Tsuneari Fukuda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tsuneari Fukuda
福田 恆存
Description de l'image Fukuda Tsuneari.jpg.
Naissance
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Décès (à 82 ans)
Drapeau du Japon Japon
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Japonais

Tsuneari Fukuda (福田 恆存; - ) est un dramaturge, traducteur et critique littéraire japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fukuda étudie l'anglais à l'université de Tokyo sans les années 1930. Il écrit sa thèse sur D. H. Lawrence, dont il traduit plus tard les œuvres. Après la Seconde Guerre mondiale, il a du succès en tant que dramaturge avec des pièces comme Kitty Taifū (1950), Ryū o Nadeta Owoko (1952) et Meian (1956). En 1954, il est employé, en compagnie des auteurs Kinoshita Junji et Mishima Yukio, du journal Shingeki (« Nouveau théâtre »), dans lequel il publie critiques et essais

En 1955, Fukuda monte le Hamlet de Shakespeare dans sa propre traduction avec Hiroshi Akutagawa dans le rôle principal. La mise en scène est considérée comme le point tournant de la réception de Shakespeare au Japon. Fukuda consacre les années suivantes à plusieurs écrits théoriques avec des représentations de l'œuvre de Shakespeare à intervalle régulier. Sa traduction des pièces de Shakespeare remplace celle jusqu'alors utilisée au Japon, à savoir celle de Tsubouchi Shōyō du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Certaines de ses pièces ont été représentées avec succès en traduction anglaise aux États-Unis (en particulier au Milwaukee Repertory Theatre (en)).

En 1971, il est lauréat du grand prix de littérature japonaise pour son Sōtō imada shisezu (総統いまだ死せず).

Références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]