.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Selon le Nihon Sandai Jitsuroku, Tsunesada possédait une personnalité simple et élégante et une belle apparence[2].

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Père : Empereur Junna
  • Mère : Princesse Seishi, fille de l'empereur Saga
  • Épouse : Fille de Fujiwara no Chikanari
  • Épouse : Fille de Fujiwara no Koreo (藤原是雄?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le 恒貞親王伝 (Tsunesada Shinnō-den?), un compte rendu de sa vie datant du IXe siècle
  2. Nihon Sandai Jitsuroku, « Gangyō année 8, mois 9, jour 20 »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ja) Traduit par Yūkichi Takeda et Kenzō Satō, 読み下し 日本三代実録 下巻, Ebisu Kōshō Publication (戎光祥出版?),‎

Source de la traduction[modifier | modifier le code]