Tsuneichi Miyamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miyamoto.
Tsuneichi Miyamoto
Miyamoto Tsuneichi.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Tsuneichi Miyamoto (宮本 常一, Miyamoto Tsuneichi?, 1907 - 1981) était l'un des premiers grands ethnographes folkloristes japonais, disciple spirituel de l'ethnologue Kunio Yanagita.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au village de Tōwa (東和町, Tōwa-chō?), sur l'île de Suō-Ōshima (周防大島?) dans la préfecture de Yamaguchi, il fait partie de la même génération que Shinobu Orikuchi (折口 信夫, Orikuchi Shinobu?, 1887 - 1953) et a fait partie de l'équipe de chercheurs de l'Attic museum (アチック・ミューゼアム, Achikku myūzeamu?, le Musée des combles) de Keizō Shibusawa (澁澤 敬三, Shibusawa Keizō?, 1896 - 1963), autres grands ethnographes du folklore. Grand marcheur, il a parcouru le pays à la recherche d'informations concernant la vie rurale, les métiers et institutions traditionnels, les objets courants, etc. Il s'est aussi intéressé au commerce du sel.

L'ouvrage considéré comme son chef-d'œuvre : Wasurerareta Nihonjin (忘れられた日本人?, Les Japonais oubliés), consacré aux institutions traditionnelles de quelques villages.

Son œuvre est étudiée par Alexandre Mangin de l'Université Rikkyō (立教大学, Rikkyō daigaku?, à Tōkyō) qui fut le premier à lui consacrer sa thèse de doctorat (Université de Lyon)[1] [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]